• La zone de police Basse-Meuse tourne au ralenti: jeudi, les 6 postes locaux seront fermés

     

     
     

    Un mouvement de grogne à la police.

    Vu sur le blog de Dalhem

    La zone de police Basse-Meuse possède ce mercredi 3 postes sur 6 fermés. Ce jeudi, les 6 postes locaux seront fermés! Il y a une trentaine de policiers malades jusqu'à vendredi. Demain, le chiffre pourrait toutefois monter à 50!

    Concrètement, il n’y a que le service "intervention" qui tournera normalement. C'est suite à un mouvement de grogne général.

  • Grogne chez les policiers

     

    hermalle-oupeye-commissariat-de-police2.jpg

    Raz-le-bol! Ils en ont raz-le-bol nos policiers. Tant va la cruche à l'eau...

    Augmentation de l'âge de la retraite, sous effectif quasiment partout dans le pays, manque de moyens, statut raboté de toutes parts. Ils ont décidé de manifester leur mécontentement. Nombreux sont ceux qui, à la limite du burn-out ont décidé de se rendre chez un médecin et d'expliquer leur vécu, leurs soucis pour l'avenir...

    Alors que le Commissaire Divisionnaire Christian Beaupère, chef de la zone de police de Liège vient d'avertir officiellement qu'il ne fera procéder à aucun contrôle médical de membres de son personnel sous certificat car il soutient le mécontentement de son personnel, nous avons tenté de savoir si notre police, celle de la Basse-Meuse, était elle aussi impactée. Et là, je n'oserais écrire que le son de cloche est différent, il n'y a aucun son du tout! Le chef de zone, le commissaire divisionnaire Alain Lambert nous a fait savoir qu'il ne souhaitait pas communiquer sur ce sujet. Dont Acte.

     

    (Pierre Neufcour)