• Le Musée régional d'archéologie et d'histoire présente la vie festive en Basse-Meuse

    DSC_0084.JPG

    Il y a quelques jours, débutait l'exposition "La vie festive en Basse-Meuse"' dans les locaux du musée régional de Visé.

    Tout d'abord, à l'entrée, vous pourrez prendre connaissance du calendrier des festivités dans toute la Basse-Meuse.

    Dans la salle d'archéologie, nous retrouvons la partie "Cycle d'hiver et carnavals : mannequins (houres, macrales, ridodoye), accessoires de carnaval, livrets de fête, documentation, reportages TV, etc.

    La salle d'architecture, elle est réservée aux processions : reportages photo sur divers cortèges religieux (Barchon, ND de Lorette, St Hadelin ...)

    Les fêtes de villages occupent pour leur part la salle des patrimoines. On y retrouve de nombreux objets associés à ces kermesses : mannequins illustrant les cramignons, bouquets de capitaine, affiches, divers panneaux didactiques, des photos, des reportages vidéo, des illustrations sur la décapitation de l'oie (dont le sabre du quartier de la Prihielle).

    La salle d'arme, elle, est attribuée à tout ce qui a trait aux trois gildes de notre cité, tandis que le couloir de sortie, qui symbolise la fin des fêtes, abrite la chapelle ardente de "Mathy l'Ohey",  l'os du jambon dégusté pendant les agapes, et qu'on ira  brûler en fin de fête.

    L’exposition sera ouverte jusqu'au 23 décembre 2012, tous les jours  du mardi au dimanche de 14 h. à 17 h. Une légère participation est demandée (2 et 4 €), gratuité pour les – de 6 ans

    Les écoles sont attendues dès 9 h. sur rendez-vous tous les jours de la semaine pour une animation , une heure du conte pour  les plus petits, une animation artistique entre 8 et 12 ans et une animation proactive pour les plus de 12 ans. A réserver au 0495/496391

  • Le mot du Bourgmestre

    philimg226.jpg

                                                                            (photo : Studio Christian - Aiguillon)



    Jumelage Visé- Aiguillon  2013

     

    DSC_0085.jpg

    Les villes de Visé et Aiguillon sont  jumelées depuis 1958.

    C'est un des plus vieux jumelages et il se nourrit d'une intense activité d'échanges entre populations. Cette amitié n'est pas que protocolaire, elle associe les familles et c'est cette implication potentielle de tous qui en fait la richesse.
    Tous les 5 ans, la population visétoise est accueillie à Aiguillon. Ce fut le cas en 2010 et ce le sera probablement encore en 2015. L'inverse est tout aussi vrai et tous les Aiguillonnais qui le désirent seront reçus à Visé en juillet 2013.
    Une délégation visétoise vient de se rendre à Aiguillon pour s'accorder sur les dates et sur un commencement de programme.

    Les festivités générales auront donc lieu en bord de Meuse du vendredi 19 juillet au soir jusqu'au 23 juillet au matin. Elles s'intégreront harmonieusement avec la traditionnelle fête de quartier de Devant-le-Pont.
    Dès à présent, nous invitons tous les Visétois qui le souhaitent à manifester leur envie de participer à cet échange enrichissant. Que vous soyez habitués au jumelage ou désireux d'y goûter, nous vous incitons à héberger l'une ou l'autre personne du confluent du Lot et de la Garonne et/ou participer aux diverses manifestations sportives, culturelles ou festives qui rempliront agréablement ces journées du prochain été.

     

     

     

    Marcel NEVEN
    Bourgmestre de Visé

  • Un artisan boulanger visétois parmi les invités d'honneur du marché de Noël de Montbéliard

    bandeau3.png


    marche_de_noel_2012_a_montbeliard_les_lumieres_de__300.jpgAprès le Pays Basque, cette année c'est la Wallonie qui est l'invitée d'honneur du Marché de Noël de cette ville française.

    Y sont mis à l'honneur parmi les produits de bouche : Le jambon d'Ardenne, les boulets-frites, le sirop de Liège, le peket, les cuberdons, le fromage de Herve ( Dju, rien que de l'écrire il me semble que mon écran "flaire" déjà !), les gaufres, le chocolat mais aussi le pain et la pâtisserie. 

    Dans le programme officiel du Marché, parmi tous ces participants on retrouve en bonne place sur le programme officiel : 

    BOULANGERIE BIO

    Le Pain se Sent Rire , boulangerie biologique, propose de faire cuire sur place l'ensemble des produits de sa gamme : des ''roues de charrette'' (tartes géantes aux fruits et au riz), des spéculoos, des massepains cuits, des gâteaux de Verviers, ou des bouquêtes, biscuits de Noël et 18 sortes de pain...

    Morgan Schaefer, le jeune patron de cette boulangerie implantée rue des Francs 1358299264.2.jpgArquebusiers nous explique :

    "L'année dernière, au Marché de Noël de Namur, j'avais fait la connaissance des organisateurs du marché de cette ville du Doubs. Ils m'avaient proposé de participer aux festivités de cette année. J'étais quand même un peu réticent, face à l'intendance que cela nécessitait et j'avais réservé ma réponse. J'ai été recontacté, et devant ce qu'ils me proposaient, je ne pouvais refuser : un stand d'une superficie de 4 chalets de Noël classiques est mis à ma disposition, un four électrique a été installé afin que nos puissions cuire notre marchandise sur place, nous disposons d'un entrepôt proche où laisser nos produits (faine, fruits, etc), et un appartement nous est résevé afin d'héberger dans les meilleurs conditions le personnel qui travaille sur place."

    Devant de telles conditions, il était en effet difficile de refuser l'invitation. Et Morgan d'ajouter : "C'est incroyable comme nos amis Français sont friands de nos pâtisseries, la marchandise emportée, prévue pour une dizaine de jours, a été travaillée et vendue en 48 Hrs. Notre camionnette est déjà revenue faire le plein une fois, et elle doit de nouveau revenir avant le week-end".

    Rappelons que ce jeune boulanger (25 ans) a remporté le concours du meilleur pain 2012 organisé par le Parc Naturel des vallées de la Méhaigne et de la Burdinale.

    Bonne continuation, m'fi, tu peux être content de ton travail !

    (Photos : Ville de Montbéliard, D.Bretey et P. Neufcour)


     

  • Prestation de serment au Conseil communal des enfants

    DSC_0048.JPG

    Ce lundi, la salle des mariages de l'hötel de ville accueillait le Conseil des Enfants pour la prestation de serment des six nouveaux conseillers élus.

    Les seize membres sont élus démocratiquement parmi les classes de 5ème et 6ème année primaire de tous les établissements scolaires de l'entité. Désignés pour siéger 2 ans, les enfants ayant quitté l'enseignement primaire doivent donc être remplacés.

    La séance, présidée par Thierry MARTIN, Echevin de la famille, a débuté à 18h30. Lecture a été faite au public du bilan de la première moitié de la législature (dont la réalisation d'un logo), et du programme de la seconde année. Delphine CLERFAYS, nouvelle co-animatrice du groupe avec Laurent ROUSCH s'est présentée, tout en définissant les objectifs poursuivis : initier les enfants à la démocratie, à la vie politique communale, leur faire définir un objectif et trouver les moyens de le réaliser, tout en respectant un certain budget. 

    Les nouveaux Conseillers ont ensuite été invités à prêter serment sous les applaudissements du public enthousiaste, composé principalement des parents et représentants de l'autorité communale. 

    Le nouveau conseil est donc maintenant composé de :

    Ludovic WILLEMAERS (6ème à l'école communale de Lixhe), Melih GÜLIRMAK* (5ème école communale de Cheratte-Bas), Antoine MASSA (6ème école communale de Richelle), Yannick PELSSERS* (5ème école St Joseph de Cheratte-Haut), Killian Jacquemin* (5ème école communale de Lixhe), Jonathan WEGRIA (6ème école communale de Sarolay), Bassim BOUKTEB, Mehdi ABASSY (6ème Athénée Royal de Visé), Solène PURAYE (6ème école libre de Richelle), Victoria LOPEZ-DELHOULLE (6ème école communale de Cheratte-Haut), Maxime FREDERIC, Emeline SANTE* (5ème Athénée Royal de Visé), Benjamin BURG* (5ème école communale de Cheratte-Haut), Gaspard HERMANS* (5ème école libre de Richelle), Fatma ÖZER et Amélie DE DECKER.

    Les Conseillers marqués d'une "*" sont les nouveaux élus ayant prêté serment.

    (Reportage photo en marge)  

  • Ne manquez pas dans votre journal d'aujourd'hui

    phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpegBéatrice Crahay ne siégera pas ! Le MR n'a pas trouvé d'autre emploi à son élue, employée communale.

    Tous les développements dans les pages Basse-Meuse de votre journal.