Vise

  • Visé : Valère est de retour !

    DSC_5499.JPG

    Si il existait un "Michelin" des aquarellistes, Valère y figurerait en très bonne place. Cet homme m'a fait aimer l'aquarelle, alors que la peinture, même l'huile, m'intéressait peu.

    Il faut dire que l'artiste est une "pointure". Tout d'abord imprimeur à Liège, puis chez Wagelmans ici à Visé, Valère a repris des études artistiques et a terminé sa carrière en qualité de professeur d'arts plastiques dans un établissement Liègeois. Originaire de la frontière linguistique (région de Tongres), et ayant passé sa vie professionnelle en Wallonie, notre aquarelliste manie parfaitement la langue de Molière, se risquant même à "Djåser Walon" quand il nous dit "Ouye dji sos châl". Preuve de son amour pour la Wallonie et la francophonie en général, lors de sa brève allocution, notre Valère a comparé les Wallons, soleil de la Belgique, à la Provence, soleil de la France.

    Cette année, ce n'est pas moins de 162 tableaux que notre jeune octogénaire expose aux cimaises de la chapelle des Sépulcrines. Si les tons et l'inspiration de ses travaux a changé, sa rigueur et son art sont eux bien présents.

    Aller visiter son exposition, c'est recevoir un cadeau. Alors pour ce splendide travail qu'il nous propose d'admirer ou de se procurer, je ne peux dire qu'une chose : "Merci Monsieur, et bravo

    L'exposition est accessible du 25 mars au 02 avril 2017, de 14h à 18h à la chapelle des Sépulcrines (Centre culturel) à Visé

    (Je n'y connais rien en peinture, je ne suis pas critique d'art, je n'ai aucune qualification pour émettre un avis... c'est simplement ce que je ressens tous les deux ans quand Valère nous fait l'honneur de venir exposer chez nous. Entre nous, ne lui demandez pas son âge, il refusera de vous le communiquer. Avec un petit sourire et un clin d'oeil il vous dira simplement qu'il y a deux ans il en avait quatre-vingts)

    Quelques photos dans un album en marge de droite

    Pierre Neufcour

  • Gardes médicales des 25 et 26 mars 2017

    images.jpegMédecin de garde : du lundi au jeudi soir de 19 h à 08 h : un seul numéro : 04/379.09.00. 

    Pour leur sécurité, les médecins de garde de la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

    Attention :  un poste de garde médicale est ouvert les week-ends et jours fériés de 08 hr à 20 hr rue Basse-Hermalle n° 2, à côté de la clinique. N° unique pour le médecin de garde : 04/374.09.34. 

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste. 

    PHARMACIES DE GARDE

    Pour toutes gardes entre 9h et 22h : www.pharmacie.be ou www.appl.be

    Pour toutes gardes entre 22h et 9h :

     Appeler le 0903/99.000

     - le samedi 25 mars 2017 : PHARMAYOU, rue Sous la Vigne 19 à Glons Tél 04/286.62.72

                                            Pharmacie DEMEUSE, rue Sabaré 119 à Cheratte Tél 04/362.74.59

     

    - le dimanche 26 mars 2017 : Pharmacie MARCOTTY, rue du Tige 188 à Juprelle Tél 04/278.51.65

                                                Pharmacie LINOTTE, Avennue F. Roosevelt 23A à Visé Tél : 04/379.11.43            

     

  • Visé : Des caméras pour lutter contre les incivilités

     

    1805575901_ID6333979_videofleurus001_173942_H33NQM_0.JPG

                                                                      Photo Denis Gauvain
     
     
    D’ici quelques semaines ou mois, des caméras de surveillance vont faire leur apparition sur Visé.
    Il ne s’agit pas d’un réseau de caméras de surveillance fixes comme on en trouve dans des villes comme Liège ou Herstal, mais bien de caméras mobiles qui seront chargées de traquer les pollueurs. « Les dépôts clandestins ne diminuent malheureusement pas », constate Luc Lejeune, échevin de l’Environnement. « Nous avons donc décidé de lutter contre ces incivilités en utilisant tous les moyens qui sont à notre disposition. C’est ainsi qu’on a notamment choisi d’acheter des caméras à infrarouge que nous installerons, au besoin, sur les sites sensibles ».
    Caméras à infrarouge
    Dans un premier temps, ce sont donc quatre caméras qui vont prochainement être acquises. Elles pourront être déplacées suivant les nécessités. « Le budget n’est pas énorme. Il s’agit du même type de caméras que les chasseurs ou naturalistes utilisent la nuit. Elles se mettent en route quand il y a du mouvement. Et pourquoi avons-nous choisi des caméras à infrarouge ? Parce que c’est principalement la nuit que les personnes indélicates viennent déposer leurs crasses ».
    Et si Luc Lejeune n’a pas souhaité nous communiquer les endroits qui accueilleront les caméras « pour ne pas donner d’informations sur la façon dont on va travailler », ces caméras répondront néanmoins aux exigences imposées par la commission de la protection de la vie privée. Une fois autorisés, les sites retenus seront ainsi équipés d’un panneau informant qu’ils sont vidéosurveillés. (Aurélie Drion dans La Meuse d'hier)
  • Les dernières activités du musée avant fermeture pour rénovation

     10922709_761976790554468_3366220326949698411_n.jpg

    Le vendredi 31 mars à 20h : conférence à la maison des Associations,1, rue du Flot à Richelle

     

    Bruno Dumont présente « Pays de Dalhem-Limbourg : pays sans frontière ? »

    Archiviste honoraire, Bruno Dumont a axé ses premières recherches et ses publications sur le Duchéde Limbourg qui englobe l’ancien Comté de Dalhem.

    Richelle en fait partie. Comment vivait-on dans cette région dans l’Ancien Régime ?

     

    Le samedi 1er avril à 14 h. , visite de la chapelle de Wixhou et des environs par Jean-Pierre Lensen

    Ce joyau de l’art néo-byzantin rénové par la famille de Mercy-Argenteau est protégé par une fondation.

    Objet du réputé pèlerinage annuel du 8 septembre, la chapelle regorge de mystères et de trésors. Nous vous invitons à nous suivre à la découverte de cette chapelle. Son environnement méritera aussi le détourcomme le Champignon qui mérite une salutaire restauration. Rendez-vous à 14 h. sur la place de Wixhou.Parking aisé. Paf 3 €

     

    Le 2 avril, dernière journée d’ouverture du musée.

    En ce premier dimanche du mois, vous êtes invité à redécouvrir au musée et dans ses abords la longue histoire d’un bâtiment qui garde des traces de la Préhistoire à la 2e guerre. Des traces du néolithique ancien (d’il y a 7500 ans) ont été retrouvées, une cave gallo-romaine gît sous la salle des Tréteaux des murs d’époque moderne (17es.) et des traces des deux guerres mondiales se retrouvent aussi.  

    La visite guidée aura lieu à 15 h. Jusqu’à 16 h.30.

    Le musée sera ouvert dès 14 h. jusqu’à 17 h.                                                                                                                                                                          L’entrée est libre.

    Le musée sera fermé dès le lundi 3 avril pour 2 mois pour effectuer le remplacement des 75 châssis des fenêtres

    des étages de l’aile est du centre culturel et la remise en place. 

     

    Musée régional de Visé (MAHVI), rue du Collège,31 4600 VISE

    Co/Jean-Pierre Lensen (adresse de contact : rue de Berneau, 1 4600 VISE)

    GSM 0032/495496391  - Bureau 04-3748563

    N°DE COMPTE ASBL  BE77 3400 2758 7242