Météo - Page 4

  • Plages fermées, événements reportés, voitures à évacuer: la côte belge s'apprête à vivre "la pire tempête de ces 50 dernières années"

    wave-1939151_960_720.jpg

    Alors que le pays tout entier se prépare à accueillir une nouvelle offensive hivernale ce week-end, la côte belge, elle, s’apprête à faire face à une terrible tempête dès cette nuit. « La pire de ces cinquante dernières années », selon un spécialiste.

    À partir de ce vendredi, et durant le week-end, la Belgique devrait être touchée par une nouvelle offensive hivernale. Mais d’ici là, une partie du pays va devoir faire face à un autre phénomène climatique : la côte belge s’apprête à affronter la « pire tempête de ces cinquante dernières années ». Conséquences: un peu partout, des mesures sont prises pour éviter les dégâts

    Selon les prévisions de l’Agence des Services Maritimes et Côtiers (MDK) et du gouvernement flamand, d’importantes marées sont attendues dans la nuit du 11 au 12 janvier. Sur son site internet, l’IRM a lancé une alerte jaune et parle de « fortes marées ». De vents importants, allant jusqu’à 9 Beaufort, sont également attendus. « Ce sera aussi le cas ce jeudi dans la journée, mais on s’attend aux plus fortes marées pour vendredi. Elles seront plus importantes que lors de la tempête de 2013. Nous pouvons donc bel et bien parler de « situation grave » », explique Steve Timmermans, de la MDK, à nos confrères du Nieuwsblad.

    « Cette tempête est peut-être la pire de ces cinquante dernières années. Donc nous prenons des mesures exceptionnelles. Dans les ports, des protections sont placées contre les quais et certaines constructions sont renforcées avec du sable. De plus, les digues seront fermées et tout sera mis en place pour éviter des inondations », ajoute-t-il.

    Vu l’ampleur de la situation, plusieurs événements prévus ont été annulés. À Bredene par exemple, le plongeon du nouvel an et le grand feu prévus ce samedi n’auront pas lieu et sont reportés. À Middelkerke, les plages seront fermées au public. Les amateurs de surf doivent également rester chez eux. La commune de Middelkerke conseille aux personnes qui se rendent à la mer d’être prudentes dans les prochains jours et d’éviter la digue et ses environs. Il est également demandé aux habitants d’accrocher ou de rentrer tout ce qui traîne dans leur jardin et qui pourrait s’envoler. De telles mesures sont également prises dans les autres communes côtières.

    La ville d’Anvers est également touchée, car une importante montée des eaux est attendue dans les prochaines heures. Les voitures garées près des quais du port doivent être évacuées. 

  • Le rude hiver glacial se confirme: la neige va tomber dès jeudi et les températures négatives vont rester jusque la semaine prochaine

    paysage-fagnes1.jpg

    Gardez vos vestes et écharpes car le froid va encore rester de longues journées sur le territoire belge selon les dernières prévisions des météorologues du plat pays.

    Comme nous l’expliquait Luc Trullemans, le prochain week-end s’annonce particulièrement froid sur tout le territoire avec des températures négatives en journée et des probables chutes de neige. On attend même jusqu’à 50 cm de neige sur les hauteurs des Ardennes !

    Il faudra donc bien se couvrir durant ces prochaines journées, alors que la neige et le verglas ont déjà paralysé les routes belges la semaine dernière. « Les différents modèles informatiques que nous utilisons montrent que la prochaine semaine sera encore très froide », explique ainsi Frank Deboosere, météorologue de la VRT. « Combien de jours va-t-il encore geler et comment cela va toucher les différentes régions du pays, on ne peut pas encore le dire avec exactitude. Mais on peut dire que cette météo, c’est bien plus qu’une simple vague de froid ».

     

    Bref, il faudra s’attendre à de nouvelles longues journées dans le froid ces prochaines semaines...

  • L'IRM passe en alerte orange: des pluies verglaçantes, de la neige et du verglas sur tout le territoire jusque ce samedi!

    DSC_0025_2.JPG

    "Li warglèce" © P. Neufcour

    Déjà en alerte jaune sur tout le pays suite aux températures négatives connues dans la nuit de jeudi à vendredi, l’Institut Royal de Météorologie (IRM) belge vient d’annoncer une alerte orange sur tout le pays jusque ce samedi matin.

    Alors qu’on a enregistré jusqu’à -16ºC dans la nuit de jeudi à vendredi sur les hauteurs des Ardennes, le verglas risque encore de rendre les routes glissantes durant une bonne partie de la journée. L’IRM a ainsi lancé une nouvelle alerte, orange cette fois, suite au verglas, aux pluies verglaçantes et chutes de neige attendus sur tout le territoire !

    Selon l’IRM, les précipitations attendues vont traverser le pays toute la journée. L’alerte orange est ainsi déjà terminée sur la Côte et la Flandre-Occidentale mais va continuer jusque 15h00 en Flandre-Orientale, jusque 17h dans les Brabants wallon et flamand, en province d’Anvers, à Bruxelles et dans le Hainaut.

    L’alerte sera également active jusque 20h dans le Limbourg et jusque 06h, ce samedi matin, dans les provinces de Liège, de Namur et de Luxembourg. On annonce en effet de nouvelles températures négatives cette nuit : jusqu’à -9ºC en provinces de Liège et de Luxembourg, et -4ºC à Bruxelles et dans le centre du pays.

    Soyez donc prudents sur les routes !

     

  • L'IRM le confirme: les premiers flocons attendus ce dimanche en Belgique sur les hauts plateaux de l'Ardenne

    DSC_0075.JPG

                                                                                                           © P.Neufcour

    Dans les prochains jours, les températures, déjà assez basses, vont encore chuter. Avec pour conséquence la possible arrivée des premières chutes de neiges sur les hauts plateaux de l’Ardenne. C’est du moins ce qu’indique l’IRM

    Rassurez-vous, nous sommes encore loin des couches de neige qui provoqueront, plus que probablement, la pagaille sur les routes, comme chaque année. Mais selon l’IRM, les premiers flocons de neige pourraient tomber dimanche soir, en Ardenne.

    « Dimanche et en début de semaine prochaine, une dépression stationnera à proximité de notre pays et provoquer un temps variable avec des averses, plus nombreuses dans la régions côtière. Davantage d'éclaircies dans l'intérieur des terres. Nouvelle baisse des températures qui ne dépasseront plus 3 à 8 degrés la journée. Gel nocturne probable dans l'intérieur du pays et possibilité des premiers flocons sur les hauts plateaux de l'Ardenne », peut-on en effet lire sur le site de l’IRM.

    D’ici-là, les températures baisseront déjà mais resteront trop élevées pour permettre la formation de flocons. Mais vous voilà prévenus...

  • L'avertissement sérieux de Luc Trullemans: "Des orages violents, avec des fortes chutes de grêle, vont s'abattre sur la Belgique après cet épisode caniculaire"

    1062339566_B979682328Z.1_20160912180828_000_GFS7JH779.1-0.jpg

    Si les trois prochains jours, la Belgique sera touchée par une nouvelle vague caniculaire (on attend plus de 34 degrés...), la fin de semaine, elle, sera marquée par de violents orages accompagnés de grêle. Voici, en exclusivité pour Sudpresse, les dernières prévisions de Luc Trullemans.

    Jusqu’à jeudi prochain, nous serons sous l’emprise d’un temps tropical en provenance du sud-est de l’Europe.

    L’anticyclone à l’origine de cette vague de chaleur sera encore centré jeudi sur le sud de la Scandinavie mais se décalera ensuite lentement vers le nord-ouest de la Russie et le nord de la Finlande.

    873589093_B979682328Z.1_20160912180828_000_GFS7JH824.1-0.png.jpg

    Il permettra à un noyau dépressionnaire orageux de se développer davantage de la France vers le centre et l’est du continent européenIlCette évolution entraînera chez nous d’abord encore trois jours bien ensoleillés et exceptionnellement chauds pour une mi-septembre, avec des températures diurnes généralement comprises entre 27 et 31° sur le relief ardennais et près de la Mer du nord et entre 31 et 34° en régions de plaine.

    Jeudi, il fera de plus en plus lourd avec des températures encore élevées qui s’établiront entre 23° en Hautes Fagnes et encore localement 30 en Campine.

    Des nuages convectifs de plus en plus développés seront alors observés dans le courant de l’après-midi.

    Ces cumulus à fort développement vertical seront associés au noyau dépressionnaire orageux sur la France et pourront déjà être à l’origine de quelques phénomènes orageux en fin de journée et dans la nuit de jeudi à vendredi, sur les provinces du sud du pays.

    Vendredi il fera lourd et humide avec des pluies ou des orages pouvant être localement violents et accompagnés de fortes précipitations et de chutes de grêle. Dans les éclaircies éventuelles, les maxima encore plus bas ne dépasseront plus 23 à 24° en plaine.

     

    290157916_B979682328Z.1_20160912180828_000_GFS7JH82U.1-0.png.jpg

    Elle dirigera le long de son flanc occidental un flux d’air maritime frais sur nos régions qui fera chuter les températures : d’abord entre 13 et 20° pour samedi après-midi et entre 12 et 18° dimanche. Il y aura peu de soleil et samedi il pleuvra encore beaucoup tandis que dimanche après-midi reverra le retour de quelques éclaircies au littoral.

    Pour la suite, c’est-à-dire la semaine du 19 au 23 septembre et le week-end suivant, les modèles de prévisions d’ensembles mentionnent un type de temps d’abord variable avec encore des pluies ou averses et des maxima peu élevés compris entre 13 et 19°.

    Dès le mercredi 21 septembre le temps pourrait devenir temporairement plus sec et les maxima remonteraient alors entre 17 et 22°avec toutefois une reprise du risque de précipitations pour le week-end du 24-25 septembre.

    Luc Trullemans