Visé : exposition Contraste Art chinois et Art mosan actuel

 

DSC_0023.JPG

 

La chapelle des Sepulcrines accueille actuellement l'exposition organisée par Thésa et Albert Zeevaert.

DSC_0003.jpgAlbert Zeevaert est antiquaire, et amateur d'art. Ses deux passions se combinent à merveille dans les objets qu'il présente à la chapelle. 

"Lorsque j'organise un évènement comme celui-ci, nous dit-il, j'aime mettre en contraste l'Art ancien et l'Art contemporain. C'est ainsi que le public pourra découvrir des objets de la Chine ancienne, ainsi que d'autres, plus contemporains, en porcelaine. Souvent, ce matériau est associé aux vieux "fusibles" qui ornaient jadis les tableaux électriques de nous habitations. En contemplant les divers oeuvres exposées, les visiteurs pourront juger de la qualité artistique que peut acquérir cette matière".  Comme je suis un homme de contrastes, j'ai décidé d'associer aux objets de la Chine Ancienne, les oeuvres de quatre des meilleurs représentants de l'art mosan actuel

- José Gietka, originaire de Lanaye, peint à l’aquarelle. C’est par cette technique qu’ilcopy musiciens de rue.jpg exprime sa sensibilité et son inspiration. Il garde en permanence un enthousiasme pour la nouveauté et se laisse transporter dans différents univers. Devenu namurois depuis plus de 10 ans, il est diplômé de l’école d’aquarelle de cette ville, diplômé et breveté du Maître Palmaers. Toutes ses oeuvres sont réalisées sur du papier "Arche", gage de la meilleure qualité. Il enseigne aussi cette difficile technique. Il est membre du MAEKV. Il encadre lui-même toutes ses réalisations.

DSC_0007.JPG- Sabine Van op den Bosch nous arrive de Sarolay. Peintre, dessinatrice, pastelliste. Autodidacte. Dessine depuis 1972.A exposé pour la première fois à Liège en 1979.

C’est à la peinture acrylique qu’elle saisit aussi bien les paysages d’un atlas rêvé qu’un bestiaire de créatures chimériques ou un monde végétal surprenant. Elle dresse également  les portraits d’êtres étranges à la physionomie inquiétante.

Son dessin, minutieux à la façon de Pierre Joseph Redouté, s’est principalement consacré  depuis  quelques années, sans toutefois délaisser d’autres sujets,  à la création d’une GRANDE FLORE IMAGINAIRE qui doit permettre à cette amoureuse des arts du jardin de  recenser tous ses plus beaux rêves botaniques.

- Jean-Claude Renaud, né en 1949 à Greux près Domrémy, dans les Vosges, arrivela_place_ducale_a_charleville.jpg très jeune dans les Ardennes dont il fera sa terre d’adoption.
Autodidacte, il voit publier ses premiers dessins humoristiques dans un mensuel local, en 1972. A partir de 1974, il se consacre au dessin à la plume, puis réalise un « vieux rêve » en accédant à la gravure en taille-douce dès 1983.
Dans ses thèmes, on retrouve souvent les traces de l’homme dans son environnement : vieilles pierres, travaux des champs, villages blottis au creux des collines, mais aussi de plus en plus fréquemment des créations inspirées par le Livre, la Musique, la Poésie, le Merveilleux ou l’Enfance. Plusieurs de ses gravures ou dessins ont illustré des livres ou ont été choisis pour marquer des manifestations culturelles.

DSC_0015.jpg- Le sculpteur Georges Polus, réside à Trois-Ponts. Il explore, lui, les contradictions de l'Homme, à la fois fragile et indestructible, simple et complexe à, d'une pauvreté ­extérieure exposée et d'une richesse intérieure dissimulée... qui conduit forcément le spectateur de son travail dans l'interrogation et le doute. Il excelle également en peinture,  ses autoportraits, notamment, sont admirables. L'artiste enseigna la sculpture  à l'Institut des Beaux Arts de Liège.

L'exposition est accessible les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 14hr00 à 18hr00 ainsi que les mercredi, samedi et dimanche de 10hr00 à 18hr00.

Chapelle des Sépulcrines, (centre culturel) rue du Collège 31 à VISE  

(Quelques photos dans l'album en marge droite)

 

 

Les commentaires sont fermés.