23/04/2012

Cheratte : le site du charbonnage va enfin être réhabilité

 philimg151_2.jpgA l'abandon depuis sa fermeture il y a une trentaine d'années, le charbonnage du Hasard à Cheratte va enfin être réhabilité. C'est un communiqué du Ministre Philippe Henry qui l'annonce.

La liste des Sites A Réhabiliter vient d'être acceptée par le Gouvernement Wallon, et il en fait partie. Depuis 30 ans, son propriétaire Armand Lowie, un promoteur immobilier flamand, n'avait jamais entrepris aucune dépollution ou déposé le moindre projet. Le Gouvernement wallon a décidé d'y affecter la somme de 2.070.000 €. Le site sera exproprié et les parties non classées (sauf la lampisterie) seront démolies afin de sauvegarder les bâtiments concernés et sécuriser le site.

Dès la dépollution terminée, un partenariat public-privé sera alors mis en oeuvre afin de créer, pourquoi pas,  un éco-quartier avec des commerces, des logements et des bâtiments publics. Armand Lowie étant décédé en janvier, il est à espérer que le dialogue sera plus aisé avec ses héritiers. En attendant, c'est une bonne nouvelle que nous venons d'apprendre, un grand pas fait vers la réhabilitation de ce site industriel et emblématique devenu, avec les années, un véritable chancre dans le coeur de Cheratte et Cherattois. A la Ville, on est très heureux de cette première étape.   

Commentaires

Bien content d'apprendre cette nouvelle, cela fait plus de 15 ans que j'ai commencé à m'intéresser à l'avenir des vestiges du Hasard en compagnie de feu mon ami et Camarade Marcel LEVAUX, dernier bourgmestre de Cheratte avant la fusion des communes. En 1997 à l'occasion de l'expo cobnsacrée aux XX ans de la fermeture du Hasard par le comité de fête de Cheratte-bas, la Société Royale Archéo-Historique de Visé et les autorités communales de l'époque j'avais présenté l'esquisse d'un projet de réaffection du quartier et plus particulièrement du site de la "paire au bois" en face des tours 1 et 3 restant debout malgré l'appétit glouton en ferailles du proprio dont j'apprends le décès dans cet article. En 2007 j'ai remis ce projet sur un site internet, je vous invite à le découvrir ici
http://projetcheratte.skynetblogs.be/
Comme je n'habite plus Cheratte et qu'on est vite oublié je veux ainsi apporter ma contribution à l'avenir de ce quartier de Visé en espérant que les idées de mon projet donnent des idées sans toutefois être copiéed/collées avec un autre nom pour les signer...

Écrit par : CHEVALIER Jacques | 24/04/2012

L'idée semble d'y faire un éco-quartier avec des commerces, des logements et des bâtiments publics. En souvenir de tous les mineurs (à commencer par mon grand-père) qui se sont cassé le dos et brulé les poumons pour extraire le charbon, un mémorial, un lieu de culture et d'éducation à la mine eut-été plus opportun !

Écrit par : Olivier Moch | 27/04/2012

Je suis content du résultat pour mon ami Thomas Delarue (ancien délégué syndical du charbonnage du hasard de Cheratte)qui déjà de sont temps (plus de 30 ans)a fait de ce dossier un dossier personnel en espérant que les héritiers de Mr Lowie comprendrons oh combien les habitants de Cheratte sont satisfaits de leurs chois. Merci a eu un habitant a qui Mr Delarue avait confié ce travail de remise en état du charbonnage j'espère que de la haut voit enfin sont rêve ce réalisés!!!!
Jean-Pierre Van ass

Écrit par : van ass Jean-Pierre | 30/04/2012

Thomas !!! Un personnage dans la cité de Cheratte. Je l'ai bien connu. Je crois qu'il était dans le même réseau de Résistance que Toussaint Fissette, le curé de Cheratte, celui de Housse, ma mère, Charles Van Belle, Alexandre et Jean Clockers (fusillé par les B.. à la Citadelle de liège le 10 avril 42 ou 43.

Écrit par : Pierre Neufcour | 30/04/2012

Les commentaires sont fermés.

 

Nos rubriques