• Le billet du CAL Basse Meuse

     

    image001.jpg

    Les huiles essentielles

     

    Tout le monde a entendu parler des huiles essentielles  mais tout le monde ne sait pas à quoi elles servent et comment les employer.  Dans ce domaine il ne faut pas improviser, acheter n’importe quoi et s’en servir sans conseil. Certaines huiles sont, par exemple, vivement déconseillées, voir nocives aux petits enfants. Elles peuvent être très efficaces mais il ne faut pas jouer à l’apprenti sorcier.

    Si le sujet vous intéresse venez écouter Madame Valérie Theunens, réflexologue, thérapeute holistique Fleurs de Bach et aromathérapie intuitive,  qui, invitée par la Maison de la Laïcité de Visé et Culture et Action Laïque de la Basse-Meuse, viendra le mardi 14 octobre à 20h présenter sa conférence intitulée : « Les huiles essentielles : ces précieuses de Dame Nature »

    Elle vous dira que ce sont de véritables trésors de la nature remis au goût du jour il y a à peine un siècle. Aussi précieuses qu’indispensables au quotidien, elles apportent calme, détente, équilibre et harmonie du corps et de l’esprit. Un concentré de bonheur à l’état pur qui permet d’allier vie trépidante et zen attitude.

    Nous voyagerons à travers ces parfums d’une richesse incroyable et elle répondra à vos questions telles que : Comment les choisir ? Quelles sont celles qu’il faut avoir chez soi ? Quelles sont les nombreuses utilisations ?

    Pour entendre Madame Theunens,  rendez-vous à la Maison de la Laïcité de Visé, rue des Béguines 7/A, 4600 Visé le mardi 14 octobre à 20h.

    Pour plus d’infos, vous pouvez contacter notre coordinatrice, Madame Rachel Etienne au 0477 78 34 79 ou 04 265  96 48 ou  HYPERLINK "mailto:laicite.vise@gmail.com" laicite.vise@gmail.com 

     

    Nous serons heureux de vous accueillir !

    C.Dethioux, vice-présidente du CAL Basse-Meuse

     

  • Journée Découverte Entreprises : visitez le chantier de la nouvelle écluse de Lanaye

     _DSC0006.JPG

                                                                                   Photo archives PNF

    A cheval sur la Belgique et les Pays-Bas, le complexe éclusier de Lanaye est un carrefour stratégique de première importance dans le trafic fluvial. Aux termes des travaux de construction d'une 4ème écluse entrepris en juin 2011, l'écluse fera 225 m de long, 25 m de large et 14 m de chute. Le 5 octobre, de 10.00 Hr à 17.00 Hr, le SPW vous propose la visite de ce chantier exceptionnel

     Au travail

     Dans le cas particulier de ce chantier,  la Direction des Voies hydrauliques de Liège est mandatée par la Sofico, maître d'ouvrage, pour assurer la direction des travaux. Les équipes assurent l'exploitation des voies navigables, manœuvrent des ouvrages, gèrent les travaux d'entretien ordinaire et extraordinaire, assistent techniquement le port autonome de Liège (PAL), inspectent les voies navigables etc.

     À découvrir

     Visite de l’exposition sur les 75 ans du canal Albert

    - Balade libre, fléchée et sécurisée via un parcours chantier des différents postes d'une manière ludique et didactique

    - Retracer les différentes étapes des travaux de la 4ème écluse.

    À essayer

    Le point de vue depuis le portique de commande des écluses de 1930.  

    Petits extras

    Parcours à travers tout le chantier à la découverte des différents postes de construction de la 4eme Ecluse.

      Ateliers

     Concours Restauration

     Amusant pour les enfants

     Grimage, dessins, observer le passage d’une écluse

  • Petite revue de presse

    0001XE.jpeg

    - Exclusif : l'impôt des propriétaires multiplié par deux

    - Absentéisme scolaire : + 11% en 2013 - 2014. C'est à Liège le plus grave

    - Gratuit : 14 - 18, un poster pédagogique sur la vie des civils

    - Tuile pour les Diables : Axel Witsel forfait pour Andorre et la Bosnie

    - Houtain : les élèves évacués par l'armée vont voler en C130

    - Guy Luzon : la cible des supporters liégeois

    - Policiers en colère : c'est parti pour une semaine sans amendes

    - La foire d'octobre ouvrira ce samedi jusqu'au 11 novembre

    - Le ministre Calo Di Antonio veut réaliser la liaison Cerexhe-Heuseux/Beaufays

    - Retinne : un zoning vide mais pourtant éclairé toute la nuit

    - Philippe Laumont : son fils lui consacre un livre vérité

    - La 21ème nocturne des Coteaux de la Citadelle c'est samedi

    - Des supercamions roulent illégalement en Wallonie

    - Météo : les mouches reviennent dans nos maisons

    - Etc, etc...

     

  • Portes ouvertes chez nos artistes les 4 et 5 octobre de 13.00 H à 19.00 H

     

    ATT00001.jpg

     

    ATT00002.jpg

    Voici l'itinéraire proposé, ainsi qu'un bref descriptif des activités artistiques de chacun des artistes

  • Action "Soyons bonnes poires" organisée par la Ville de Visé

     

     

    0001Rv.jpeg

    Les agriculteurs et éleveurs sont touchés de plein fouet par l’embargo russe sur les produits européens.

    Nos producteurs de pommes et de poires sont les premiers concernés.

    Afin de les soutenir et de faire réfléchir les citoyens à leurs choix de consommation, à l’initiative de l’Echevinat de la Famille et de la Citoyenneté, la Ville de Visé et le Conseil Communal des Enfants se sont associés pour l’action « Soyons bonnes poires ! ».

     L’action se déroulera en 3 temps :

     1) Le mercredi 1e octobre : distribution gratuite de poires sur le marché de Visé. Une carte "signet" accompagnera ce cadeau afin d’interpeler les citoyens sur leurs choix de consommation. 

    Les poires seront achetées par la Ville de Visé aux marchands de fruits présents sur le marché. Ceux-ci seront invités à mettre en avant les variétés belges sur leurs échoppes.

     2) Le jeudi 2 octobre : distribution gratuite de pommes et de poires dans toutes les écoles primaires de l’entité. A cette occasion, un signet accompagné d’une feuille A4 seront adressés aux parents via le journal de classe pour expliquer la démarche et les sensibiliser aux objectifs.

     3) Les écoles sont invitées à poursuivre la démarche en proposant des fruits (pommes ou poires) lors des récréations.

     Nous pensons que les écoles sont des maillons essentiels de la réussite de cette opération.

    Non seulement il est important de sensibiliser les enfants à leurs choix futurs de consommation mais, en plus, il est essentiel de leur proposer des collations saines et de les encourager à manger des fruits. C’est pourquoi nous l'Echevinat est heureux que la majorités des écoles aient choisi de participer à cette démarche.