• Rappel de produit: ne donnez pas ces chocolats à vos enfants!

     

    Edition numérique des abonnés

    Il semblerait en effet que d’autres lettres au chocolat au lait et noisettes que celles initialement rappelés (B, M, N, R et S) puissent contenir des morceaux de plastique.

    Les clients qui ont acheté ce produit sont invités à ne pas le consommer et à le ramener au point de vente, où il leur sera remboursé.

    La chaîne de magasins souligne que les autres variantes de lettres de Hema ne sont pas des produits à risque et leur qualité est garantie.

    Dans un communiqué publié vendredi, Hema a fait part de sa déception à l’égard du fournisseur desdites lettres, Baronie, et dit prendre cette erreur de production très au sérieux. « Hema regrette que Baronie n’ait pas respecté les exigences posées. Cette erreur de production entraîne un rappel d’un des produits les plus populaires en cette période de Saint-Nicolas. Hema tient en effet à garantir avant tout la sécurité de ses clients. »

    Le présent rappel fait suite à celui du jeudi 22 novembre dernier. Ce premier rappel concernait les lettres au chocolat au lait et noisettes B, M, N, R et S. Selon Baronie, seules ces lettres étaient concernées.

  • "A la rencontre de l'autre : regards croisés. Partir : un choix, une obligation"

    DSC_3621.JPG

    C'est l'intitulé de l'exposition de l'ASBL Zephyr qui se tient actuellement à la chapelle des Sépulcrines à Visé.

    Organisée sur la thématique des 70 ans de la "Déclaration des droits de l'Homme", cette exposition met en exergue les difficultés rencontrées, le questionnement sur l'avenir que se posent  les migrants lors de leur arrivée en Belgique. 

    L'asbl Zephyr a pour objectif de permettre à ces personnes d'exprimer leur vécu par des activités artistique (écriture, dessin, peinture) et ainsi de permettre au public de découvrir une autre réalité, leur réalité. Dépasser les clichés, les préjugés, changer son regard...

    C'est aussi l'occasion de faire découvrir le travail de Zephyr depuis 2002 sur la commune de Visé. Zephyr s'adresse principalement aux primo-arrivants adultes, à leur famille, aux personnes précarisées par un manque de formation ou une situation sociale difficile. 

    fullsizeoutput_14d5d.jpeg

    Zephyr se consacre particulièrement à des formations Français Langue Etrangère, des tables de conversation, des formations en citoyenneté, mais aussi à des cours d'alphabétisation, des sorties culturelles, initiation à l'informatique, au permis de conduire théorique... Mais aussi de préparer au parcours d'intégration en Wallonie, au passage du test de nationalité. Chaque année une centaine de personnes de 61 nationalités différentes fréquentent ces formations depuis leur formation.

    Tous les renseignements concernant l'ASBL Zephyr peuvent être obtenus sur http://www.vise.be/espace-vie-sociale/espace-associatif/zephyr-formation

    L'exposition a été rendue possible grâce au soutien de la Ville de Visé, de la Province, de la Région Wallonne et de la CFWB.

    Accessibe à la chapelle des Sépulrines, Centre Culturel, jusqu'au 2 décembre de 14h00 à 18h00. 

    En marge droite, quelques photos prises lors du vernissage.

    ©Les photos exposées ont été réalisées par le Collectif de photographes Huma

    P. Neufcour

  • Visé : Monsieur et Madame Lambert-Baudhuin ont célébré leurs Noces de Brillant

     thumbnail_DSC_0082.jpg

    © Photo F. Papiernik

    C'est en toute simplicité que Joseph et Raymonde ont souhaités célébrer leurs 65 années de bonheur en notre Hôtel de Ville.

    C'est toujours très complices et plein de tendresse qu'ils vivent leur vie, entourés de l'affection de leurs enfants, petits-enfants et arrières petits-enfants.

    Nous leur souhaitons de profiter de nombreuses années encore de la vie, ainsi que de l'affection de tous.

    Sincères félicitations !

     

    En cette période de fin d'année, j'aimerais leur souhaiter ainsi qu'à nos nombreux jubilaires d'excellentes fêtes de fin d'année.

    Fêtes remplies de joie, d'amour et surtout de bonne santé !

    Déjà tous mes vœux pour 2019 !

     

    Viviane DESSART

    Echevin de la Culture et du Tourisme

  • Le mot du Bourgmestre

    fullsizeoutput_146f7.jpeg

    Occupant la fonction de bourgmestre depuis le début de l‘année 1989, je sortirai de cette charge ce lundi 3 décembre 2018 après pratiquement 30 années au service de la Ville de Visé. J’ajoute que j’avais auparavant été échevin pendant 12 ans (depuis le 1er janvier 1977).

    J’ai donc décidé de mettre un terme à ma vie politique. J’avais cependant décidé de jouer un rôle important lors des dernières élections parce qu’il me paraissait nécessaire d’assurer une continuité même si je ne souhaitais pas rester bourgmestre, l’âge étant là. De nombreux dossiers postulaient cette continuité : je pense à l’achèvement et à l’inauguration de la nouvelle salle de théâtre (Les Tréteaux), à l’achèvement du parking de l’avenue Albert 1er, à la transformation de la salle Braham, à la poursuite de l’immersion à l’école de Devant-le-Pont, au maintien d’une école de qualité dans chaque village de l’entité, à l’agrandissement de l’école de Richelle, à l’assainissement des anciens établissements Renson à Cheratte et à la réalisation à leur place d’un lotissement, à la réaffectation de l’ancien charbonnage de Cheratte-Bas, etc.

    Notre parti restera au pouvoir :ce n’était pas le but essentiel mais bien l’intérêt des Visétois tout à travers les réalisations entamées ou projetées dont l’énumération que je viens de faire est évidemment partielle.

    Je pense cependant que de nombreuses autres préoccupations devront être présentes dans l’esprit des futurs gestionnaires.

    Dans la mesure où la Ville peut jouer un rôle, la défense de l’environnement sous toutes ses formes est devenue un enjeu essentiel.

    Les Conseils communaux seront amenés à prendre leurs responsabilités.

    L’aide aux plus démunis devra aussi être constamment un objectif. Même si la Ville de Visé depuis longtemps n’a pas été insensible au problème (pensons au parc immobilier social très important), il conviendra de poursuivre cette politique.

    En ce qui me concerne, je jouerai encore un rôle non négligeable en m’occupant de la gestion des salles de théâtre. La politique culturelle dans une communauté française désargentée me paraît essentielle. Il faut permettre à tout le monde de pouvoir profiter d’activités culturelles à des conditions raisonnables. C’est une préoccupation à la fois culturelle et sociale.

    Comme vous pourrez le constater, il reste beaucoup de pain sur la planche.

    Le 29 novembre 2018,

    Marcel NEVEN - Bourgmestre

  • Disparition inquiétante à Beyne-Heusay

    Disparition à Beyne-Heusay: avez-vous vu Mounzer Ahmad Mokhtar, un jeune homme de 26 ans?

    Edition numérique des abonnés

    Mounzer mesure approximativement 1m75 et est de corpulence mince. Il a les cheveux bruns et les oreilles décollées. Il souffre d’un retard mental et aime particulièrement marcher.

    Au moment de sa disparition, il était vêtu d’un pantalon en jeans bleu et d’une veste verte à capuche

    Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800/30.300.

     

    Vous pouvez également réagir via email : avisderecherche@police.belgium.eu.