A la chapelle des Sépulchrines : Michèle Cavelier - Closset et sa fille Catherine exposent

fullsizeoutput_1396d.jpeg

Vernissage, ce mercredi de l'exposition de Michèle Cavelier - Closset et de sa fille Catherine Loly - Cavelier.

Michèle Cavelier a suivi un cursus artistique et a obtenu son diplôme d'enseignante. Elle a dû mettre sa passion pour les arts entre parenthèse afin de s'occuper de sa famille. Mais dès que l'occasion se présentait, elle dessinait à la plume et l'encre de Chine, parfois combinée à l'aquarelle, des petits coins de Liège ou des lieux de vacances. Femme "de terrain", elle aime également s'inspirer d'anciennes cartes postales.

En 2005, Michèle commence à fréquenter, de plus en plus assidûment, l'atelier de peinture du château d'Oupeye. Elle retrouve le plaisir de l'huile et alterne paysages et oeuvres abstraites. Elle laisse libre cours à son imagination. Ses travaux en milieu naturel lui rappelent les bons moments passés en compagnie de son papa, peintre paysagiste qui ne manqua pas de lui prodiguer de judicieux conseils.

Depuis son plus jeune âge, Catherine Cavelier baigne dans le milieu artistique. Après des études dans l'enseignement général, elle décoche un graduat en infographie à Saint-Luc. Elle fait alors preuve de son sens artistique affûté dans une entreprise de la région liégeoise, dynamique dans le milieu de la conception et de l'impression.

Depuis peu, Catherine travaille en indépendante complémentaire dans le domaine où elle excelle, tant pour le plus grand plaisir de ses client que pour le sien.Motivée par sa maman, Catherine réalise des tableaux où elle utilise différentes technique et matériaux contemporains. L'acrylique l'enchante et lui permet de retranscrire toute sa spontanéité et sa sensibilité dans des oeuvres abstraites pleines de fraicheur et de passion. Ses compositions sont le reflet d'une personnalité de jeune fille moderne et épanouie.

L'exposition est ouverte tous les jours de 14h à 18h jusqu'au 10 juin. Chapelle des Sépulchrines, (Centre Culturel) rue Haute 31 à Visé

En marge droite, un pêle-mêle de photos prises lors du vernissage. (P. Neufcour)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel