Commémoration - Page 4

  • Le samedi 30 mai, le musée de Visé organise une visite du Mémorial de la Citadelle accompagnée par Anne Gadisseur

     

    CLOKERS_Jean_11173.jpg

    Jean Clokers, originaire de Vivegnis, grand résistant méconnu condamné à mort pour "terrorisme" et fusillé à la Citadelle le 10 avril 1942 (photo : archives PNF)

    La Résistance à Liège... Une histoire parmi d'autres.... Mais, quelle histoire ! Devant la flèche en marbre blanc, apposée sur le mur de la Citadelle, côté point de vue, là où ils ont sauté pour s'évader, Annie Gadisseur nous racontera l'aventure extraordinaire de son père, Georges Gadisseur, et de ses deux amis, dans le cadre de la résistance à l'occupation allemande. Arrestation, emprisonnement, vie en cellule, jugement, condamnation à mort... jusqu'à leur évasion en janvier 1942. Une histoire à n'y pas croire... et pourtant ! Ce récit sera précédé par une visite de « l'Enclos des Fusillés », un des rares endroits conservés de cette époque ; visite commentée par un de ses collègues guides, Jean-Pierre Dechesne. L'enclos, petit cimetière situé dans le parc de la citadelle, compte aujourd'hui 415 tombes de personnes fusillées ou abattues par la Wehrmacht ou la Waffen-SS pendant la Seconde Guerre mondiale ainsi que celle de l'aumônier de la citadelle de Liège, l'abbé Voncken. Vient ensuite la pelouse d'honneur avec les poteaux d'exécution, un enclos muré, dit place d'arme, avec le souterrain par où arrivaient les condamnés en provenance du bloc 24 et un deuxième enclos muré accessible du premier par un escalier et qui a servi de lieu d'exécutions et de fosse commune. RV à 13h45 au plus tard à l'entrée du parking gratuit de l'hôpital de la Citadelle (entre la rue des Glacis et l'hôpital, petite route à gauche qui mène à ce parking (1er et 2e étages souvent complets... monter jusqu'au 3e ...!).  Durée de la visite : de 1h30 à 2 h. PAF : 4 € pour les membres et 5 € pour les non membres.

  • La Résistance en Europe du 22 mai au 17 juin de 14h00 à 18h00 et aux durant les heures de cours pour les élèves en la collégiale de Visé

     

    philimg319.jpg

     

    L’exposition proposée par l'institut des exposition proposée par l’Institut des Vétérans explique la naissance, les actions des mouvements de Résistance dans 21 pays d’Europe pendant la Deuxième Guerre mondiale. Presse clandestine, résistance armée, sabotages, filières d’évasion, aide aux Juifs et aux réfractaires : 5 thèmes pour développer ce que fut la Résistance de 1940 à 1945.  À travers 51 panneaux, l’exposition vous fera revivre les actes héroïques de ces hommes et femmes et vous parlera aussi de liberté, de démocratie, d’égalité, et de respect de la dignité humaine… autant de valeurs transcendant ces nations et qui furent à la base de la naissance de l’Union européenne. PAF de 2 € pour le grand public et de 1 € pour les membres et le public scolaire pour une visite guidée d’1 h.30 (avec rendez-vous dès maintenant au 0495-496391). Le vernissage aura lieu le jeudi 21 mai à 19 h. à la Collégiale.

    VENDREDI 22 MAI 2015 À 20 H. CONFÉRENCE PAR ALAIN COLIGNON, CHRONIQUE D’UNE LÉGION PERDUE : LA MÂLE AVENTURE DE LA LÉGION WALLONNE AU CENTRE CULTUREL DE VISÉ

    On ne présente plus Alain Colignon, expert des deux guerres mondiales au CEGES et habitué des plateaux de télévision, comme récemment avec les émissions sur Stalingrad et fréquemment invité à notre tribune. « Quelles étaient les motivations de ces jeunes et moins jeunes, qui ont suivi les discours enflammés de Léon Degrelle, le chef de REX pour revêtir l’uniforme allemand et servir de chair à canon aux troupes  allemandes qui les envoyaient au casse-pipe ?.

    Antibolchévisme, défense de la civilisation chrétienne, idées fascistes, fascination pour l’aven ture…….plusieurs Visétois et plusieurs milliers de Wallons se sont fourvoyés dans cette légion wallonne. Se sont-ils peut-être comportés comme des « héros » ? mais ils n’ont servi qu’à assouvir l’ambition de Mr Degrelle……Le conférencier a pu étudier maints dossiers car la plupart ont été jugés comme inciviques après la guerre. La Wallonie ne fut pas la seule région à envoyer des « légions » à l’Est de l’Europe :les Flamands, les Français, les Italiens, les Roumains, les Hollandais.

    Nul doute que Alain nous révèlera encore des nouveaux éléments sur cette tache noire de notre histoire contemporaine.

    PAF de 3 € pour les membres et de 4 € pour les non-membres, payables sur place. Pas besoin de réserver cette conférence qui aura lieu dans la salle N°5 du centre culturel, rue du Collège, 31

  • 1er mai, fête du travail

    11209657_813596098727141_2160396824211110796_n.jpg

    Le blog de Visé souhaite une excellente fête du travail et un bon week-end à tous les travailleurs, avec une pensée particulière pour tous ceux qui sont au boulot aujourd'hui.

  • VISE : Organisateurs d'évènements, ceci peut vous intéresser !

     

    logo_sudinfo.gif

    Vous organisez un évènement culturel, festif, sportif... dans l'entité de Visé? Votre budget "pub" est limité? Alors n'hésitez pas! Sudinfo Visé, VOTRE blog, vous propose la promotion ce votre organisation totalement gratuitement!!!.

    Pour ce faire, il vous suffit de nous faire parvenir un petit texte (qui sera "corrigé" si vous le souhaitez) et un petit flyer ou une photo illustrant votre évènement. Les publicités dites "commerciales" ne peuvent pas être reprises. Savez-vous que chaque jour, environ 900 personnes visitent le blog de Sudinfo?

    Dans la quinzaine précédant votre organisation, la publication en sera faite. Alors, pourquoi encore hésiter ? 

  • Visé : cérémonie du souvenir devant la stèle dressée à la mémoire du Roi Chevalier

    DSC_0088.JPG

    Le 17 février 1934, le roi Albert 1er trouvait la mort dans les rochers de Marche les Dames. Cette année, le jour anniversaire du décès du Roi Chevalier se trouve être le jour du mardi gras. Les autorités communales visétoises, les porte-drapeaux des associations patriotiques, l'amicale des anciens para-commandos et quelques Visétois ont décidé que la petite cérémonie du souvenir se déroulerait ce matin. La stèle dressée au pied de l'avenue des Combattants a donc été fleurie en mémoire de cet ancien Souverain qui, par son comportement  au cours de la "Grande Guerre", a particulièrement marqué l'histoire du pays.

    DSC_0091.JPG