• Gardes médicales du 30 juin et 1er juillet

    _DSC0011.JPG

      - Médecin de garde : un seul numéro : 04/379.09.00. Pour leur sécurité, les médecins de garde de                                    la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste.

     - Pharmacies de garde :

     - Le samedi 23/06 dès 9 hr : Pharmacie BERNARD A-M rue Visé-Voie 36 à Oupeye. Tél 04/264.21.04               

                                               Pharmacie PHARMA-LIXHE, rue de la Croix 13 à Lixhe. Tél                                  04/379.17.91                                                                                       

    - Le dimanche 01/07 dès 9 hr: Pharmacie DEMEUSE, rue Sabaré 119 à Cheratte. Tél 04/362.74.59                            

                                                 Pharmacie NOELMANS, rue Masuy 137 à Milmort. Tél 04/278.52.86                                          

  • Le billet du Premier Echevin

    DSC_0002.jpgA l'instar du Bourgmestre, dont nous publions le "Mot" chaque semaine, d'autres mandataires communaux ont émis le désir de pouvoir s'exprimer également. Nos colonnes leur sont bien évidemment ouvertes. Aujourd'hui nous publions le premier "billet" de Luc Lejeune, Premier Echevin.

    De nouvelles initiatives terminent cette législature communale. Tout comme dans une compétition sportive, c'est jusqu'au coup de sifflet final qu'il faut fournir l'effort...

    Nous allons évoquer quatre catégories dans lesquelles des efforts particuliers ont été réalisés. 

    Visé durable

    - Un marché est relancé pour les années 2013-2015 relatif à un approvisionnement en électricité d'origine 100 % verte pour l'éclairage public et l'éclairage des bâtiments communaux.

    - Le Règlement 2012 reprenant les conditions d'octroi des primes "énergie" est dès à présent disponible sur le site http://www.vise.be  (Dans le bandeau supérieur, cliquez sur l'onglet "commune". Dans la liste cliquez ensuite sur "énergie et patrimoine", puis au  bas de la page, cliquez sur "primes communales d'énergie". Les investissements privés économiseurs d'énergie (isolation de la toiture, placement de double vitrage, panneaux solaires thermiques) sont ainsi encouragés.

    - En collaboration avec Tecteo, des panneaux solaires photovoltaïques viennent d'être placés sur le hall du Service des Travaux. Ils rendent l'échevinat beaucoup plus autonome dans sa consommation d'électricité.

    Visé revitalisation urbaine :

    - Le Ministre Furlan confirmera dans les semaines qui viennent, l'obtention d'un subside de 12.500.000 € qui rendra possible le début des travaux de construction d'un parking public souterrain de 100 places Avenue Albert 1er. La population riveraine sera consultée sous peu.

    Visé patrimoine :

    - Des terrains agricoles ont été achetés à l'angle de la rue des Trois Rois et de la rue de Mons. A long terme, ils permettront d'améliorer notre offre du sport pour tous dans notre commune, en concertation et dans le respect des intérêts de l'exploitant agricole.

    Visé mobilité douce :

    - Un subside de la Région Wallonne de 150.000 € nous permettra encore, avant la fin de cette année, de poursuivre une rénovation profonde des trottoirs des cités de Cheratte Hauteurs et de terminer la rénovation en zone de rencontre du morceau de voirie devant l'ancien cinéma Excelsion (Place de la Collégiale) 

    Je souhaite à toutes les visétoises et à tous les visétois d'excellents mois d'été.

    Luc LEJEUNE,

    Premier Echevin.

  • Sudinfo et les élections

    514769793.3.jpgDepuis peu, Sudinfo a créé un site où vous pouvez déjà "voter", émettre vos avis, vos souhaits et même poser des questions aux candidats de votre commune. Il s'agit d'une démarche totalement anonyme, même si votre nom et votre boîte mail sont demandés : il s'agit simplement d'une "astuce technique" pour que vous ne puissiez voter que pour un seul candidat, ou une seule liste, et éviter que les candidats ne votent pour eux-même. Vous avez la garantie d'un anonymat complet. La possibilité de modifier votre, vote autant de fois que vous le désirez vous est également offerte.

    Si toutefois des bloggeurs profitaient de cet anonymat pour "déraper" en tenant des propos grossiers, ceux-ci seraient immédiatement retirés.

    Rendez-vos sur le widget "élections communales" qui figure dans la marge de droite. Bon amusement !!!

    (Le P.S. ne nous ayant pas encore fait parvenir la liste des candidats, seul Gil Simon y figure à la 1ère place).   

  • Le bureau Architecture Luc Spits dans sa nouvelle implantation rue de Berneau

    bureau-spits.jpg

    Installé à Berneau rue des Fusillés depuis 2001, le bureau d'architectes de Luc Spits a inauguré officiellement ses nouvelles infrastructures ce 22 juin. 

    Pour faire face à son développement, la société a du faire ériger de plus vastes bâtiments et pourra ainsi s'entourer de nouveaux collaborateurs.

    indoor.jpgDiplômé en 1988 de l'Institut supérieur d'Architecture de Saint-Luc (Liège), Luc Spits fit ses premières armes au bureau Drieskens et Dubois jusqu'en 1990, année où il débuta des stages de perfectionnement chez Architecture et Décoration ainsi qu'au bureau d'Architectes Valentini.

    En 1996, il s'installe comme indépendant, et trois ans plus tard, il ouvre une succursale à Knokke. Installé à Berneau en 2001, Luc Spits crée la société Atriade en collaboration avec Stalport Contemporain et la société Reynders. Cette collaboration durera deux ans.

    En janvier 2012, Architecture Luc Spits se voit attribuer le Prix de l'Urbanisme de la ville de Visé, reception1_1.jpgcatégorie "non résidentiel", pour la transformation et l'aggrandissement de l'immeuble 34 de la rue Raskinroy (arrière du magasin Esprit).

    Le bureau est composé de huit collaborateurs : Luc Spits, le patron, ainsi que Stéphanie Magis, Pierre-Marie Demonceau, Geneviève Georis, Michaël Lippens, Jonathan rousseau, Caroline Marchal, Monika Staniuk et Charlotte Matz. Certains sont architectes, d'autres dessinateurs, graphistes ou techniciens expérimentés. 

    ria-erckens1.jpgVendredi dernier, plus de 300 personnes ont assisté au cocktail d'inauguration au cours duquel les invités ont pu admirer les peintures et sculptures de Ria Erckens, une artiste néerlandaise d'Eysden. 

    (Photos Architecture Luc Spits)

      

     

    reception4.jpg

  • La Régionale d'habitations visétoise va construire 62 logements basse énergie à la Wade

    DSC_0002.JPG

    Il était prévu de rénover 38 maisons construites en 1966 allée des Pinsons et allée des Alouettes. Ces travaux entraient dans le cadre d'un programme exceptionnel d'investissement initié par la Région Wallonne.

    Patrick Willems, le président de la Régionale, explique : "Ces travaux, qui auraient permis de prolonger la vie de ces maisons, auraient été très rapidement obsolètes en matière d'économie d'énergie. Or, c'est sur ce point particulier qu'insistait la Région. Nous nous sommes aperçus en cours d'étude que le montant de la rénovation s'élevait à environ 61.500 € par habitation. Or, pour une somme légèrement supérieure, démolir et reconstruire à neuf permettait d'avoir des bâtiments au "top" pour un demi-siècle."

    Le choix a donc été rapidement fait. Et tant qu'à faire, il a été décidé de construire deux immeubles de 12 logements chacun en plus des 38 prévus initialement.

    Toute l'urbanisation du quartier va ainsi se trouver modifiée : création des logements, d'espaces de convivialité, des couloirs pour les modes de transport doux et les piétons, modification de certaines voiries, etc. Parmi les 62 logements érigés par la Régionale Visétoise, 40 seront destinés à la location. Par contre, Allée des Alouettes, un promoteur privé en réalisera de 24 à 30. 

    La moitié environ des logements destinés à la démolition sont déjà vides. "Mais les anciens habitants DSC_0003.JPGseront prioritaires pour revenir dans le quartier" précise Patrick Willems. Il ajoute encore "Dès qu'un bloc de quatre maisons sera inoccupé, il sera démoli afin  d'éviter qu'elles ne soient squattées et ne deviennent des chancres."  

    La première phase, qui concerne l'allée des Pinsons, devrait être terminée dans 3 à 4 ans. Une dizaine d'année sera nécessaire à la rénovation totale de cette partie du quartier de la Wade.