Cem Arslan, un Visétois, poursuit le voleur d'une personne âgée et le maintient en attendant la policr

Cem Arslan, 27 ans, travaille pour le compte d’un sous-traitant de la société Voo. Ce lundi, il était à bord de son véhicule quand il a aperçu, à Herstal, au beau milieu d’une route du côté de La Préalle, un homme qui cherchait de l’aide. «  Il m’a fait signe de m’arrêter, ce que j’ai fait », explique Cem. «  Régulièrement, des gens aperçoivent ma camionnette et m’arrêtent pour me demander un renseignement. J’ai pensé qu’ici, c’était le cas. »

Mais le jeune garçon, lui, cherchait plutôt un taxi. « Il m’a demandé si je pouvais l’emmener près de l’IPES de Herstal, car sa maman était malade et il devait aller la voir. Mais je ne peux prendre personne dans mon véhicule de service et j’ai refusé. »

C’est précisément à cet instant qu’une camionnette bleue surgit et percute légèrement le garçon, qui est projeté contre le véhicule de Cem. « Une personne âgée est sortie et semblait très fâchée. J’ai demandé ce qui se passait, et le monsieur m’a raconté qu’il venait de se faire dépouiller. »

La police a pris le relais

Cem n’a alors écouté que son courage… « Le monsieur m’a fait de la peine et puis, j’avais quand même une bosse dans la portière, que je devais justifier auprès de mon employeur. J’ai donc couru après le garçon qui prenait la fuite. En chemin, je perdais mes outils mais j’ai continué à courir. Finalement, je l’ai rattrapé et maîtrisé. Ensuite, la police est arrivée et a pris le relais. »

Cem Arslan sort de cette aventure avec le sentiment du devoir accompli : «  La police m’a remerciée et le monsieur âgé aussi. Il m’a dit mille fois merci », sourit le technicien.

Le jeune homme qui a demandé à Cem de le conduire à l’IPES aurait donc, quelques minutes auparavant, commis un vol crapuleux chez ce monsieur, un fermier du coin, qui vend sa production dans son petit magasin.

Le voleur présumé serait entré dans le commerce pour demander un verre d’eau. Quand le fermier est passé dans la pièce voisine pour aller lui chercher de quoi se désaltérer, l’homme s’est emparé du contenu de la caisse avant de prendre la fuite. Voyant que sa caisse avait été délestée de son contenu, le fermier a grimpé dans sa camionnette et s’est mis en quête de l’indélicat. La suite, on la connaît. « La police a embarqué le voleur. C’est une histoire digne d’un film », sourit encore Cem, pas peu fier du geste accompli. (La Meuse)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel