Commémoration - Page 4

  • 1er mai, fête du travail

    11209657_813596098727141_2160396824211110796_n.jpg

    Le blog de Visé souhaite une excellente fête du travail et un bon week-end à tous les travailleurs, avec une pensée particulière pour tous ceux qui sont au boulot aujourd'hui.

  • VISE : Organisateurs d'évènements, ceci peut vous intéresser !

     

    logo_sudinfo.gif

    Vous organisez un évènement culturel, festif, sportif... dans l'entité de Visé? Votre budget "pub" est limité? Alors n'hésitez pas! Sudinfo Visé, VOTRE blog, vous propose la promotion ce votre organisation totalement gratuitement!!!.

    Pour ce faire, il vous suffit de nous faire parvenir un petit texte (qui sera "corrigé" si vous le souhaitez) et un petit flyer ou une photo illustrant votre évènement. Les publicités dites "commerciales" ne peuvent pas être reprises. Savez-vous que chaque jour, environ 900 personnes visitent le blog de Sudinfo?

    Dans la quinzaine précédant votre organisation, la publication en sera faite. Alors, pourquoi encore hésiter ? 

  • Visé : cérémonie du souvenir devant la stèle dressée à la mémoire du Roi Chevalier

    DSC_0088.JPG

    Le 17 février 1934, le roi Albert 1er trouvait la mort dans les rochers de Marche les Dames. Cette année, le jour anniversaire du décès du Roi Chevalier se trouve être le jour du mardi gras. Les autorités communales visétoises, les porte-drapeaux des associations patriotiques, l'amicale des anciens para-commandos et quelques Visétois ont décidé que la petite cérémonie du souvenir se déroulerait ce matin. La stèle dressée au pied de l'avenue des Combattants a donc été fleurie en mémoire de cet ancien Souverain qui, par son comportement  au cours de la "Grande Guerre", a particulièrement marqué l'histoire du pays.

    DSC_0091.JPG

  • Au Centre culturel de Visé, le 20 février à 20h00

    Sans-titre-1-550x172.png

    Albert Ier, 81 ans après sa mort – Un mythe !

    Conférencier : Henri Deleersnijder

    Le 17 février 1934 fut un jour de deuil pour toute la Belgique. On avait retrouvé le corps du roi au pied des rochers de Marche-les-Dames. Roi Chevalier mais aussi un roi sportif, un roi savant, ou un roi démocrate, que de qualificatifs pour évoquer notre troisième souverain, resté toujours un roi bien aimé dans l’imaginaire collectif de la Belgique. La légende a pris corps dès le début d’août 1914, quand le roi s’est opposé résolument à l’invasion allemande. Au delà de cette image d’Epinal se profile une personnalité attachante, complexe, certes, mais qui est finalement assez éloignée du mythe dont elle fut l’objet. C’est cet Albert Ier qu’il convient de mettre en lumière. Un roi qui, en dépit de sa part d’ombre et de sa volte-face de l’année 1918, s’est toujours employé à préserver ses troupes d’offensives aussi assassines qu’improbables. Un roi, qui en se rapprochant du peuple, est aussi parvenu à réconcilier les Belges avec leur dynastie.

    Vendredi 20 février à 20h - Salle n°5 du centre culturel – Paf de 4 euros (3 € pour les membres).
  • Visé : commémorations du 11 novembre

    DSC_0007.JPG

    Monument rue Basse

    Hier, Visé a commémoré l'armistice de 1914. Les autorités communales, les porte-drapeaux et délégués des associations patriotiques, mais aussi des membres de l'amicale des anciens para-commandos, des membres du conseil communal des jeunes, des écoles, des élèves, des Visétois patriotes, ont constitué le cortège qui s'est rendu de monument en monument afin d'y déposer une gerbe.

    Le cortège s'est tout d'abord rendu au monument de la rue Basse, à côté de l'hötel de ville, avant de se rendre à Souvré puis est remonté aux stèles devant la collégiale. Arrêts ensuite au monument du roi Albert, puis à celui des gendarmes Bouko et Thill avant de se diriger vers celui de la gare, érigé à la mémoire des cheminots tombés pour le pays. Traversant ensuite le pont, les participants se sont rendus au monument du 12 ème de Ligne de Devant le Pont.

    L'avant-midi, deux cérémonies s'étaient déroulées à Lixhe et Lanaye.

    Le 9 novembre déjà, les élèves des diverses écoles de l'entité avaient rendu hommage aux victimes de la folie meurtrière des hommes devant les divers monuments de leur commune.