Fausse rumeur de dopage sur un club de cyclisme visétois

B9714849269Z.1_20180222222154_000+G8OAOVINM.1-0.jpg

Une suspension du prononcé a été requise, ce jeudi au tribunal correctionnel de Liège, à l’encontre d’une Liégeoise de 38 ans poursuivie pour des faits de calomnie à l’encontre du club de cyclisme dans lequel s’investissaient son ex-mari et son ex-belle-mère. D’après une série de témoins, elle aurait fait courir le bruit que les gamins, dans ce club de cyclisme visétois, étaient dopés aux amphétamines.

(Lire l'article complet dans nos éditions de ce jour)

Les commentaires sont fermés.