Le mot du Bourgmestre

dyn008_original_200_279_pjpeg_924_b3892ff7f03d5a4a3a34624c30b0cadc.2.jpg

Simone VEIL et Marcel LEVAUX honorés par le Conseil Communal de Visé

Il y a quelques semaines, Simone VEIL nous quittait : il s'agit d'une des dames les plus prestigieuses de notre époque. Incarcérée dans le camp d'Auschwitz puis de Bergen-Belsen, elle put cependant être délivrée par les alliés (les Anglais en l'occurrence). Avocate de grand talent , elle milite plus tard pour la libéralisation de l'avortement. Choisie par le Président Giscard d'Estaing, elle devint ministre dans le gouvernement Chirac dans lequel elle se battit courageusement pour obtenir sa légalisation et elle teint tête aux opposants les plus bornés. Elle fut plus tard Présidente du Parlement Européen.

Il est difficile d'énumérer tous ses hauts faits. Elle fut encore élue à l'Académie Française.

Lui octroyer le nom d'une rue à Cheratte est une modeste marque d'admiration.

Marcel LEVAUX a en commun avec Simone VEIL son opposition radicale au nazisme (et à l'occupant). Très tôt membre de la résistance il fut pour l'envahisseur un adversaire déterminé qui s'illustra par plusieurs hauts faits.

Il devint ensuite un militant politique et syndical qui se retrouva en 1971 Bourgmestre de Cheratte, puis il fut encore conseiller communal de Visé après la fusion des communes. A cette époque, il fut également député pendant 13 ans.

C'est l'arboretum de Cheratte-Hauteurs qui lui sera dédié et qui désormais portera son nom. Il se trouve à quelques mètres de la « Belle Fleur » théâtre d'un des exploits de Marcel LEVAUX, en tant que résistant.

C'est évidemment à l'unanimité que ces appellations éponymes furent votées lors du Conseil Communal de Visé ce lundi 23 septembre 2017.

 

Marcel Neven,

Bourgmestre

Les commentaires sont fermés.