Valère à Visé : c'est l'intitulé de l'exposition artistique qui se tient actuellement aux Sepulcrines.

fullsizeoutput_117a1.jpeg

L'Artiste et une de ses filles © P. Neufcour

Valère Maenhout habite Tongres. Né à Vreren en 1934, il vient exposer ses oeuvres à Visé tous les deux ans.  Notre homme a suivi les cours de typographie à Don Bosco à Liège. Il est ensuite venu exercer son métier à l'imprimerie Wagelmans à Visé, tout en poursuivant des études artistiques à l'Académie des Beaux Arts de Liège. Il y obtint d'ailleurs la médaille d'argent.

L'artiste abandonne alors l'imprimerie : il enseignera les arts graphiques à Don Bosco. Valère peint depuis plus de cinquante ans. Il s'est d'abord essayé à l'huile, mais très vite il a opté pour l'aquarelle.

fullsizeoutput_11761.jpeg

Il trouve son inspiration en Provence, dans nos paysages régionaux, mais il excelle également dans les portraits. Notons que souvent, les coquelicots et les coqs sont présents dans ses tableaux. 

La rumeur a couru que c'était très probablement la dernière fois que nous avions le plaisir d'admirer son travail à Visé.  "Je ne rajeunis pas, nous dit-il en souriant. Il y a trois mois j'ai eu un très gros problème cardiaque, j'ai failli perdre la vie. Je suis resté à l'hôpital de Tongres plus de deux mois. Si je suis ici aujourd'hui, c'est grâce à la médecine. J'ai cru que ma vie se terminait".

DSC_0618.JPG

Puis il se montre rassurant, expliquant au très nombreux public de fidèles qui assistaient au vernissage, que tous comptes faits, il ne se voit pas arrêter de peindre... Dans sa brève allocution, il rappela son parcours, remerciant également tant sa famille que ses amis mais aussi les divers Echevins de la Culture visétois et le personnel communal qu'il a côtoyés durant toutes ces années.

fullsizeoutput_11718.jpeg

Il signalera qu'il offre à la ville de Visé un grand tableau de Vaison la Romaine, ville dont l'initiale est la même que Visé.

fullsizeoutput_1182b.jpeg

Viviane Dessart, l'actuelle Echevine de la Culture, lui offrit deux cadeaux en guise de remerciements : un livre reprenant l'histoire de nos trois gildes au nom de la Ville, mais aussi, de sa part, un immense coq en chocolat, animal fétiche du Maître, qu'il aime représenter tant en couleurs qu'en noir et blanc.

fullsizeoutput_11854.jpeg

Vint ensuite le tour du Bourgmestre, Marcel Neven, qui lui aussi félicita l'artiste pour l'excellence de son travail et sa fidélité à la Ville pour ses expositions. Le vernissage se termina par le verre de l'amitié.

L'exposition est accessible tous les jours du 29 mars au 8 avril, de 14h00 à 18h00, à la chapelle des Sepulcrines (Centre Culturel) au 31 de la rue du Collège. Une bonne centaine d'oeuvres du Maître Maenhout y sont exposées.

Quelques photos prises lors du vernissage, en marge droite

(© texte et photos Pierre Neufcour)

 

Commentaires

  • Après un accueil très chaleureux de la part de l'artiste, nous avons profité d'oeuvres soignées parmi lesquelles j'ai trouvé d'excellentes ambiances à travers les paysages.
    De leur côté, mes petits-enfants ont également perçu le rayonnement de la Drôme provençale qu'ils visitent chaque année tout en appréciant aussi des tableaux moins figuratifs finement colorés. Bravo à leur auteur !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel