Actuellement aux cimaises de la chapelle des Sepulcrines

 

DSC_3158.JPGAntoinette Brauwers nous vient de Moresnet. Photographe autodidacte, c'est la première fois qu'elle nous fait l"honneur, et je pèse mes mots, d'exposer son travail à Visé.

Notre artiste s'est mise à la photo il y a environ sept ans. Elle nous explique sa démarche :

"Comme tout le monde, j'avais un appareil photo, mais je ne m'en préoccupais pas tellement. Une de mes amies fut victime d'un cancer. Elle ne sortait plus de chez elle, se renfermait, se fanait. Elle ne se trouvait plus jolie. C'est alors que je me suis dit que j'allais tenter de faire quelque chose pour elle. A force de discussions avec elle, elle a accepté que je la photographie. Je me suis particulièrement attachée à "magnifier" ce qu'il y avait de plus beau en elle. Lorsqu'elle a vu les résultats, elle en a quasiment pleuré. Elle se trouvait de nouveau belle. Elle s'est mise à ressortir ce chez elle, à rencontrer d'autres personnes, etc. Je pense que j'avais réussi le pari que je m'étais fixé"

 

 "La jeunesse a des ailes dont les plumes sont faites de poésie et les nerfs d'illusions. Mais ces ailes poétiques ont tôt fait d'être déchirées dans la tourmente de la vie pour ensuite s'abattre sur le monde de la réalité."

Cette expérience lui a tellement plu, que nous pouvons dire qu'Antoinette a véritablement trouvé "sa voie". Elle a continué à photographier, prenant pour modèles des "blessés par la vie", des "écorchés" toujours avec la même démarche. Avant toute prise de vues, elle rencontre son modèle, lui consacre du temps, cherche à trouver sa "vraie beauté". C'est seulement qu'elle commence à photographier. Et elle y réussit très bien!

fullsizeoutput_146cf.jpeg

"Sur le vif. Le modèle est amateur et éleveur d'oiseaux. Chez lui, ses amis volent en liberté dans l'habitation. Pas besoin de "trucage", simplement saisir l'instant où l'oiseau, spontanément, vient se percher sur l'épaule" 

C'est un véritable régal que d'admirer son travail. Antoinette Brauwers s'est engagée à ne tirer qu'un seul exemplaire de ses oeuvres. Le noir et blanc, resplendissant de profondeur, nous offre un véritable travail d'artiste.

fullsizeoutput_146cd.jpeg

"Cherchez l'âme dans un regard et vous y découvrirez le langage des yeux."

L'exposition est ouverte du 18 au 21 octobre et du 24 au 28, de 13h à 18h.

Vous qui passez devant notre centre culturel, la porte est ouverte, n'hésitez pas à entrer. Je vous promets que vous ne le regretterez pas!

Bravo Madame Brauwers! (Pierre Neufcour)

 

 

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel