Basse-Meuse : quatre policiers blessés par un homme déchaîné

000198.jpeg

                                                                               Photo : GSV

Il était environ 13h50 hier, lorsqu'une habitante d'Oupeye a appelé la permanence de police de la Basse-Meuse. La victime expliquait qu'elle venait de recevoir des coups de la part de son papa qui venait de "pèter un cable". La maman aurait voulu s'interposer et aurait également reçu des coups.

Immédiatement Deux équipes de 2 inspecteurs se sont rendus sur place, Voie de Liège. Là, les policiers se sont trouvés en face d'un homme déchaîné, particulièrement violent, qui s'est empressé de s'en prendre physiquement à eux. L'individu a été maîtrisénon sans mal puisque les quatre policiers ont été blessés à des degrés divers durant l'intervention. Ils ont été vus par un médecin et subissent tous les quatre une incapacité de travail de 10 jours. Quand à l'auteur des faits, il a été emmené à l'hôpital pour examen mais il ne portait pas de trace de blessure. Averti, le Magistrat de garde a privé l'homme de 57 ans de sa liberté. Il a été déféré devant les autorités judiciaires ce matin.

Les hommes de la zone de police Basse-Meuse étant impliqués, c'est la police de Herstal qui s'est chargée de l'enquête.

Une fois encore, nous pouvons constater que les citoyens se montrent de plus en plus violents envers ceux qui ont pour mission de veiller à leur sécurité. Le respect envers les forces de l'ordre semble bien loin... Il faudrait peut-être revoir la formation des hommes sur le terrain. Les académies de police ont semble-t-il, tendance à privilégier le volet "social" dans la formation des jeunes policiers au détriment des techniques "d'intervention", là où il faut manifestement avoir été entrainé à gérer le violence de manière plus "physique"...

(P. Neufcour)

 

 

Commentaires

  • Moins de laxisme au niveau des autorités judiciaires !!!! Des peines exemplaires !!!!!

  • Attention, le travail de journalisme devant rester objectif, le dernier paragraphe n'a pas lieu d'être...

  • Honteux de ne pas publier cet article sur l edition normale!!!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel