• Richelle : tuée en allant prendre le bus

    _DSC0012.JPG

    Dramatique accident vers 15h10 ce 29 juin à côté du n° 14 de la rue de Richelle à Richelle.

    Madame Viviane Laurent (48 ans) de Cheratte, travaille à L'école libre de Richelle. Vers 15h10, elle marchait en compagnie de sa collègue, madame Melek, rue de Richelle. Les deux dames avaient terminé leur journée et allaient reprendre le bus au pied du thier d'Argenteau. Pour une raison inconnue, une sexagénaire qui descendait également en voiture vers Argenteau a perdu le contrôle de son Opel Corsa et est venue faucher madame Laurent, la tuant sur le coup. La Corsa, après avoir traversé la pelouse et arraché quelques arbustes a terminé sa course dans le talus. Il semblerait que les deux piétons marchaient sur le trottoir. Madame Melek et le conductrice de la Corsa, ont été hospitalisées en état de choc. Sur place, les témoignages étaient unanimes. Viviane Laurent était très fort impliquée dans son travail. Selon le directeur de l'école, en plus des tâches d'entretient, elle apportait bénévolement son aide dans les classes maternelles et était très appréciée tant de ses collègues que des parents d'élèves. Viviane Laurent étéit la maman d'un fils de 22 ans qui réside en France.     

    _DSC0005.JPG

    _DSC0014.JPG

  • La tragédie de Detmold

    _DSC0114.jpg

    Le 26 juin 1963, le 3è Peloton de la 13è compagnie du 1er Régiment Para participe à un exercice interalllié en Allemagne, à Detmold. Le temps est exécrable et le largage des paras est annulé. Le C119 fait demi-tour. Il survole le champ de tir mortier où des militaires anglais viennent de terminer l'exercice. Le tir est interdit. Il reste deux bombes à tirer. Ignorant la présence du C119 belge au dessus du champ de tir, on décide de tirer les deux dernières munitions. En retombant, une des deux bombes heurte l'aile de l'avion largueur. C'est le drame. La machine est impossible à piloter. Les paras commencent à sauter, mais quand l'avion s'écrase, il en reste 38 à bord. Tous périront. Parmi ceux-ci, deux jeunes visétois, Francis Lavigne et Frans Warnant.

    Une Plaque commémorative ainsi qu'un morceau de la carlingue de l'avion ont été placés au cimetière de Lorette à Visé. A chaque date anniversaire, l'amicale des para-commandos  vient la fleurir, en souvenir de leurs compagnons décédés en service commandé.   Pour voir les photos; cliquer sur l'album dans la marge de droite 

  • Anciens Arquebusiers : fête d'été ce dimanche

    _DSC0179.jpg

    A l'occasion de la fête d'été, la Compagnie Royale des Anciens Arquebusiers a défilé ce dimanche dans les rues de la capitale de la Basse Meuscité visétoisevisétois a défilé dans la cité

  • Cinquantenaire de club nautique visétois

    _DSC0141.JPG



    Le Week-end dernier, le club nautique visétois fêtait son cinquantième anniversaire par une partie acédamique suivie d'un repas auquel les membres étaient conviés. Ce 26 juin, se déroulait  une régate d'aviron entre l'île Robinson et le pont de Hermalle. Comme en témoignent les photos, le soleil n'était malheureusement pas de la partie. 

  • "Li tchafôr" n'est plus

    _DSC0088.JPG

    Chaussée d'Argenteau, les travaux de démolition du four à chaux sont bien entamés. Selon une source proche du service de l'urbanisme visétois, aucune demande de reconstruction d'un four plus moderne n'a encore été introduite. Cependant, il se dit qu'un distillateur de la région serait intéressé par les anciennes galeries. Après déblaiement et consolidation, il envisagerait d'y implanter une installation d'embouteillage de son "Peket dè tchafôr" et pourrait ainsi solliciter l'obtention d'une AOC (appellation d'origine contrôlée) ce qui apporterait sans nul doute un "plus" d'authenticité à son breuvage. La recherche d'une carrière de grès locale, grès qui servirait à la fabrication des célèbres cruchons, serait proche d'aboutir. Qui vivra, boira...

        

    _DSC0091.jpg

    _DSC0092.JPG