Visé : l'échevine Viviane Dessart remet les pendules à l'heure.

B9714275448Z.1_20171229203739_000+GNHADPELS.1-0.jpg

Dans un article récent de la RTBF, sans aucune nuance, il a été dit que je faisais l'objet d'une enquête pour des frais de déplacements indus et on évoquait même la notion de "abus de bien social".

A ce jour, je n'ai pas été entendue par un service de police sur ce sujet, mais je tiens à vous expliquer, le plus clairement possible, ce dont il s'agit afin que vous puissiez comprendre au-delà des mots trop rigides utilisés dans le texte de presse.

Depuis plusieurs décennies, la Ville de Visé organise des voyages d'un jour ou bien d'avantage pour la population, essentiellement pour les retraités. De tous temps, l'échevin en charge et des membres du personnel ont accompagné les voyageurs pour assumer l'organisation et solutionner tous les problèmes qui peuvent surgir (chambre en mauvais état, poignet cassé, erreur d'hôtel, rapatriement, organisation des visites et des déplacement...).

Au 1er janvier 2001, j'ai eu l'honneur d'être votre échevine qui organise ces voyages. J'y ai mis tout mon coeur et toute mon énergie, comme pour les autres matières qui me sont confiées.

Ces dernières années, des demandes plus culturelles et plus exigeantes ont été émises par les participants et certains voyages plus lointains ont été organisés, engendrant d'autant plus de difficultés de coordination. J'ai toujours assumé la conception et le suivi de ces voyages, qu'ils soient de courte ou de longue destination.

Comme de coutume, l'agence de voyage prévoit l'octroi à l'organisateur de l'une ou l'autre place gratuite, en fonction des participants et il est logique que les personnes qui prennent en charge l'organisation occupent ces gratuités, comme ce fut toujours le cas naguère et comme c'est le cas dans les voyages scolaires ou associatifs. Puisque j'organisais et que j'assumais, avec une collègue non mandataire, toutes les difficultés de l'organisation, j'ai occupé une des gratuités. Et c'est conforme à la pratique dans tous les voyages organisés.

En outre, cette activité rentrait dans la définition de mon échevinat et dans ma conception de l'implication au profit de toutes les strates de la population. Qui plus est, cela évitait de désigner un membre du personnel que la commune aurait dû rémunérer.

Ma participation à ces voyages a été analysée par le Directeur Général de la commune sui, dans une note du 18 aoûyt 2017 a écrit en conclusion, après une analyse détaillée : " En ma qualité de Directeur Général de la Ville de Visé et de spécialiste du droit communal, j'estime que l'échevine Viviane Dessart n'a aucunement profité de sa fonction pour s'arroger des avantages indus. Les voyages étaient organisés par la Ville, elle était chargée de les encadrer et ce faisant elle nous a épargné d'y envoyer du personnel communal."

Je déplore donc que l'on jette une suspicion sur mon activité d'échevine, sans nuances, et sans me laisser la possibilité d'une explication. C'est pourquoi je vous adresse cette communication pour que vous compreniez de quoi il s'agit et qu'il n'y a là aucune malversation, mais uniquement une attitude généralisée dans toutes les organisations de voyage.

Je profite de la présente pour adresser à toute la population visétoise mes voeux les plus chaleureux pour l'année 2018.

 

Viviane Dessart

Echevine du Tourisme.

 

Commentaires

  • Certains feraient bien de balayer devant leur porte au lieu de tenter (sans succès) de discréditer des personnes sans connaître les tenants et aboutissants de ce qu’ils avancent. Ce sont des chacals, il n’y a pas d’autre mot pour les (di)squalifier.

  • Meilleurs vœux Md Dessart , vous n'avez aucune raison de vous justifiez , la jalouse est un mauvais défaut et une personne mal intentionnée a voulu vous nuire , :( ... Mais j'ai toujours dit que vous êtes une belle et bonne personne , ne changer pas :D

  • Dieu sait si je n'ai pas la moindre forme de sympathie pour le MR et ses membres mais comme beaucoup de visétois, je serais vraiment très intéressé de savoir par quel "hasard" l'échevine en question qui est une des 3 potentiels "mayorables" de son parti fait l'objet d'une telle enquête dont on dit qu'elle fait suite à une dénonciation ... à quelques mois des élections... Les autres candidats au poste auraient-il à ce point peur de sa popularité et du captial sympathie qu'eux n'ont pas (et c'est peu de le dire) ? Ambiance chez les blings blings visétois :-)

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3336146/2017/12/29/Une-echevine-visetoise-suspectee-d-abus-de-bien-social.dhtml

  • Une chambre pour un voyage d’un jour ?

  • Je suis heureuse que vous clarifiéz la situation
    Je trouvais l'article calomnieux à votre encontre et n'ai jamais douté de votre intégrité
    Meilleurs voeux et très bonne continuation dans l'exercice difficile de votre fonction
    I. Liégeois

  • Bravo Vivianne
    Une explication claire.
    Comme beaucoup je n ai jamais douté de ton honnêteté.

  • Ah tiens, à nouveau la censure quand on veut commenter la triste réalité des petites gueguerres internes et nauséabondes au MR visétois.... De toute évidence, ce n'est pas le moment d'écorner l'image du MR visétois.... Ou du moins ce qu'il est reste ... :-)

Les commentaires sont fermés.