• Le mot du Bourgmestre

     

    0001Fr.jpeg

    A la salle Braham...

    Lors des travaux ayant pour objet de réaliser une nouvelle salle de théâtre à la place des « Tréteaux », une partie importante des manifestations culturelles sera orientée vers la salle Braham. Mais dès ce week-end, une manifestation de grande qualité y est programmée : « BéDéArt » Exposition consacrée à la bande dessinée et organisée conjointement par Viviane Dessart, Echevine de la Culture et François Walthéry.

    Le vernissage a eu lieu le vendredi 28 octobre, à 19 heures, et l'exposition se poursuit jusqu'au 1er novembre. Jours d'ouverture : 29/10 de 15 à 20h, 30/10 de 10 à 20h, 31/10 de 15 à 20h et 01/11 de 11 à 17h. Un apéritif concert Jazz aura lieu le mardi 01/11 de 11h30 à 13h30 avec « J'ai vu la bête ! » toujours à la salle Braham.

    Le 27 octobre 2016,

    Marcel NEVEN

  • Gardes médicales des 29 et 30 octobre 2016

    images.jpegMédecin de garde : du lundi au jeudi soir de 19 hr à 08 hr : un seul numéro : 04/379.09.00. 

    Pour leur sécurité, les médecins de garde de la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

    Attention :  un poste de garde médicale est ouvert les week-ends et jours fériés de 08 hr à 20 hr rue Basse-Hermalle n° 2, à côté de la clinique. N° unique pour le médecin de garde : 04/374.09.34. 

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste. 

    PHARMACIES DE GARDE

    Pour toutes gardes entre 9h et 22h : www.pharmacie.be ou www.appl.be

    Pour toutes gardes entre 22h et 9h :

     Appeler le 0903/99.000

     - le samedi 29 octobre 2016 : Pharmacie PAQUES, rue de la Croix, 13 à Lixhe  Tél 04/379.17.91

                                                                                        

    - le dimanche 30 octobre 2016 : Pharmacie DELISSE, rue G Toussaint, 2 à Dalhem Tél 04/379.17.68

                                                    Pharmacie DELEUSE, Grand-Route 5 à Wonck Tél 04/286.11.95

                                                     

     

  • Exposition à l'Archéoforum de Liège : "Du bûcher à la tombe"

    image006.jpgEn partenariat avec le Département du Patrimoine du Service public de Wallonie, l’Archéoforum de Liège et l’Institut du Patrimoine wallon ont le plaisir de vous informer que du 20 octobre au 30 novembre 2016, l’Archéoforum de Liège accueille une nouvelle exposition intitulée « Du Bûcher à la tombe ». Les nécropoles gallo-romaines à incinération en Wallonie.

    L’exposition « Du Bûcher à la tombe » permet de se familiariser avec l’un des fleurons de l’archéologie belge, à savoir l’archéologie des cimetières gallo-romains et l’étude des pratiques funéraires. Cette exposition est destinée à un vaste public et tente de répondre aux nombreuses questions que l’on se pose par rapport a aux rites funéraires de nos ancêtres. Comment concevait-on la mort ? Quelles pratiques funéraires et pour qui ? Comment étaient les sépultures dans les tombes à inhumation ? Comment représentait-on la mort ? Où trouve-t-on ce type de sépultures et quelles sont les grandes trouvailles de ce dernier siècle ? L’exposition s’organise sur deux grands axes : d’une part, une partie consacrée aux crémations et, d’autre part, une partie consacrée aux inhumations. L’exposition didactique présente à la fois des objets originaux et des facs-similés permettant de mieux comprendre ces rites.

    L’exposition est accompagnée d’un catalogue d’exposition intitulé « Du Bûcher à la tombe » qui est déjà en vente à la boutique de l’Archéoforum au prix de 12 €.

    Archéoforum de Liège. Place Saint-Lambert – B-4000 Liège.
    Du 20 octobre au 30 novembre 2016

    Parallèlement à cette exposition temporaire, l’Archéoforum de Liège accueille également d’octobre 2016 à mai 2017, « les Jeudredis de l’Impro » (jeu de mots sur les 8 jeudis ou vendredis qui accueilleront le spectacle) par le duo d’improvisateurs « Les Binômés ». Un spectacle toujours différent qui se créera sur mesure à la découverte des thématiques que les spectateurs soumettront à nos deux comédiens. Réservation souhaitée par mail sur l‘adresse improbinomes@gmail.be (P.A.F. 8 € / Étudiant 5 €)

    Archéoforum de Liège. Place Saint-Lambert – B-4000 Liège.
    Les 27 octobre, 24 novembre et 22 décembre 2016 ; ainsi que le 26 janvier, le 23 février, le 30 mars, le 27 avril et le 18 mai 2017 à 20h.

  • Lancement d’un projet pilote de tri sélectif des déchets sur les aires de repos du district autoroutier de Liège

     

    La SOFICO et la cellule Be WaPP   – Pour une Wallonie Plus Propre, lancent sur plusieurs aires autoroutières un projet pilote de tri sélectif des déchets. Il consiste à équiper 9 aires de repos non concédées du district autoroutier de Liège d’un dispositif permettant aux usagers de séparer les PMC (bouteilles et flacons en Plastique, emballages Métalliques et Cartons à boissons) des autres déchets qu’ils déposent dans les poubelles des aires. Ce test, réalisé sur l’espace public (aires non concédées), représente une première en Belgique. Il sera évalué pendant environ une année pour estimer, en fonction de la pertinence du tri et de son impact financier, s’il est opportun de l’étendre à toutes les aires de repos.

    Cette action s’inscrit dans le cadre du Plan pour une Wallonie Plus Propre adopté en 2015 à l’initiative du Ministre wallon de l’Environnement, Carlo DI ANTONIO.

     La SOFICO entend par ce projet inciter les usagers à poursuivre les gestes responsables de tri déjà en vigueur dans les foyers belges et ainsi favoriser le recyclage des déchets collectés dans les poubelles des aires. Pour rappel, ces poubelles sont destinées à accueillir uniquementles déchets générés par les usagers lors de leur trajet sur le réseau routier.

     

    Pour la réalisation de ce projet, la SOFICO a collaboré avec :

    ·         son partenaire technique, la Direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments du SPW, et plus particulièrement la Commission Wallonne des Equipements Autoroutiers et la Direction des Routes de Liège (District autoroutier de Liège) ;

    ·         Fost Plus;

    ·         la cellule « Be WaPP – Pour une Wallonie Plus Propre » ;

    ·         Intradel ;

    ·         la SPRL Oupeye Voirie Service (adjudicataire du marché pour réaliser la vidange des poubelles). 

     

    Le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO entend soutenir toutes les initiatives permettant d’améliorer la propreté publique en Wallonie. L’état de la propreté publique en Wallonie nécessite de multiplier les initiatives de sensibilisation et actions de terrain pour changer durablement les mentalités. En 2015, 2.000 tonnes de déchets ont été ramassés sur les aires autoroutières wallonnes.  Jeter son mégot, un chewing-gum, un petit emballage ou encore une canette par terre est trop souvent un geste banalisé !  Il est de la responsabilité de tous de veiller à garder l’espace public propre.

     

    Maxime PREVOT, Ministre wallon des Travaux publics, se réjouit de cette initiative de la SOFICO. Pour le Ministre, les 25 millions € que la Wallonie consacre chaque année à l’enlèvement des détritus le long du réseau autoroutier et routier wallon est une dépense tout à fait évitable. Toute action de sensibilisation en la matière doit dès lors être encouragée.

     

    9 AIRES EQUIPEES DE CONTENEURS BLEUS

     

    Ce projet est déployé depuis le début du mois d’octobre sur 9 aires non concédées du district autoroutier de Liège:

     

    -      Les aires de Couthuin (E42/A15)

    -      Les aires de Horion-Hozémont (E42/A15)

    -      Les aires de Crisnée (E40/A3)

    -      L’aire de Oreye (E40/A3 sens vers Bruxelles)

    -      Les aires de Slins (E40/A3)

    Auparavant, ces aires de repos étaient équipées uniquement de conteneurs noirs d’un volume de 240 litres « tout venant ». Ceux-ci seront désormais accompagnés d’un second conteneur d’un volume de 240 litres, bleu, destiné au PMC. Ils seront pourvus d’un couvercle fermé, muni d’une petite ouverture avec opercule, permettant de recevoir uniquement des PMC.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    UN DISPOSITIF DIDACTIQUE POUR SENSIBILISER LES USAGERS

     

    Pour inciter les usagers à poser les bons gestes, des panneaux d’information ont été installés sur les aires concernées.

     

    Ø  A l’entrée de chaque aire, un premier panneau d’information de 2mx3m annonce l’action et fait le lien entre le maintien de la propreté sur l’aire et le tri.

    Ø  A l’intérieur des aires,  2 autres panneaux sensibilisent de manière plus détaillée les usagers au tri des PMC.

        

             

               

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Ø  Au-dessus de chaque poubelle, des autocollants rappellent les déchets autorisés.

     

     

     

     

    Par ailleurs, des tests seront également menés sur ces aires pour optimaliser les équipements de collecte des déchets sur les aires de repos (modulation du nombre de poubelles, placement de conteneurs noirs avec couvercle muni d’opercule ou avec angle d’ouverture réduit, placement de radars de comptage pour effectuer des corrélations entre la quantité de déchets et le trafic).

     

    UN PROJET A EVALUER

    Ce projet pilote sera mené jusqu’au 1er septembre 2017, soit sur environ une année, une période représentative englobant les vacances. Des analyses de la quantité de déchets récoltés (rendues possibles grâce aux puces équipant les conteneurs) ainsi que de la qualité du tri seront régulièrement réalisées pour évaluer la pertinence du projet et l’améliorer le cas échéant. En fonction des résultats et de l’impact financier estimé, il sera décidé si ce dispositif sera maintenu et étendu à l’ensemble des aires de repos de Wallonie.

     

    Ce projet représente un budget d’environ 175.000 € financé par la Wallonie et la SOFICO, avec le soutien de Be WaPP – Pour une Wallonie Plus Propre. 

     

    LES AIRES DE REPOS EN WALLONIE

    La Wallonie compte plus de 100 aires autoroutières, dont près de 70 sont non concédées et 40 concédées à des pétroliers ou à des PME qui y assurent l’entretien et une offre de services (sanitaire 24/sur 24, station essence, shop et restauration avec large horaire d’ouverture).

     

    SOIT une soixantaine de sites, donc près de 20 concédés et près de 40 non concédés  => un site comprend soit une aire (d’un seul côté de l’autoroute), soit deux aires (une de chaque côté de l’autoroute).

     

     

     

    La carte des aires autoroutières de Wallonie est téléchargeable via ce lien :

    https://dl.dropboxusercontent.com/u/9235515/Carte%20aires.ra