Aiguillon

  • Week-end de Ouf à Visé !

    fullsizeoutput_13f60.jpeg

    Visé et Aiguillon ont renouvelé le serment du Jumelage prononcé 60 ans auparavant.

    Tout a débuté le vendredi vers 16h00 avec l'arrivée de nos "jumeaux" sur la place de la Collégiale. Une fois les jambes dégourdies, nos invités ont formé un cortège mixte, composé d'Aiguillonnais et de Visétois.

    DSC_1828.JPG

    Banda en "Tête Brulée", suivie des Majorettes d'Aiguillon,

    DSC_1830.JPG

    tout ce beau monde s'est mis en route vers la place Reine Astrid où un public nombreux marquait son impatience devant (ou dans) le chapiteau.

    DSC_1848.JPG

    Une petite demie-heure plus tard, les cyclistes faisaient leur arrivée triomphale! Pensez donc, ces treize pédaleurs français et belges avaient quitté Auguillon huit jours plus tôt, et accompagnés du "staff technique", venaient de parcourir les quelques 1100 km qui séparent les villes jumelles.

    fullsizeoutput_13e2b.jpeg

    S'ensuivirent les discours d'accueils, les animations musicales sans oublier les opérations de réhydratation des nombreux participants et badauds présents.

    fullsizeoutput_13f64.jpeg

     

    DSC_1901.JPG

    C'est presqu'avec regret que les participants se dirigèrent ensuite vers le terrain de rugby où un match opposant les équipes locales de vétérans se déroula. Puis vint cette troisième mi-temps... Ah cette célèbre "3ème" du rugby! Après le barbecue ce fut la fête, et quelle fête, les derniers fêtards quittèrent les lieux le samedi vers 03h00 car une journée chargée les attendait quelques heures plus tard.

    fullsizeoutput_13e3d.jpeg

    fullsizeoutput_13e40.jpeg

    La journée de samedi débuta par une conférence au Centre Culturel suivie de l'inauguration d'une exposition temporaire d'artistes aiguillonnais et visétois.

    Tout le monde se rendit ensuite à l'Hôtel d'où partait le cortège pour le dépôt de fleurs aux monuments de la ville :

    DSC_1949.JPG Benoît Lutgen dépose une gerbe au pied du monument de la rue Basse, monument érigé en mémoire des victimes des deus guerres.

    Parmi les diverses délégations, on retrouvait les Autorités communales des deux villes, les nombreuses associations patriotiques, des délégations d'Anciens de la Gendarmerie, une délégation de l'IPA (International Police Association), une délégations des Carabinieri Italiens, des Chasseurs Ardennais, des la section locale de l'amicale des Anciens para-commandos, des Gildes visétoises...

    Le cortège se rendit ensuite au monument "du Roi Albert" sur le Boulevard

    DSC_1963.JPG

    Vint ensuite le monument dressé en mémoire des deux premiers Gendarmes belges abattus par les Allemands, les sous-officiers Bouko et Thill

    DSC_1971.JPG

    Précédé de trois "trompettes" à cheval de l'Escorte Royale, le cortège se dirigea alors vers monument de Devant-le-Pont, monument commémorant la mort des deux premiers fantassins belges du conflit mondial qui appartenaient au 12ème de Ligne.

    DSC_1984.JPG

    (Les trompettes montent des chevaux "blancs" tandis que le timbalier monte un cheval pie. Ici, le cavalier en avant-plan est le "second" timbalier, raison pour laquelle il monte son cheval)

    Au retour, le chapiteau dressé sur la place Reine Astrid accueillit les délégations pour les cérémonies d'hommages et discours. Au cours de la partie cérémonielle, notre Bourgmestre Marcel Neven se vit remettre une "flatte" d'honneur de la part de l'amicale des anciens Chasseurs Ardenais.

    fullsizeoutput_13f72.jpeg

    En effet, c'est dans cette unité que le bourgmestre effectua son service militaire en qualité de "sergent réserviste".

    Diverses rencontres sportives "internationales" se déroulèrent à 14h00, avant l'inauguration de la rue Simone Veil à Cheratte Haut, puis tout le monde se pressa pour assister à la victoire historique de l'équipe nationale des Diables Rouges qui se classa troisième de la compétition, plus haut rang jamais atteint par nos joueurs.

    La soirée se prolongea par diverses animations en ville dont un feu d'artifice tiré à proximité du pont roi Baudouin et en apothéose, le Bal des pompiers, euh, pardon, le Bal du Jumelage...

    Nous arrivons au dimanche 15 juillet, date à laquelle, entre-nous, de nombreux Belges espéraient en secret (il ne fallait pas vexer nos invités) la victoire de la Croatie.

    Après la messe du Jumelage en la collégiale, la Confrérie de la Délicieuse Oie du Gay Savoir en bien Mangier procéda à l'intronisation de quatre nouveaux membres : 

    DSC_2100.JPG

     - Sandrine Curie, Directice Générale à la Mairie d'Aiguillon;

    - Jean-Claude Pereuil, dit "Nanou", depuis sa création, Nanou n'a été absent qu'une seule fois aux festivités du Jumelage, en 1974;

    - Guy Jolly, chargé des relations publiques à la ville de Visé et

    - Stéphane Kariger, échevin des Finances de la Cité de l'Oie

    (Un "papier spécialement dédié à cette intronisation sera rédigé dans les prochains jours)

    DSC_2136.JPG

    Les participants regagnèrent le chapiteau sur la place où Jean-François Sauvaud et Marcel Neven réitérèrent le Serment du Jumelage prononcé pour la première fois il y a 60 ans. Après l'échange de cadeaux souvenirs, l'assemblée profita de "l'apéro" offert par la commune avant de passer à table pour le repas. 

    En milieu d'après-midi, ce fut LA finale de la coupe suivie d'animations musicales sur la place Reine Astrid.

    Ce lundi, jour de départ. Alors que certain(e)s reprenaient l'avion, d'autres profitaient d'une visite touristique et culturelle de la ville de Liège avant de prendre place dans les cars pour le retour. 

    (Petite info météo, alors que Visé croulait sous la chaleur, les parapluies étaient de mise à l'aéroport de Toulouse)

    Un album photo sera confectionné et publié en marge de droite dans les meilleurs délais.

    © Pierre Neufcour pour le texte et les photos

  • Visé : Programme des festivités du week-end à l'occasion des 60 ans du jumelage avec Aiguillon

    thumbnail_Logo Jumelage Vise_Aiguillon.jpg

    Du 13 au 16 juillet, la Cité de l'oie fête le 60ème anniversaire du jumelage Visé - Aiguillon. Voici dans les grandes lignes, le programme de cet évènement

     

    Vendredi 13 juillet :

    - 16h00 Place de la Collégiale - Arrivée des cars et mise en place du cortège - Caravelle du Confluent (tambours) - Les majorettes d'Aiguillon - Banda "Les têtes brûlées"

    - 17h00 Place Reine Astrid - Arrivée des Aiguillonnais en cortège depuis la place de la Collégiale, discours d'accueil, animation musicale, distribution des tickets

    - 17h30 Arrivée des cyclistes en provenance d'Aiguillon

    - 20h00 Terrain de rugby - Match des vétérans Visé/Aiguilon - Barbecue de l'amitié franco-belge (ouvert à tous) Réservation obligatoire au 04/374.85.53 - P.A.F barbecue 20€

     

    Samedi 15  juillet :

    - 09h30 Centre culturel - Conférence "La Belgique c'est quoi"

    - 11h00 Hôtel de ville - Cortège en ville et dépôt de fleurs aux monuments rue Basse,  Boulevard (Roi Albert), Poste (Bouko et Thill) et 12 ème de Ligne à Devant-le-Pont

    - 12h00 Place Reine Astrid - Cérémonie d'hommages et discours dans le chapiteau 

    - 14h00 Rencontres sportives

    - 14h30 Cheratte Haut, inauguration de la rue Simone Veil en présence de l'harmonie "Le Blé qui lève"

    - 16h00 Centre de Visé - Petite finale Coupe du monde

    - 18h00 Centre ville - Animations

    - 22h00 Pont Roi Baudouin - Feu d'artifices

    - 22h30 Grand bal du Jumelage aimé par DJ Eco

     

    Dimanche 15 juillet:

    - 09h30 Collégiale St-Martin et St-Hadelin - Messe du jumelage en présence de la chorale César Franck -

    - 11h00 Devant la collégiale Statue de la gardeuse d'Oies - Intronisations dans la confrérie de l'Oie

    - 12h00 Cortège avec Caravelle du Confluent, les majorettes d'Aiguillon et la Banda "Les Têtes Brûlées" vers la place12h30 Place Reine Astrid - Renouvellement du Serment du Jumelage en présence de la chorale César Franck

    - 13h00 Apéritif offert par la Ville - Repas du 60ème - Animation musicale "Safari"

    - 17h00 Centre ville - Finale de la Coupe du monde

    - 20h00 Place Reine Astrid - Animation par les Putchers et la Banda

     

    Lundi 16 juillet :

    - 09h00 Départ de la Grand'Place pour Liège et visite de la ville

    - 16h00 Place Reine Astrid - Départ des Aiguillonnais

    (P. Neufcour)

     

    Délégations sportives d'Aiguillon : Gymnastique, football, Rugby, Roller et Vélos.

     

     

  • Le mot du Bourgmestre

    thumbnail_Logo Jumelage Vise_Aiguillon.jpg

     

    60ème anniversaire Jumelage Aiguillon-Visé

     

    Le jumelage Aiguillon-Visé est le plus ancien qui unisse une ville de notre province et une ville française.

    Que de temps et de chemin parcouru.

    Nos différences ses sont estompées. Les distances ne sont plus les mêmes : elles ont considérablement diminué en raison de la construction d'autoroutes, de chemins de fer rapides et grâce au développement de l'aviation à relativement bas prix.

    Cette évolution a malheureusement diminué l'exotisme et pourtant l'amitié reste intacte et aussi importante qu'à l'origine.

    Le programme du 60ème est chargé et il est difficile de déterminer le moment le plus important. Est-ce le dépôt de fleurs au monument aux morts le 14 juillet ? Est-ce le renouvellement du serment du jumelage ? Sont-ce les rencontres sportives ?

    J'aurais cependant tendance de choisir l'inauguration de la rue Simone VEIL dans le nouveau lotissement rue des Trixhes à Cheratte-Hauteurs le 14 juillet à 14h30. J'en profite pour inviter les Visétois à assister à cette inauguration et plus particulièrement les habitants du quartier et rappelons que Simone VEIL nous a quittés il y a quelques mois.

    Il s'agit d'une des dames les plus prestigieuses de notre époque. Incarcérée dans le camp d'Auschwitz puis de Bergen-Belsen, elle put cependant être délivrée par les alliés (les Anglais en l'occurrence). Avocate de grand talent, elle milite plus tard pour la libéralisation de l'avortement. Choisie par le Président Giscard d'Estaing, elle devint ministre dans le gouvernement Chrirac dans lequel elle se battit courageusement pour obtenir sa légalisation et elle teint tête aux opposants les plus bornés. Elle fut plus tard Présidente du Parlement Européen.

    Il est difficile d'énumérer tous ses hauts faits. Elle fut encore élue à l'Académie Française.

    Lui octroyer le nom d'une rue à Cheratte est une modeste marque d'admiration.

    Mais dans le cadre d'un jumelage entre une ville française et une ville belge, cette marque d'hommage était particulièrement justifiée.

     

     

    L'Echevin du Jumelage           Le Bourgmestre,

    Stéphane KARIGER                Marcel NEVEN

  • Jumelage VISE - AIGUILLON

    thumbnail_Logo Jumelage Vise_Aiguillon.jpg

    Du vendredi 13 au lundi 16 juillet prochains aura lieu les festivités du 60ème anniversaire de jumelage entre Visé et Aiguillon.

    Le programme est en cours d’élaboration avec de nombreuses activités pour toutes et tous et nous ne manquerons pas de vous le transmettre d’ici quelques semaines.

    Quelques nouveaux couples et membres individuels d’Aiguillon souhaitent venir découvrir notre ville et notre région à l’occasion de cette rencontre.

    Ils souhaitent un hébergement en famille afin d’avoir des contacts privilégiés et pouvoir recevoir à leur tour pour les fêtes programmées à Aiguillon en 2020.

    Si vous souhaitez héberger une famille vous pouvez contacter l’Echevinat du Tourisme au 04 374 85 56 qui vous donnera toutes les informations nécessaires ainsi que les modalités pratiques.

    Pour les habitués de nos jumelages le formulaire d’inscription est déjà disponible. En ligne sur le site www.vise.be rubrique jumelage. En format papier au guichet d’accueil de l’Hôtel de Ville, rue des Récollets, 1, de la Maison du Tourisme, Esplanade du Centre Culturel et au Hall Omnisports.

    Merci déjà de votre participation à cet anniversaire et à l’accueil que vous réserverez à nos amis Français.


    Stéphane Kariger

    Echevin du Jumelage

  • Notre Bourgmestre Citoyen d'Honneur de la ville d'Aiguillon

     

    thumbnail_DSC_1264.jpg

                                                                                            © Studio Christian Aiguillon

    La municipalité a reçu en mairie, mardi dernier, une délégation d'élus belges de Visé (ville sœur depuis 1958) afin de remettre à son bourgmestre, Marcel...

    La municipalité a reçu en mairie, mardi dernier, une délégation d'élus belges de Visé (ville sœur depuis 1958) afin de remettre à son bourgmestre, Marcel Neven, le titre de Citoyen d'honneur de la ville d'Aiguillon. Un moment fort qui n'avait pu se dérouler lors de la dernière rencontre, l'intéressé étant souffrant.

    Devant un parterre d'élus départementaux (Laurence Ducos pour le Confluent, Michel Masset pour la Communauté de communes et le canton de Lavardac), municipaux (anciens et nouveaux) et de sympathisants, la situation s'est réglée.

    « Européen convaincu »

    Le maire Jean-François Sauvaud a dit son amitié à Marcel Neven, « européen convaincu, homme de culture, bourgmestre depuis vingt-sept ans, qui porte et encourage ce jumelage ».

    La remise du diplôme, applaudie chaleureusement par les invités, a permis à Marcel Neven de dire son émotion en associant tous les Visetois à cette distinction. Il a rappelé l'historique de cette amitié entre les deux villes, l'époque de la construction de l'Europe, la situation de Paix. Il espère aussi l'amélioration de la fonction sociale. Il a salué tous les précurseurs qui ont osé ce jumelage, « ce, malgré l'accent très particulier des gens du Sud-Ouest », a-t-il plaisanté.

    Le bourgmestre a offert à Jean-François Sauvaud des livres sur Visé. L'édile l'a remercié et précisé qu'ils rejoindraient la médiathèque locale pour être à la disposition des Aiguillonnais.

    (Un article de Gérard Ramaioli publié dans "Sud Ouest " ce matin)