• Hier, Melchior Wathelet, Secrétaire d'Etat à la Mobilité est venu à Cheratte


    DSC_0001.JPG

    Les élèves des 5 et 6 èmes années primaires de l'école communale de Cheratte ont accueilli hier le Secrétaire d'Etat à la Mobilité, ainsi qu'une délégation de la direction d'Infrabel à l'occasion du lancement d'une campagne de sécurité. Un nouveau jeu éducatif, "Les Experts du Rail" , leur a été présenté.

     

    Moins d'accidents en 2013

    Malgré la diminution par rapport à 2012, La Belgique a quand même totalisé un nombre de 42 accidents (dont 14 an Wallonie) aux passages à niveau en 2013. Ces accidents ont causé la mort de 6 usagers : trois en véhicules et trois piétons ou cyclistes. A ce nombre de victimes, il faut ajouter les 9 autres qui ont été tuées en traversant les voies en dehors des endroits sécurisés.

    DSC_0034.JPG

    Le réseau ferroviaire belge est un des plus denses au monde, avec 1611 passages à niveau publics. Environ 95 % de ces passages sont équipés d'une signalisation active (feux rouges, sonneries, barrières), les autres, peu fréquentés, sont munis de signaux routiers.  Afin d'assurer un maximum de sécurité à ces endroits particulièrement dangereux, Infrabel a supprimé 15 de ces passages en 2013, et la suppression de 14 autres est programmée à court terme, dont 2 à Cheratte (celui du Sartay - sortie d'autoroute- et celui de la rue Lhoest, près de l'école libre.

     

    Pourquoi avoir choisi Cheratte pour le lancement de cette campagne ?

    Les usagers de la route jouent un rôle capital. Les causes principales sont la négligence, l'imprudence, le non-respect des règles de circulation, mais aussi l'empressement de certains. Après avoir mené sept campagnes de sensibilisations annuelles, Infrabel a décidé de cibler les plus jeunes en lançant un jeu éducatif qui porte sur la sécurité sur les voies, espérant leur faire comprendre la dangerosité de certains comportements, et ainsi modifier le leur à l'avenir.

    DSC_0041_2.JPG

    La grande majorité des écoliers fréquentant cet établissement scolaire doivent traverser les voies pour se rendre à l'école. De l'aveu même des enfants, à Cheratte, nombreux sont ceux qui traversent les rails sans emprunter de passage sécurisé. Et pour les plus jeunes, ils sont malheureusement souvent accompagnés par les parents. Ils ne sont pas les seuls à agir de la sorte : pour éviter un détour de quelques centaines de mètres,   les adultes qui veulent venir dans le centre du village ou à l'arrêt du bus agissent de même.

     

    Un jeu éducatif axé sur la sécurité

    Grâce à ce jeu, les enfants apprendront d'une manière ludique les règles de sécurité et les risques sur et aux abords des voies, tant au passages à niveau que sur les quais des haltes. 

    Les Experts du Rail est un jeu de plateau, dont le parcours est semé de questions, petites épreuves de connaissances, etc. Il se joue à plusieurs à l'aide de petits personnages à déplacer sur les cases et d'un dé à lancer.

    Après la distribution des jeux par équipe, Melchior Wathelet n'a pas hésité à s'asseoir à une table d'enfants et à faire une partie avec eux. Partie qu'il a d'ailleurs remportée, et sans "triche" !

    DSC_0043.JPG

    Accompagnés des responsables d'Infrabel, les enfants se sont ensuite rendus à un passage à niveau où les règles de sécurité leur ont été rappelées. Lors du passage de deux convois, ils ont pu se rendre compte que le déplacement d'air provoqué par le train pouvait véritablement les "happer" sur les voies. De plus, les enfants ont reçu un brassard réfléchissant jaune, afin d'augmenter leur visibilité lors de leurs déplacements.

    Plus d'informations sur le jeu de la sécurité et les autres actions de sensibilisations sur : http://www.infrabel.be/fr/securite/materieldeclasse

    (Texte et reportage photo P. Neufcour)

     

     

     

  • Merci Fred...

    1017366_10202416865836942_1373121667_n.jpg

                                              Fred Dubus pour la D.H.

  • Visé : il y a plus de six mois que l'écluse du canal de jonction est en panne

    DSC_0046.JPG

    Déjà en juin 2013, nous en avions fait état : l'écluse du canal de jonction entre le port de plaisance et le canal Albert à Visé était en panne. Plus aucun bateau ne pouvait passer. Malgré les nombreuses démarchez effectuées par Jean-Marie Raes, le Capitaine du port, auprès du SPW voies hydrauliques la situation est toujours la même.

    Un élément mécanique d'ouverture des portes côté amont avait cédé. Le démontage, début juillet, avait été effectué par une entreprise spécialisée et le devis de réparation transmis à la direction des voies hydrauliques à Liège. On s'était imaginé que le souci allait être réglé rapidement, grossière erreur ! 

    Le Capitaine du port explique : " Le 9 août 2013, j'ai interrogé le Directeur du Service Electromécanique de la Région Wallonne. Il m'a répondu qu'un budget devait être débloqué pour effectuer une réparation durable et correcte. Trois mois plus tard, j'étais informé par le Directeur des voies navigables de Liège qu'il ne disposait pas encore du budget. A ce jour, la situation en est toujours au même point."

     

    DSC_0045.JPG

     

    Sans possibilité d'accès, le port de plaisance visétois risque bien de devenir rapidement un parking à bateaux. "En effet, si en 2012 le port a accueilli 81 bateaux de passage, 119 en 2011, et 112 en 2010, seuls 43 ont fait escale à Visé. A chaque souci technique empêchant l'accès au port, nous avons constaté une nette baisse de fréquentation" continue Jean-Marie Raes.

    "Bien sûr, le port de Visé est toujours accessible via l’écluse de Monsin. Mais au prix d’un détour de 20 km dans lequel, outre les résidents du port qui y sont contraints, ne s’engagent que de très rares ba- teaux de passage. Quant on sait que bon nombre de plaisanciers empruntent le canal du fait que la Meuse n'est pas navigable en aval... Venant de Hollande, par exemple, il faut monter à Monsin puis redescendre à Visé. Vous vous imaginez le détour, alors que le port n'est séparé du canal que par quelques dizaines de mètres".

     

    _DSC0006.JPG

     

    EN PANNE POUR LES 75 ANS DU CANAL ?

    Si Jean-Marie Raes s’inquiète tant de cette situation, c’est aussi parce que 2014 est l’année du 75e anniversaire de la mise en service du Canal Albert, et donc de l’écluse de Visé. Et qui dit anniversaire dit, forcément, festivités.  Des manifestations nautiques sont prévues dans ce cadre. D’autre part, la fédération du tourisme de la Province de Liège a ciblé la Basse-Meuse pour son potentiel dans son récent plan de développement du tourisme fluvial sur la Meuse liégeoise. Une conjoncture favorable se met donc en place...  Il serait donc grand temps de les responsables se décident à remettre l’écluse en service et de rendre l’accès au port de plaisance de Visé.

    (Texte et photos P Neufcour)

  • Dans La Meuse ce jeudi

    0001XV.jpeg- La carte de Wallonie du vrai chômage, commune par commune. Visé : 17,65 % - Herstal 22,13%

    - Reportage exclusif : En Syrie avec les jeunes djihadistes belges francophones

    - Monarchie, la rumeur enfle : Laurent et Claire de plus en plus souvent séparés

    - Saga Trullemans : maintenant, il nie en bloc le réchauffement du climat !

    - Exclusif : l'automutilation ou comment les truands de l'Est échappent à la prison

    - Miss Belgique : un document prouve que le comité décide de tout. "Vaste manipulation" selon Me Misson

    - Dany (41) se tue à moto

    - Gagnez des sous : prenez votre vélo

    - Sprimont : accident mortel sur la E 25

    - Un jeu pour éviter les pièges du rail

    - Avant Stromae : ces Belges qui ont conquis le monde

    - Sports : Schumi sort du coma, le réveil est désormais confirmé par la famille

    - Foot : 12 départs, Mercato réussi

    - Etc, etc...

     

     

  • Visé : le dimanche 9 février La Zatopek en famille

     DSC_0041.jpg

     

                                                                (Photo archives PNF)

     

    La Zatopek en Famille 

    Château gonflable et garderie à l’intérieur. 400 m, 800 m, 5 ou 10km à l’extérieur. La première manche du challenge l’Avenir Verviers est prévue le 2eme dimanche de février (le week-end après le tournoi de judo). Thé chaud à l’arrivée.

    Date: dimanche 9 février 2014

    Lieu: Hall Omnisport de Visé - Rue de Berneau 30 à 4600 VISE

    Programme

     

    • A partie de 9h: Chateaux gonflables  (à l'intérieur)
    • 09h30: 400 mètres (élèves du maternel)
    • 09h40: 800 mètres (élèves des trois premières années du primaire)
    • 09h50: 800 mètres (élèves des trois dernières années du primaire)
    • 10h30: Les 10km et 5km (départ commun)