Le mot du Bourgmestre

0001vJ.jpeg

La salle des Tréteaux – Où en est-on ?

Depuis de nombreuses années, la salle de gymnastique de l’ancien Athénée sert de salle de théâtre.  Une scène avait été aménagée lors de la construction en 1961.

Quand la Ville a racheté l’ensemble des bâtiments en milieu de la décennie 80, il avait été décidé d’utiliser la salle immédiatement en l’aménageant vaille que vaille.  Nous avions été bien inspirés. Jamais nous n’avons pu obtenir les subsides de la Communauté française en vue de la réalisation d’une salle plus accueillante.

Soulignons cependant que l’utilisation provisoire a débouché sur une qualité imprévue au départ, mais remarquablement intéressante : la salle est modulable.  On peut jouer partout, on peut disposer le public partout.

Il y a quelques mois, un fait nouveau est survenu.  Là où les subsides de la Communauté française n’avaient jamais été accordés, une aide inattendue nous est tombée du ciel : un subside d’un million d’euros de la Province, soit près de la moitié des montants nécessaires.

Le cahier des charges déjà réalisé a dû cependant être profondément modifié en raison de nombreuses modifications parfois utiles, parfois nécessaires, voire indispensables consécutives à l’évolution technique.

Ce cahier des charges doit être approuvé ce lundi au Conseil communal et dans les semaines qui suivent aura lieu l’adjudication pour la réalisation des travaux qui doivent être achevés en 2018. Précisions que la salle restera bien entendu modulable.

Une partie des manifestations traditionnellement organisées dans la salle des Tréteaux pourrait se dérouler à la salle Braham.

Le 19 janvier 2017,

Marcel NEVEN

Bourgmestre

Commentaires

  • et notre bon vieux cinema !!!! quand va t'il rouvrir il nous manque merci

Les commentaires sont fermés.