28/07/2014

Visé, 21è meeting Dax : ils étaient tous là !

DSC_0145.JPG

Du Dax canette

DSC_0163.JPG

au Dax customisé

DSC_0164.JPG

en passant par le Dax agricole,

tous les styles étaient représentés. Pour sa 21 ème édition, cette rencontre de "petites motos" a encore fait le plein de participants. Ils étaient plus de 500 à s'élancer pour la balade matinale de 45 km dans la vallée du Geer, et de nombreux autres étaient attendus au départ de celle de 80 km qui allait être donné début d'après midi. Sur le site, une douzaine de professionnels proposaient leurs modèles et leurs kits à la vente, tandis qu'une dizaine "d'amateurs" exposaient des pièces d'occasion, de customisation, ou "La pièce qui vous manque et que vous ne trouvez pas ailleurs".

DSC_0137.JPG

Promenade en groupe, avec femme et enfants, le succès de cette manifestation plaisante croît d'année en année. Cette fois encore, de nombreuses nationalités étaient représentées : en plus des nationaux, on retrouvait néerlandais, français, allemands, et même un participant tchèque. Le reportage photo figure en marge droite.

La Meuse : les principaux titres ce lundi

0001qh.jpeg

- Il tue son fils et sa belle-fille pour une question de gros sous!

- Nibali entre dans la légende

- Foot : les stars font la différence

- Marouane Fellaini : retour de la coupe afro

- "Liège en août 14", notre série

- On chasse le lapin au Belvédère

- Jean-Claude Marcourt pas déçu de ne pas être ministre-président

- Partir en vacances au meilleur prix

- Herstal : ils déverouillent les voitures à distance

- Visé : le garage Horten a été la proie des flammes

- Harcèlement : il envoie 4800 SMS à son ex-amie

- Visé : meeting Dax

- Richelle : hommage à cinq fusillés d'août 14

- Les marcheurs de la Richelloise ont 40 ans

- Les mozzarellas au banc d'essai

- Etc, etc...

 

26/07/2014

Visé : le garage de René Horten, rue de la Fontaine, a été la proie des flammes vers 16h30

DSC_0054.JPG

Il allait être 16h30 lorsque les pompiers du poste avancé de Hermalle ont été envoyés au garage René Horten, rue de la Fontaine, à Visé où un incendie venait de se déclarer. Très vite, deux camions pompes, la nacelle, un camion-citerne et un véhicule de commandement arrivaient sur les lieux. S'introduisant dans le bâtiment les Diables Noirs constatèrent qu'un véhicule, situé à l'arrière du bâtiment, était la proie des flammes.

DSC_0060.JPG

Il s'agissait de la Fiat X 1/9 de l'exploitant qui a été totalement détruite. Le sinistre a été rapidement circonscrit, mais les flammes avaient commencé à attaquer les poutres du plafond et la chaleur avait fait fondre un volet plastique situé à l'arrière. L'immeuble étant mis en vente, il n'y avait pas d'autre véhicule à l'intérieur. L'incendie n'a pas fait de victime, les dégâts sont limités au rez-de-chaussée. La circulation a été interdite dans la rue pendant une bonne heure. La police de la zone Basse-Meuse a effectué les constatations d'usage.

DSC_0056.JPG

 

Richelle : ce matin à 11h00, un hommage a été rendu aux cinq habitants fusillés par les occupants en août 1914

DSC_0004.JPG

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la guerre 1914-1918, l'attention a tendance à se focaliser principalement sur la ville de Visé, qui fut la première ville martyre.

DSC_0006.jpg

Mais le village de Richelle a également ses martyrs de la Grande Guerre. En effet, le 6 août 1914, cinq Richellois furent arrêtés, emmenés, condamnés et fusillés à Aix-la-Chapelle après avoir été jugés comme francs tireurs: Henri FAFRA, 22 ans, armurier; son papa Guillaume-Joseph FAFRA 56 ans, garde-champêtre; Jean TRINON, 49 ans, sacristain; Guillaume AKENS, 56 ans, ouvrier agricole et Joseph MONIX, 38 ans, garçon meunier. Les corps ne furent découverts dans la banlieue d'Aix-la-Chapelle qu'après la guerre en 1920. Ils furent rapatriés avec les honneurs au cimetière de Richelle.

Depuis lors, les familles entretiennent leur sépulture avec beaucoup de soin et de respect. 

DSC_0039.JPG

 

En cette année du triste anniversaire de leur déportation, elles ont sollicités les autorités communales pour organiser une cérémonie d'hommage. Une plaque commémorative a été inaugurée ce 26 juillet à 11 heure au cimetière de Richelle. Cette cérémonie a ensuite été suivie d'une réception à la maison de quartier de Richelle. 

Nous reproduisons ci-dessous le texte de la dernière lettre émouvante écrite d'Aix-la-Chapelle par Henri Fafra à sa famille :

"Chère mère, et frères et soeurs, je vous écris cette lettre pour vous faire savoir que je suis à Aix-la-Chapelle en Allemagne. Quand je suis sorti de la maison pour aller chercher des cigares pour les trois soldats allemands, j'ai été arrêté par un officier qui m'a dit si je bougeais que j'étais mort; mon père qui venait voir après moi a été arrêté aussi et mon oncle Jean ainsi que Guillaume Akkens et Monix; maintenant, chère mère, après avoir subi toutes sortes de mauvais traitements nous avons arrivé en Allemagne; mon oncle lui est mort en arrivant; moi j'ai reçu un coup de pied qui m'a fait une blessure et qui m'a mis à 2 doigts de la mort.

Alors nous avons été jugés comme de grands criminels et nous avons été condamnés tous les quatre à le peine de mort. Chère mère, je vous recommande de ne plus laisser sortir personne de la maison car il subirait le même sort. Nous avons été condamnés pour avoir tiré sur les soldats et vous savez bien que c'était impossible. Maintenant, chère mère, frères et soeurs, je me suis confessé ainsi que mon père et nous allons prendre le Bon Dieu et nos mourrons en martyrs. Je prierai pour vous tous dans le ciel où nous nous retrouverons un jour. Adieu donc chère mère et tous mes frères et soeurs et priez pour moi.

Chère soeur Marie, quand vous pourrez voir ma chère Elise (NDLR : sa fiancée) faites lui savoir ce qui m'est arrivé et dites lui que je ne l'oublierai pas dans le ciel.

Donc, au revoir tous dans le paradis. Henri Fafra" 

 

DSC_0032.JPG

  Les familles des martyrs entourant le bourgmestre

(Reportage photo en marge droite)

Ce samedi dans la Meuse

0001Ke.jpeg

- Le Standard a dévoré du Zèbre

- Il a gagné 800.000 € en trichant aux cartes

- "Juifs interdits" à St-Nicolas, l'auteur sera poursuivi en Justice. CNN s'intéresse à ce café

- Le nouveau monde du froid de Pairi Daiza inspiré par... la Russie

- Nibali : son heure de gloire aux champs Elysées est arrivée

- Magaluf : capitale de la débauche

- Humour : "ça va se savoir!"

- Tombes 14-18 : on bichonne. Sept jeunes de la région liégeoise les préparent en vue des commémorations

- Visé : le 21è meeting Dax et la Fête à la Wade dans le top 10 des sorties du week-end

- Liège : il tente de la noyer dans la cuvette des toilettes

- Témoignage exclusif : en cavale, il nous dit vouloir se rendre...lundi

- "Le cdH ne vendra pas son âme"

- Etc, etc...

 

Nos rubriques