Le mot du Bourgmestre

 

fullsizeoutput_380.jpg

Le parking à Visé

Dans toutes les villes qui ont une activité importante, le parking pose souvent des problèmes.

C’est le cas à Visé et le nombre très important d’étudiants fréquentant nos écoles secondaires, même si c’est la preuve de leur qualité, accentue encore le problème.

La Ville de Visé a réagi depuis plusieurs années et continue de le faire.

Tout d’abord, profitant de la disparition de la gare de triage, nous avons obtenu la location des terrains désaffectés. Ce fut dans un premier temps plus de 200 places créées (coût 300.000 euros) et aujourd’hui près de 300. Ces emplacements sont gratuits et servent aussi aux utilisateurs des trains mais ceux-ci libèrent des places ailleurs.

La SNCB a dans ses cartons la réalisation d’une nouvelle gare qui modifiera encore la situation. Mais ce n’est pas pour tout de suite.

Rue Albert 1er sur un terrain appartenant à l’État, il y avait environ 65 places de parking. Dès la fin des années 90, nous avons appris que des travaux destinés à la création d’une nouvelle Justice de paix et d’un bâtiment pour les finances (et à l’époque pour la poste) étaient imminents. Nous sommes intervenus auprès des Ministres De Clerck, puis Reynders pour qu’il n’en soit rien. La destruction du parking aurait été catastrophique.

Sur les conseils du Ministre Reynders, nous avons exproprié l’Etat (étonnement c’est possible, mais il faut un projet). L’idée est donc venue de créer un parking souterrain et en même temps de réaliser des appartements directement situés au centre de la Ville. Projet difficile mais mis sur pied : il y aura 100 places de parking pour la population (au lieu d’une perte de 65) (et environ 50 pour les habitants des appartements). Nous avons aussi obtenu un subside de 1.250.000€) à condition d’aménager la Grand place (subside de revitalisation urbaine).

Si la modification de cette dernière pourrait faire perdre une petite partie de l’amélioration,

toute nouvelle proposition est toujours envisageable.

Enfin signalons que le week-end et lors des manifestations importantes, la cour du Collège St-Hadelin est à notre disposition.

On peut donc dire que les efforts réalisés par la Ville de Visé sont importants.

Le 6 septembre 2018,

Marcel NEVEN - Bourgmestre

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel