• Le mot du Bourgmestre

    1261441037.jpgVisé : Deux manifestations ce week-end de Pentecôte qui méritent d’être relatées

    1. A propos du jumelage :

    La prochaine édition du jumelage avec la Ville d’Aiguillon aura lieu du 13 au 16 juillet. Ce sera le 60ème anniversaire de cette union entre les deux villes.  Inutile de rappeler que depuis 1958, les mentalités ont considérablement évolué. A l’époque, Aiguillon était une destination exotique : peu de Visétois s’étaient déplacés à une telle distance (un peu plus de 1.000km). Les voyages en avion étaient rares et les autoroutes peu nombreuses.

    La Province de Liège bien consciente de cette particularité organise tous les 5 ans une réception des villes françaises et belges jumelées. Celle-ci eut lieu ces vendredi et samedi passés. Visé et Aiguillon est le plus ancien de ces jumelages (avec Liège-Nancy).

    Pour nous ce fut l’occasion d’organiser une petite réunion de travail pour vérifier que tout était en ordre pour le mois de juillet.

    2. Beaucoup trop de nos concitoyens ont pris la mauvaise habitude de critiquer les enseignants.  Je m’oppose toujours très catégoriquement à ce type de comportement. Brigitte Pirlet-Waroquier a été l’héroïne du film « Enfants du hasard » qui a fait l’admiration de nombreux spectateurs et de différents jurys en Belgique et à l’étranger et elle a aussi reçu le prix du mérite culturel de la Ville de Visé.

    Ce vendredi, une autre manifestation très intéressante également s’est déroulée à l’école communale de Richelle : les classes de 5ème et 6ème primaires (Mr Frédéric Claessens) ont donné une représentation de la pièce « Le dîner de Cons ». Tout qui est monté sur les planches connaît les difficultés de paraître devant le public. Mais affronter de telles difficultés quand on est encore à l’école primaire mérite les plus vives félicitations tant pour les acteurs que pour le metteur en scène (l’instituteur). Bravo et surtout continuez !

     

    Marcel NEVEN - Bourgmestre