Visons DeMAIN offre un « cadeau » à chaque membre du nouveau Collège communal de Visé

 

fullsizeoutput_14e26.jpeg

 

A l’occasion de l’installation du nouveau Conseil communal et de l’adoption du Pacte de majorité par le MR et le PS *, le mouvement citoyen Visons DeMAIN remet un « cadeau » aux nouveaux bourgmestre, échevins et président de CPAS de la Ville.

Dos à dos un vélo bleu et un vélo rouge : des vélos symboles de l’urgence de la transition écologique ; en position dos à dos indiquant l’absence de vision politique commune de la nouvelle majorité, absence annonciatrice probable d’ambitions limitées et de tensions futures …

 

Une majorité qui suscite tant de questions :

·      Quelle est sa vision commune de l’avenir de la Ville et des villages ?

·      Quel est le programme politique de la nouvelle majorité ?

·      Comment les attributions au sein du Collège ont-elles été réparties ? Que justifie la sur-représentation des mandataires MR et le poids de leurs attributions malgré une égalité de sièges ?

·      Certaines attributions essentielles n’apparaissent pas malgré les engagements pris durant la campagne comme la participation, l’énergie ou encore la mobilité. Pourquoi ?

·      Que faut-il penser de certaines informations selon lesquelles le nouvel échevin de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme souhaiterait autoriser des immeubles à appartements plus haut - un étage de plus - à Visé ?

·      Tous les membres du Collège ont-ils une résidence effective sur le territoire de la commune ?

·      Tous les membres du Collège seront-ils en mesure de pouvoir alléger leurs obligations professionnelles respectives  afin d’assumer les responsabilités de leurs nouvelles fonctions ?

·      Et comment se fait-il que deux candidates MR se sont présentées aux suffrages des électeurs sachant qu’étant membre du personnel communal,  elles ne pouvaient siéger sans quitter l’administration ? Et surtout qu’une fois élues, elles ont renoncé à leur mandat – l’une d’entre elles pour la seconde fois en 6 ans ? Quelles sont les promesses qui leur ont été faites pour obtenir leur candidature ?

 

Le mouvement Visons DeMAIN et ses conseiller-e-s communaux et de l’action sociale mèneront en tout cas une action décidée durant 6 ans vis-à-vis des autorités communales mais aussi auprès et avec les habitants afin que la transition écologique et la participation des citoyens soient au coeur de la politique locale. Et afin que la commune protège et humanise le cadre de vie, renforce la qualité de vie, la solidarité et le vivre ensemble et fasse de l’éducation, de la culture et de la jeunesse des enjeux clés.

 

Enfin, Visons DeMAIN relève qu'il manque une troisième femme au sein du Collège pour que le minimum légal - un tiers de mandataires de chaque sexe - soit respecté. Au-delà du problème de contentieux que cela pourrait entraîner, Visons DeMAIN regrette vivement ce pas raté vers la parité.

 

Caroline Van Linthout

Martial Mullenders

Conseillers communaux

 

*Il est par ailleurs toujours piquant de voir une coalition de partis rouge (socialiste, de gauche) et bleu (libéral, de droite). Preuve supplémentaire que ces pôles idéologiques, jadis structurants du débat politique, fusionnent désormais dans une techno-bureaucratie centriste, qui est au moins douée pour une chose : gérer tant bien que mal et au jour le jour les vicissitudes d’un néolibéralisme à bout de souffle. Les Visétois méritent mieux que ce genre de « politique » à date de péremption dépassée !

(Communiqué)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel