Elections - Page 2

  • Visé - élections communales : mic-mac dans les bureaux de vote attribués

     

    fullsizeoutput_13689.jpeg

    Avis à la population.

     

    Les 13.292 électeurs visétois sont convoqués pour le scrutin communal du 14 octobre 2018. Les élections communales se tiennent en effet tous les 6 ans, le deuxième dimanche du mois d’octobre.

    L’abandon du vote électronique, par un choix du gouvernement wallon, a compliqué l’organisation du vote. Ils seront ouverts de 8h à 13h, au lieu de 15h en mode informatique. Il y a aussi plus de bureaux de vote car le nombre d’électeurs doit être réduit par bureau.

    Toutes ces modifications ont apporté des changements importants pour l’organisation communale du scrutin. Nous avons notamment dû recourir aux services d’une société extérieure pour l’envoi des convocations.
    Nous avions l’habitude de convoquer par rues, de sorte que tous les électeurs d’une même rue, donc d’une même maison, étaient convoqués dans le même bureau de vote. La société extérieure n’a pas tenu compte de notre habitude et a convoqué sur le principe alphabétique, qui est le mode par défaut et donc principal, ce que nous regrettons. Pour cette raison, certaines personnes de la même famille sont convoquées dans des bureaux différents parce que leurs patronymes commencent par des lettres différentes. A Cheratte, Argenteau, Richelle, Lixhe et Lanaye, cela ne pose aucune difficulté, car les bureaux sont installés au même endroit. A Visé, il y a deux lieux de vote : le centre culturel et l’école Lieutenant Jacquemin. Le résultat est donc que, au sein d’une même famille, Madame peut être appelée au centre ville et Monsieur sur les hauteurs.

    Pour les élections législatives et européennes de mai 2019, nous veillerons à imposer les convocations par rues et non plus par ordre alphabétique.

    Il me faut aussi rappeler la manière de voter : on ne peut voter que pour une seule liste en compétition. On peut voter en tête de liste, mais ce vote ne profite qu’à la liste et à aucun de ses membres. On peut voter pour plusieurs candidats de la même liste. Si donc vous votez pour des candidats situés sur deux ou plusieurs listes différentes, le bulletin sera nul. En vote électronique il n’était pas possible de voter sur plus qu’une liste, mais en vote manuel c’est physiquement possible mais juridiquement inadmissible.

     

    Nous avons des solutions à proposer pour les électeurs qui rencontrent des problèmes :

    - en cas de difficulté grave due à ces convocations familialement scindées, il est possible de se rendre au service population de la commune et de demander un transfert de bureau.

    - la Ville de Visé organisera une navette permanente et gratuite entre le centre culturel, au-dessus de la rue des Béguines, vers l’école Lieutenant Jacquemin et vice-versa.

     

     

    Charles HAVARD

    DG secrétaire communal de la Ville de Visé

  • Le mot du Bourgmestre

    DSC_0012.jpg

    A propos du vote communal

     

    En période électorale, les différents partis et candidats sollicitant les suffrages des électeurs surenchérissent en proposant le plus d’innovations possibles. Mais toutes les promesses ne seront pas tenues. Heureusement ! car de nombreuses villes et communes seraient rapidement en faillite. En fait la tutelle est là pour surveiller l’équilibre budgétaire.

    Plus judicieuse pour l’électeur est l’analyse des bilans.

    Les promesses n’engagent que ceux qui les formulent. Par contre, les bilans, tant si l’on considère ce qu’ils ont de positif que de négatif, sont la preuve de la capacité des politiques à gérer bien... ou mal.

    Il est vrai que le bilan est relatif au passé et les promesses à l’avenir.

    Mais il me semble que dans ce cas le passé est la garantie de l’avenir.

    Remarquons cependant que le système belge est boiteux parce qu’un certain nombre d’atouts sont exclusivement dans les mains des partis (sauf en cas de majorité absolue): c’est le nombre d’élus et ils sont utilisés sans consultation de l’électeur. Après les élections (quand ce n’est pas avant) les partis manœuvrent pour se trouver des alliés.

    Dans d’autres pays (en France par exemple) si aucun parti n’a la majorité absolue, un 2ème tour est organisé et l’électeur n’est pas grugé : c’est la liste qui obtient la majorité qui dirige avec l’aval des électeurs. Cette liste est le regroupement d’un ou éventuellement plusieurs partis. Les alliances sont donc soumises au suffrage des citoyens.

    Lors de la dernière révision du système électoral, j’avais défendu ce principe. Je n’ai pas été suivi.

     

    Marcel NEVEN - Bourgmestre

  • Visé : elle court, elle court, la rumeur...

     

  • Visé : 10 nouveaux jeunes conseillers communaux ont prêté serment en notre Hôtel de Ville

    DSC_7676.JPG

    Prestation de serment ce lundi des 10 nouveaux conseillers élus au Conseil Communal des enfants. Après avoir mené campagne dans leur école, les élections ont rendu leur verdict. Ce sont  Bastian, Clémentine, Eva, Kemal-Cem, Léa, Louis, Madelyne, Nadya, Nina et Sofiane qui ont réuni le plus grand nombre de suffrages parmi leurs condisciples. Issus de la 5 ème primaire de divers établissements de l'entité, ils siégeront donc durant deux ans, à raison de deux séances par mois, en compagnie d'Amélie, Alexandre, Léa, Lina, Lola, Loric, Lucie, Louis, Nathan et Nina qui eux avaient été élus l'année dernière.

    C'est en présence de Bourgmestre et des membres du Conseil communal que la cérémonie a eu lieu. Nous leur souhaitons à tous un bon travail et espérons que nombre de leurs projets aboutiront. (Reportage photo en marge droite)

     © P. Neufcour

     

     
     
     
  • Ce mardi, jour d'élection dans les écoles primaires de l'entité visétoise

    DSC_4001.JPG

    Les cinquièmes élections pour le Conseil Communal des Enfants se sont déroulées ce mardi avant midi. En effet, les jeunes conseillers sont élus pour 2 ans, le temps qu'ils passent en 5è et 6è année primaire. Tous les ans, la moitié des élus est donc remplacée. 

    DSC_4017.JPG

    Ce matin, trois classes de l'Athénée de Visé avaient rendez-vous avec les isoloirs installés dans la salle des mariages de l'Hôtel de Ville. 

    Comme pour les "grands", les 25 enfants qui s'étaient portés candidats ont pu mener campagne durant 10 jours dans leur école, présentant, défendant et partageant leurs très nombreuses idées et projets.

     DSC_3997.JPG

    Cette année, trois classes de l'Athénée et trois classes du collège éliront quatre représentants; l'école libre de Richelle devra choisir un parmi les trois candidats. Pas de vote pour les écoles communales de Cheratte Haut ni de Richelle qui doivent élire un représentant, mais où un seul se présente.Il en sera de même pour l'école communale de Cheratte Bas tandis que les écoles libre de Lixhe (3 candidats pour un poste) et du libre de Cheratte Bas (3 candidats pour un élu) participeront bien au scrutin.

    DSC_4004.jpg

    Après avoir reçu toutes les informations utiles, et la manière de voter, Patrick Willems, Echevin de la famille et de la Citoyenneté leur a expliqué le parcours à suivre:

    DSC_3999.jpg

    Tout d'abord se présenter à la table où le nom est contrôlé et où ils reçoivent, outre la carte d'électeur, le bulletin de vote.

    DSC_4000.jpg

    Ensuite passage par l'isoloir pour le vote proprement dit,

    DSC_4013.jpg

    puis dépôt du bulletin dans l'urne et apposition d'un cachet sur la carte d'électeur.

    Les élèves des communes extérieures votaient, eux, dans leur établissement scolaires respectifs. Après dépouillement des votes par les membres du bureau, les classes seront averties des conseillers élus.

    Les 10 nouveaux élus prêteront serment à l’Hôtel de Ville ce lundi à 19 heures.

    Elus ou pas, bravo à tous les candidats.

    Reportage P. Neufcour