Visé : venez voir l'installation du nouveau "pont des Allemands"

B9712667941Z.1_20170720182705_000+GKJ9FMEA1.2-0.jpg

© Thomas Van Ass

Construit dès 1914, l’ouvrage d’art est aujourd’hui devenu trop vétuste, d’où la nécessité de complètement le rénover. En réalité, à part les piliers qui ont néanmoins été renforcés, toute la structure du pont va être remplacée. Un travail titanesque qui a démarré voici plusieurs mois maintenant.

B9712667941Z.1_20170720182705_000+GKJ9FMEE9.2-0.jpg

 © Thomas Van Ass

Depuis avril, la structure métallique du tablier principal du pont, soit 240 mètres de long, a ainsi été entièrement assemblée au pied du pont. Et durant tout ce week-end, elle va être glissée au-dessus de la Meuse et placée juste à côté du tablier existant. Une manœuvre impressionnante qui devrait valoir le coup d’œil. «  Ce jeudi après-midi, nous avons commencé à lever la nouvelle structure pour la monter à 10 mètres de haut  », explique Jean-Michel Hody, chef de projet chez Infrabel. «  Dès ce vendredi, on va commencer à la faire avancer, jusqu’au bord de la Meuse. Et samedi et dimanche, elle va être glissée au-dessus de la Meuse pour être positionnée parallèlement à celle existante. L’avantage que l’on a eu c’est qu’à l’origine, les piliers du pont ont été construits pour accueillir quatre voies. Au final, il n’en fait que deux. On peut donc sans problème faire reposer temporairement le nouveau tablier quasiment au bon endroit  »

B9712667941Z.1_20170720182705_000+GKJ9FME5B.2-0.jpg

© Thomas Van Ass

Ensuite, jusqu’au 9 septembre, du béton va être coulé sur le nouveau tablier. « Le pont existant est entièrement fait de métal. Quand les trains passent, ça fait donc énormément de bruit. Par contre, le nouveau tablier va lui être composé de dalles de béton sur lesquelles viendra le ballast. Ce sera donc nettement moins bruyant pour les riverains ».

B9712667941Z.1_20170720182705_000+GKJ9FMAQR.2-0.jpg

© Thomas Van Ass

Une excellente nouvelle pour eux quand on sait que la plupart des trains passent de nuit. «  Et en plus, vu la vétusté du pont, la vitesse est limitée à 20 km/h. Avec le nouveau pont, elle repassera à 90 km/h  »

B9712667941Z.1_20170720182705_000+GKJ9FMA85.2-0.jpg

 © Thomas Van Ass

Mais pour en arriver là, il faudra encore attendre quelques mois. Le tablier principal ainsi que quatre des sept tabliers secondaires ne seront définitivement positionnés qu’en septembre. «  Le trafic va y être interrompu entre le 10 et 20 septembre, le temps de démolir l’ancienne structure et de placer la nouvelle. Les trois derniers tabliers seront eux réalisés au printemps prochain  ».

Si vous êtes du côté de Visé durant tout ce week-end, n’hésitez surtout pas à venir admirer une manœuvre qui s’annonce impressionnante et qui n’a lieu que très rarement. (Source : L.M Aurélie Drion)

Commentaires

  • Le viaduc est situé sur la ligne 24 et non la ligne 34

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel