• Visé : le nouveau Collège Communal sans Marcel Neven

    fullsizeoutput_53.jpeg

    Ce mercredi, le M.R. et le P.S. ont déposé un accord de majorité. Le 3 décembre prochain, il sera soumis au vote du conseil communal.

    Marcel Neven, l'ancien bourgmestre, aurait souhaité terminer sa carrière en qualité d'échevin de la culture et de l'enseignement. Le poste de président du nouveau centre culturel lui a été proposé, il sera en charge de sa gestion. Il sera également conseiller communal. Après 30 ans de maïorat, il s'agit d'un fameux changement!

    Composition :

    - Viviane Dessart (MR) est la nouvelle bourgmestre. Elle sera également en charge de l'état-civil, du jumelage, de la communication et de la citoyenneté ;

    - Francis Theunissen (PS) sera premier échevin. Il gèrera également les travaux, l'entretien, les plantations, les travaux, le patrimoine communal, le logement et les voiries ; 

    - Xavier Malmendier (MR) qui s'occupait des sports, voit l'aménagement du territoire, de l'urbanisme, de l'environnement et des grands travaux dans ses attributions ;

    - Ernur Kolak (PS) se voit attribuer le commerce, le tourisme et le développement économique ;

    - Mathieu Ulrici (MR) est un nouveau venu. Notaire de profession, il gèrera l'enseignement et la culture ;

    - Julien Woolf, autre nouvel élu du MR, sera en charge des sports et de la jeunesse.

    Nadine Lach, (PS) est la nouvelle présidente du CPAS. Elle aura également dans ses attributions la maison de repos Clairefontaine ainsi que la vie sociale et éventuellement les finances.

  • Le pont de Lixhe, réouvert cette année?

     

    DSC_0238.JPG

     
    Le 8 février, une des deux bielles qui ancrent le pont de Lixhe se rompait. Le tablier du pont s'est soudain soulevé de 50 cm.
     
    Travhydro avait installé un échafaudage sous le pont afin d'exécuter les travaux de réfection et une signalisation avait été mise en place à l'adresse des bateliers. Malgré cela, à trois reprises, des péniches ont heurté l'échafaudage, obligeant Travhydro à procéder à son démontage. Les travaux ne seront donc pas terminés fin du mois comme prévu initialement. Il a été convenu qu'une barge soit installée sous le pont pour permettre la continuation des travaux dans de meilleures conditions de sécurité. En surface, les travaux continuent et l'objectif de la SPW est que l'ouvrage soit réouvert fin de l'année.
    En effet, les retombées négatives sont importantes : les camions se rendant ou sortant de la cimenterie de Lixhe sont astreints à un long détour, il en est de même pour les habitants du quartier de Loën.
    (P. Neufcour avec LM)
     
     
  • Le Cri de la Chouette

    thumbnail_CriChouetteCouleur.jpg

     

    Mon Ado n’est pas motivé (pour ses études).

    Comment le comprendre … et le guider ?

    Par Madame Stéphanie Péters, pédagogue.

     

    En collaboration avec l’Athénée Royal de Visé-Glons, Culture et Action Laïque de la Basse-Meuse et la Maison de la Laïcité de Visé vous invitent à une conférence-débat dans le cadre du cycle « Mon ado et ses études ».

    Docteur en Psychologie et Sciences de l’éducation, conseillère pédagogique et Maître de conférences à l’Université de Liège, elle a été formée au Mind Mapping et possède une grande expérience pédagogique dans l'enseignement supérieur.

    Plus le jeune avance dans ses études, plus il va devoir se prendre en charge et devenir autonome.

    Organiser son travail, le planifier, l’outiller sont des maitres mots en la matière. Ce passage vers la prise en main de ses études n’est pas toujours évident.

    Heureusement, apprendre cela … s’apprend !

    Cette conférence abordera les questions suivantes :

     

    * Comment le cerveau apprend ?

    * Que puis-je conseiller à mon enfant ?

     

    Quelques outils de travail seront également proposés.

    Concerné·e· ? Envie de savoir comment aider vos enfants ? Venez nous rejoindre pour en débattre.

    Quand ? Le jeudi 08/11/2018 à 20h.

    Où ? Rue du Gollet, 2 à 4600 Visé. Renseignement : 0477 / 78.34.79 ou laicité.vise@gmail.com

    P.A.F. 2 € Gratuit pour les enseignant·e·s et les étudiant·e·s.

     

    JORIS Jean.

    Administrateur de la Maison de la Laïcité.

  • M.A.H.V : le grand final de la Grande Guerre

    fullsizeoutput_561.jpeg

     

    Le Musée archéo-historique de Visé vous invite à visiter son exposition "La dernière lettre" Ui sera accessible du 12/11/2018 au 12/12/2018 de 14h00 à 17h00 (sauf le lundi) ainsi que le

    VENDREDI 9 NOVEMBRE A 20 H., par Alain COLIGNON : la sortie de Guerre

    " Pour l'immense majorité de nos contemporains, la date du 11 novembre marque la fin de la "Grande Guerre", alors qu'il ne s'agit après tout que d'un "armistice", c'est-à-dire une suspension provisoire des combats, dans des conditions déterminées, afin de procéder à des pourparlers en vue de la rédaction et de l'adoption d'un traité de paix entre les différents (ex-)belligérants. En outre, la suspension des hostilités à partir de cette journée fatidique du 11 novembre ne vaut guère que pour les fronts occidentaux : à l'Est, l'Europe reste en proie à de violentes convulsions politico-militaires, qu'il s'agisse de la guerre civile russe, de l'implosion de l'immense empire austro-hongrois et de la dislocation de l'empire des Turcs ottomans, pour ne pas parler de l'agitation politico-sociale dans l'Allemagne vaincue ou des tensions résultant des appétits territoriaux de la Pologne ressuscitée. Bref, l'Europe de 1918-1919 est tout, sauf un continent apaisé. Et la "traité de paix de Versailles" entre l'Allemagne et les Alliés, qui devait créer un monde nouveau, pacifié n'arrangera finalement rien, étant "trop dur pour ce qu'il avait de doux, et trop doux pour ce qu'il avait de dur".

    Vingt ans après, l'Europe entrait à nouveau en guerre et réalisait ce tour de force de se suicider politiquement une seconde fois..."

    Salle n° 5 du Centre Culturel de Visé à 20h00.

    P.A.F de 4€ et 3€ pour les membre

    (Communiqué)

  • Visé : "Ensemble" communique aux Visétois

     

    fullsizeoutput_560.jpeg

     
    Ensemble ! nous a fait parvenir un communiqué de presse, nous le publions dans son intégralité ci-dessous : 
     
    « Suite à l’accord de majorité intervenu entre le MR et le PS à Visé, Ensemble! ne peut que déplorer amèrement la trahison du MR à son encontre.
     
    Pour rappel, dès le dimanche du scrutin, MR et Ensemble! avaient affirmé leur volonté de poursuivre le travail en commun en recherchant ensemble un troisième partenaire. À sa propre initiative, le MR avait confirmé la chose par un communiqué dès le surlendemain.
     
    Aujourd'hui, le MR prend prétexte d'un soi-disant blocage pour justifier sa trahison vis-à-vis d'Ensemble!. Il n'y a rien de plus faux.
     
    La réalité est en effet qu’une négociation parallèle et non connue d’Ensemble!  était menée par le MR avec le PS. Et ce, alors qu'au même moment, Ensemble! mettait tout en oeuvre pour écrire avec Visons Demain des balises responsables en vue d’une négociation éventuelle rassemblant MR, Ensemble! et Visons Demain. Le MR, en la personne de Viviane Dessart, était informé de l'évolution de ces discussions en temps réel.
     
    Le MR a donc choisi sa voie de façon unilatérale et sans en référer à Ensemble comme cela était convenu, alors que des discussions productives étaient toujours en cours pour rassembler une majorité porteuse d'une vision nouvelle pour Visé et ses citoyens.
     
    Le résultat, même s’il représente une majorité démocratique, ne correspond nullement à ce qu’une large majorité de Visétois, en ce compris dans le camp libéral, souhaitait. Cette majorité contre-nature ne permettra pas de définir des choix clairs en ligne avec une vision d’avenir pour notre commune. Il s’agit d’une majorité d’intérêts et de mandats.
     
    Ensemble! est extrêmement déçu de l’attitude de la future bourgmestre Viviane Dessart.
    Ensemble! a toujours travaillé et continuera de travailler avec son sens habituel de l’éthique et des responsabilités. 
    Ensemble! remercie ses électeurs et tentera de conforter leur soutien dans un travail constructif de saine opposition. »