Littérature - Page 2

  • Ce vendredi à 20 hr, lecture musicale à la bibliothèque communale

    thumbnail_logo.jpg

    Dans le cadre de l'opération de la Fureur de lire : "C'est écrit près de chez vous"

    Nous vous présentons :

    Une lecture musicale de "Elephant Island" de Luc Baba

    Avec Luc Baba, auteur et Claire Goldfarb, violoncelliste

    Le vendredi 21 octobre 2016 à 20h

    À la Bibliothèque communale de Visé - Rue du Collège,31

    Réservations souhaitées :

    À la bibliothèque : 04/374 85 57 ou à la librairie L'oiseau Lire : 04/379 77 91

    Une initiative du Réseau visétois de la lecture publique en collaboration avec la librairie L'oiseau Lire de Visé et la Bibliothèque centrale de la Province de Liège.

  • Chaque maison a son histoire

    0001OC.jpeg

    Qui parmi nous ne s'est jamais interrogé sur l'histoire de sa maison? Laurence Druez, archiviste, publie un livre à l'Institut du Patrimoine Wallon. Au fil des pages vous découvrirez que la somme d'informations est beaucoup plus complète qu'on ne se l'imagine. On commence les fouilles? Laurence sera notre guide.

    Nous sommes nombreux à nous intéresser à l'histoire de notre famille, à notre généalogie. Mais qui a déjà pensé à retracer l'histoire de son habitation? Grâce à Laurence Druez, historienne liégeoise travaillant aux Archives de l'Etat, nous allons découvrir que cette recherche peut-être aussi passionnante et fructueuse. Prenons son livre : "Chaque maison a son histoire"

    "Il ne s'agit pas d'une méthode universelle applicable à toutes les habitations, nous dit d'emblée l'historienne, mais d'une compilation de tous les types de recherches permettant d'avoir accès à ces formes de documentations "

    L'abondance de documentation disponible est étonnante. Avec de la patience, et en se rendant aux Archives de l'Etat nous pourrons compulser des documents d'origine très diverses : judiciaires, administratifs, familiaux, actes notariés, documents communaux, éclésiastiques, fiscaux, etc... 

    Au départ : l'acte notarié

    Chaque propriétaire dispose de l'acte notarié de son bien. C'est donc à partir de ce document que nous retrouverons l'ancien propriétaire ainsi que de l'acte notarié précédent. Chaque propriétaire peut ainsi, sans trop de difficultés, remonter jusqu'au XIXe siècle.

    Fig. 08.jpg

    Pour les habitations plus anciennes, nous pouvons encore effectuer des recherches dans les documents de l'Ancien Régime.

    La maison parle 

    "Ces recherches nous feront comprendre que la maison est bien plus qu'une construction en brique. C'est surtout un lieu de vie, un foyer" explique Laurence Druez

    Fig. 05.JPG

    Souvent l'histoire d’un bâtiment nous fait découvrir ceux qui y ont vécu. Les métiers, moeurs, rang social nous sont ainsi révélés. On peut également apprendre quelles transformations y ont été ultérieurement apportées. Mais aussi d'autres faits qui intéressent les historiens : dommages de guerre, sinistres, incendies ...

    Pour tous les types d'habitations 

    De prime abord, cette quête ne semble s'adresser qu'aux propriétairs d'habitations classées, de prestige, les maisons cossues... Mais tout un chacun pourra trouver de la documentation pour les habitations plus modestes, pas uniquement pour des "châteaux".

    Fig. 04.jpg

    Dans chaque maison, des familles ont vécu, des enfants ont grandi, mangé, certains y sont décédés. La Maison en a conservé l'âme. 

    "Chaque maison a son histoire" par Laurence Druez, édité par l'Institut du Patrimoine Wallon, 232 pages vendu au prix de 20 € 

    L'ouvrage est disponible en librairie, aux Archives de l'Etat à Liège ou encore sur le site www.institutdupatrimoine.be/ ou par mail à l'adresse publications@idpw.be 

    Contact téléphonique 04/250.93.76

     

  • La rentrée de "Et si dimanche m'était conté", c'est déjà ce 4 septembre

    thumbnail_contes de la grenouille11 - HC sept 2016.jpg

    Rendez-vous ce dimanche pour notre rentrée des contes... N'hésitez pas à vous inscrire, il reste de la place !

    -> Dimanche 4 septembre 2016 à 11h et 11h30 :

    Et si... Dimanche m'était conté : Les contes de la grenouille

    Venez partager des histoires de rencontres improbables sur des musiques tendres, dansantes et joyeuses... à la bibliothèque communale de Visé.

    Humour, émotion, poésie et légèreté seront de la partie.

    Avec Francine Marie, conteuse et Maroussia, accordéoniste.

     

    Réservations obligatoires.

    2 séances sont prévues et le nombre de places est limité !

    Où : Bibliothèque communale de Visé

    04/374.85.57 – bib.communale@vise.be

    PAF : 1€/enfant – 2€/adulte.

    À partir de 2 ans.

    En collaboration avec le service culture de la Province de Liège.

  • Léon Paulus, de la musique à l'écriture

     

    DSC_0063_2.jpg

                                                               Photo : archives P. Neufcour

    Léon Paulus est employé communal. Depuis de nombreuses années, il est successivement le secrétaire des différents échevins des Travaux de la Ville de Visé. Et le week-end, il jouait de la batterie dans un orchestre.

    « La musique est ma passion, explique Léon Paulus. Après des études à l’Académie César Franck en percussion et batterie, j’ai joué dans différents orchestres comme Franck Philippe, Prélude, la bande à Lolo, le Houm Papa... Des harmonies m’ont souvent sollicité pour accompagner des cramignons, les gildes et autres événements de rue. Cette activité musicale me prenait beaucoup de temps. »

    Mais voici cinq ans, Léon Paulus s’est dit avoir fait le tour de la question. Il a abandonné la musique, mais il avait besoin d’une autre occupation artistique. Et, l’écriture a coulé de source. Il aimait envoyer des mails à ses amis sur des critiques de films, de livres...

    DES LIEUX DE VISÉ ET DE LIÈGE

    « Au début, j’ai écrit en dilettante sans vraiment penser à la publication de mes textes, continue Léon Paulus. Et étonnement, trois éditeurs étaient intéressés par mon roman. « Silences et regards... d’amour » est une histoire dont l’inspiration vient de mon imagination, de faits divers. Au fil de l'écriture,  l’histoire a évolué, mais le thème établi est resté inchangé. Toute mon écriture est basée sur les émotions. Les perspicaces pour- raient reconnaître des lieux comme la Chapelle de Lorette de Visé, les Galeries Saint-Lambert à Liège, mais sans jamais les nom- mer. Quant à l’histoire, elle raconte la vie d’un couple folle- ment amoureux. Louis et Romy sont ensemble depuis de nombreuses années. Mais un jour, il reçoit un mail qui va changer toute la face de leur relation jus- qu’à la séparation. »

    Léon Paulus a tout écrit sans rien montrer à personne. Il a sollicité deux de ses anciennes collègues pour avoir un avis neutre. Même son épouse n’a lu « Silences et regards... d’amour » qu’une fois publié. En une journée, elle a dévoré le roman de son époux. Ce pre- mier roman terminé, Léon Paulus a déjà jeté quelques idées sur le papier pour un second. Il sera du même style. (LEM)

    A noter : En pratique:«Silences et regards... d’amour » aux éditions Pantheon au prix de 19,90 €. Disponible dans les bonnes librairies de la région visétoise et sur les sites de la FNAC et Amazone