Littérature - Page 2

  • La rentrée de "Et si dimanche m'était conté", c'est déjà ce 4 septembre

    thumbnail_contes de la grenouille11 - HC sept 2016.jpg

    Rendez-vous ce dimanche pour notre rentrée des contes... N'hésitez pas à vous inscrire, il reste de la place !

    -> Dimanche 4 septembre 2016 à 11h et 11h30 :

    Et si... Dimanche m'était conté : Les contes de la grenouille

    Venez partager des histoires de rencontres improbables sur des musiques tendres, dansantes et joyeuses... à la bibliothèque communale de Visé.

    Humour, émotion, poésie et légèreté seront de la partie.

    Avec Francine Marie, conteuse et Maroussia, accordéoniste.

     

    Réservations obligatoires.

    2 séances sont prévues et le nombre de places est limité !

    Où : Bibliothèque communale de Visé

    04/374.85.57 – bib.communale@vise.be

    PAF : 1€/enfant – 2€/adulte.

    À partir de 2 ans.

    En collaboration avec le service culture de la Province de Liège.

  • Léon Paulus, de la musique à l'écriture

     

    DSC_0063_2.jpg

                                                               Photo : archives P. Neufcour

    Léon Paulus est employé communal. Depuis de nombreuses années, il est successivement le secrétaire des différents échevins des Travaux de la Ville de Visé. Et le week-end, il jouait de la batterie dans un orchestre.

    « La musique est ma passion, explique Léon Paulus. Après des études à l’Académie César Franck en percussion et batterie, j’ai joué dans différents orchestres comme Franck Philippe, Prélude, la bande à Lolo, le Houm Papa... Des harmonies m’ont souvent sollicité pour accompagner des cramignons, les gildes et autres événements de rue. Cette activité musicale me prenait beaucoup de temps. »

    Mais voici cinq ans, Léon Paulus s’est dit avoir fait le tour de la question. Il a abandonné la musique, mais il avait besoin d’une autre occupation artistique. Et, l’écriture a coulé de source. Il aimait envoyer des mails à ses amis sur des critiques de films, de livres...

    DES LIEUX DE VISÉ ET DE LIÈGE

    « Au début, j’ai écrit en dilettante sans vraiment penser à la publication de mes textes, continue Léon Paulus. Et étonnement, trois éditeurs étaient intéressés par mon roman. « Silences et regards... d’amour » est une histoire dont l’inspiration vient de mon imagination, de faits divers. Au fil de l'écriture,  l’histoire a évolué, mais le thème établi est resté inchangé. Toute mon écriture est basée sur les émotions. Les perspicaces pour- raient reconnaître des lieux comme la Chapelle de Lorette de Visé, les Galeries Saint-Lambert à Liège, mais sans jamais les nom- mer. Quant à l’histoire, elle raconte la vie d’un couple folle- ment amoureux. Louis et Romy sont ensemble depuis de nombreuses années. Mais un jour, il reçoit un mail qui va changer toute la face de leur relation jus- qu’à la séparation. »

    Léon Paulus a tout écrit sans rien montrer à personne. Il a sollicité deux de ses anciennes collègues pour avoir un avis neutre. Même son épouse n’a lu « Silences et regards... d’amour » qu’une fois publié. En une journée, elle a dévoré le roman de son époux. Ce pre- mier roman terminé, Léon Paulus a déjà jeté quelques idées sur le papier pour un second. Il sera du même style. (LEM)

    A noter : En pratique:«Silences et regards... d’amour » aux éditions Pantheon au prix de 19,90 €. Disponible dans les bonnes librairies de la région visétoise et sur les sites de la FNAC et Amazone

  • Et si dimanche m'était conté? "Le bonhomme Hiver"

    Et si... Dimanche m'était conté!.jpgA la bibliothèque communale, le dimanche 7 février 2016 à 11 h  « Le bonhomme hiver », l'heure du conte avec Marie Bylyna (à partir de 4 ans).

  • L'ancien charbonnage de Cheratte dans "Le Soir"

    1001281_426870284173881_4051800593268054218_n.jpg

    Le magnifique livre de photos d'art "Ceci n'est pas que du patrimoine" de Meta-Morphosis fait l'objet d'une page dans la rubrique "culture" du journal Le Soir d'aujourd'hui. 

  • Cet après-midi, une seule destination s'impose : l'école communale de Cheratte-Bas

     

    11059410_1478961489091880_9209609290583955931_o.jpg

    Voilà, il est enfin sorti! "Il" ? Qui, "il"? "Il", c'est le livre de photos d'art retraçant, faisant revivre, magnifiant l'ancien charbonnage du Hasard de Cheratte, mais surtout, mettant en exergue ces hommes, travailleurs du fond, qui passaient leurs journées dans le noir : les mineurs. Certains y ont laissé la vie, d'autres la santé, pour produire "l'Or Noir" qui a fait la richesse du bassin industriel liégeois. Deux passionnés d'histoire, photographes de renom, Axel Ruhomaully et Franck Depaifve se sont lancés les premiers dans cette aventure passionnante. Roméo Ballancourt, autre photographe mondialement reconnu lui aussi, s'est joint à eux pour la partie "portraits". Mei, une jeune dessinatrice, nous offre son travail d'illustration (elle ira loin cette petite...). 

    DSC_0036.JPG

    C'est tous-ceux là que je tiens à remercier, simplement pour m'avoir permis de leur donner très modestement un petit "coup de pouce", merci pour les rencontres faites hier, grâce à eux, avec les anciens mineurs, leurs épouses, leurs enfants, leurs petits-enfants. Il fallait les voir, hier, les petits : tirés à quatre épingles, fiers de leur famille, qui circulaient parmi les participants tout en leur offrant des amuses bouches ou en leur proposant une boisson. Grâce à eux tous, j'ai vécu quelques heures magiques, dans une ambiance familiale, détendue, où les "héros du jour", les anciens mineurs, étaient étonnés de se voir ainsi mis à l'honneur. Hier, messieurs, votre humilité et votre modestie ont été mises à mal, malgré vous.

    Je profite de  cette occasion pour rendre hommage à "Nono", mon beau-père. Il n'a pas travaillé au HASARD, mais au charbonnage de Wandre. Arrivé seul de sa Calabre natale en 1951, sa famille le rejoindra à Jupille quelques années plus tard. "Nono" nous a quitté il y a un an et demi, il avait 96 ans.

    DSC_0016.JPG

    Merci à toi, Franck, merci à toi, Axel, qui a fait d'innombrables aller-retour entre l'île Maurice où tu résides et Cheratte. Merci pour votre amitié, votre gentillesse et surtout pour le livre que vous nous offrez.

    Cet après-midi, l'ouvrage sera en pré-vente à Cheratte au prix exceptionnellement bas, pour un tel livre d'art, de 25€. C'est la décision des photographes de nous offrir ce prix plancher pour permettre à toutes les familles de se le procurer (Ne le répétez-pas, mais il en vaut facilement le triple!) Et en plus, Franck et Axel se feront un plaisir de vous le dédicacer.

    Habie donc, comme dirait mon ami Tchantchès, vous êtes toujours là? Qu'est-ce que vous rattendez pour broquer à Cheratte?"