Le billet du C.A.L. Basse-Meuse

attachment.jpgJournées mondiales

 

Pourquoi y-a-t-il des journées mondiales et quelle journée mondiale faut-il mettre en valeur ? 

Les journées mondiales servent à attirer l’attention sur un problème en particulier et le but est, bien sûr, soit de mettre des personnes ou des institutions en valeur, soit d’essayer d’améliorer certaines situations.

Le 10 décembre, par exemple, c’est la journée mondiale des droits de l’Homme (ou des droits humains, si vous préférez) et il y a, évidemment, des montagnes de choses à dire ou écrire sur ce sujet tant ces droits sont bafoués et ignorés dans le monde entier et Amnesty International vous demandera d’allumer une bougie.

C’est aussi la journée internationale des droits des animaux. Est-ce une coïncidence ? Peut-être pas, car celui qui n’est pas capable de respecter un animal n’est probablement pas capable de respecter un homme.

Mais décembre, c’est, en Belgique, le moment de la venue de saint Nicolas et j’ai envie de défendre son droit car il est de plus en plus détrôné par le Père Noël, son alter ego anglo-saxon qui s’appelait (et s’appelle toujours) Santa Claus et qui a été récupéré par une grande marque de soda. Tout le côté commercial c’est dommage mais inévitable, il procure une grande rentrée d’argent auprès des commerces concernés. Mais ce qui compte avant tout c’est le bonheur qui se lit dans les yeux des enfants et le bonheur des parents qui sont heureux de rendre leurs enfants heureux. Alors, oublions un  tout petit instant tous les malheurs du monde (ne les oublions pas  toute l’année et essayons d’apporter notre petite contribution à la lutte contre l’injustice) mais profitons quelques jours de la magie ambiante qui nous remonte le moral et crions avec nos tout petits : Vive saint Nicolas !

 

Claire Dethioux pour Culture  et Action Laïque de la Basse-Meuse

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel