"Deux Arts" aux cimaises des Sepulcrines

fullsizeoutput_11196.jpeg

"Deux Arts", l'intitulé de l'exposition qui se déroule à partir d'aujourd'hui à la chapelle des Sépulcrines, au Centre Culturel de Visé.

Deux Arts, le troisième et le huitième, la peinture et la photographie sont bien plus proches qu'on ne pourrait se l'imaginer. Certains peintres exercent aussi dans la photographie, tout comme des photographes sont passionnés de peinture. Actuellement, ce sont les oeuvres de cinq artistes que vous pouvez admirer.

Nicole Voncken, aime représenter la nature, les paysages, les hommes. Elève de Krazimira Koleva, elle a également suivi d'autres ateliers dont ceux de Roland Palmaerts mais aussi Valère Maenhout. Pour Nicole, la peinture est un délassement. Elle pratique principalement deux techniques : l'aquarelle et l'huile.

Les trois photographes présents sont membre du photoclub universitaire "Image" depuis plusieurs années. Chacun d'eux a sa personnalité et son propre style.

Jeanne Medda, tout en intégrant pas mal de graphisme dans ses clichés, sait saisir une ambiance, une émotion, et nous les transmettre parfaitement. Son regard se pose partout et voit très souvent ce que nous ne voyons pas. Jeanne affectionne tant la couleur que le noir & blanc. Créativité sans limite, parfois interpellante, elle fait souvent référence à l'architecture et à ses formes géométriques parfaites;

Hughes Raven a débuté la photographie il y a 7 ou 8 ans. Adepte du flou, il estime que seule la photographie peut "figer" l'instant. Sa technique du flou donne un côté mystérieux, parfois dérangeant à ses images. La plupart de ses travaux représentent Liège, mais il expose également des paysages d'Islande. Ses images m'interpellent : on connaissait déjà le flou de filé, le flou de pose lente, le flou hamiltonien, mais ici Hughes semble pratiquer une nouvelle technique : celle du "flou parkinsonien";

Léopold Rouhart a pour modèles les grands photographes que sont Saul Leiter, Mario Giacomelli, Marc Lagrange... Il privilégie les paysages, des sujets plus techniques comme l'automobile, mais aussi le travail des mains des artisans, qu'il nous restitue de manière magistrale. Il pratique tant la couleur que le noir & blanc, la photographie minimaliste, ou encore la photo composition.

Camille est une jeune demoiselle de 9 ans. elle souhaitait partager ses créations avec vous. Félicitations jeune fille, continue, peut-être tes talents se révèleront-ils plus tard dans la peinture ou la photo.

L'exposition est accessible tous les jours jusqu'au 25 mars, de 14h00 à 18h00 à la Chapelle des Sepulcrines, 31 rue du Collège à Visé (Centre Culture).

En marge droite, quelques photos des oeuvres exposées.

(P. Neufcour)

 

Les commentaires sont fermés.