Quartiers - Page 2

  • La fête des écoles de devoirs

    fullsizeoutput_13487.jpeg

    Cet après-midi, l'esplanade et la salle "Jean-Navez", à la Wade, accueillaient la fête des trois écoles de devoirs de Visé. Tout au long de l'année, des bénévoles aident les enfants en difficulté scolaire à mieux comprendre et assimiler la matière enseignée. Et aujourd'hui, c'était la Fiesta!

    Chateau gonflable, pêche, basket, atelier de maquillage, de percussions, jeux en bois étaient à la disposition des enfants. Des assiettes de "gougouilles" (miam) ou encore du gâteau étaient présentés à la dégustation. En marge droite, quelques photos d'ambiance. (© P. Neufcour)

  • Visé : 55.000€ pour lutter contre le radicalisme à Cheratte

    IMG_0124-V3.jpg

    Quatre projets sur dix-huit ont été retenus, dont celui de Cheratte. Une bonne nouvelle pour les acteurs de terrain.

    En décembre 2017, la ville de Visé avait répondu à l'appel à projet "Prévention de la radicalisation violente". Dix-sept autres projets avaient également été rentrés. Parmi les projets introduits, Valérie De Bue, la ministre des Pouvoirs Locaux a retenu celui de Visé. Une somme de 55.000 € vient donc d'être attribuée à la Cité de l'oie.

    D'après Patrick Willems, l'échevin de la famille et de la Citoyenneté " le travail a commencé il y a deux ans avec le ministre Furlan. Certains acteurs de terrain, des enseignants, des travailleurs sociaux ont constaté un certain repli sur soi dans le chef de certains jeunes. La Ville a réagi et grâce au Ministre Furlan nous avons pu engager une éducatrice à plein temps et un éducateur à mi-temps. Ils avaient pour mission d'effectuer un travail de rue pour ramener les jeunes vers les structures et associations existantes".

    Cheratte compte déjà de nombreuses associations : écoles, mosquées, Maison de quartier, Maison des jeunes, l'AMO. Il faut encore ajouter les ASBL "Cheratte quartier de vie", "Cheratte 2017", les Compagnons de la Belle-Fleur, le club de boxe GMG, l'atelier de couture...

    "Tous travaillent au quotidien, mais chacun dans son coin, ajoute encore Patrick Willems. L'éducatrice a bien travaillé mais son contrat a malheureusement pris fin le 30 novembre 2017".

    Le nouveau projet lancé a donc été accepté par la Ministre De Bue fin mars et l'éducatrice a pu ainsi être réengagée quelques mois plus tard. Elle aura pour mission d'assurer la formation des acteurs de terrain à la détection des signes de radicalisation, d'assurer un suivi personnalisé avec certaines familles ou jeunes, mettre en place des formations à la critique des médias, à lutter contre les discriminations, etc...

    Des jeunes Cherattois ont suivi la formation European Peer Training Organisation, organisation européenne de formation de ses pairs. Ils deviendront à leur tout formateurs pour d'autres jeunes de Cheratte mais aussi de Richelle. 

    "Je dois saluer une belle avancée, termine l'échevin, dont le fait d'arriver à avoir des garçons et des filles qui participent ensemble aux mêmes activités, dont des excursions. Et cela, c'est un fameux progrès". (P. Neufcour)

     

  • Visé : grande fête des "écoles de devoirs"

    fullsizeoutput_13289.jpeg

    Les trois écoles de devoirs de l’entité, Cheratte-Bas, Cheratte-Haut, et la Wade, se rassemblent cette année au local de la Wade, allée du Luxembourg, 17 à Visé, le mercredi 16 mai dès 14 h 30 pour leur grande fête annuelle.

     

    De nombreuses attractions sont annoncées : château gonflable, jeux géants, grimage, henné, fresque collective, animation percussions, démonstration de basket, spectacle collectif…

    L’entrée est gratuite et la restauration est à prix démocratique.

    Vous êtes tous les bienvenus. Renseignements au 0478/457543 ou au 0497/851968.

    Cette fête veut offrir une après-midi amusante de détente à tous les enfants visétois et

    faire connaître les écoles de devoirs. Elles poursuivent en effet un objectif bien plus large que d’accompagner et aider les enfants à faire leurs devoirs. Le bien-être de ceux-ci et leur épanouissement global sont au centre de leurs préoccupations. Dans leurs activités, elles ont le souci de favoriser quatre aspects de la vie de l’enfant : la vie intellectuelle, l’émancipation sociale, la créativité avec l’initiation aux diverses cultures sous leurs différentes dimensions, et enfin l’apprentissage de la citoyenneté et de la participation.

     

    Merci à la Ville de Visé, à l’Echevinat de la Famille et de la Citoyenneté, au comité des fêtes du local de la Wade, à Superchâteau de Visé, à la ludothèque « La Porte Ouverte » pour leur participation à cette fête.

    Avec le soutien de la Régionale visétoise d’habitations, de la Région Wallonne, de l’AEDL et de l’ONE

  • Le Canard Richell'Oie 72 est sorti

    sweet17 logo
    img 600 290
     

    L'asbl Les Rendez-Vous de Richelle

    a le plaisir de vous proposer son nouveau bimestriel

    Le Canard Richell'Oie

    distribué en toutes-boites et via cette messagerie.

    _______________________________________________

    Le printemps démarre enfin et de manière bien conviviale avec, entre autres, plusieurs activités au profit de bonnes oeuvres et la fête des voisins, très appréciée dans divers coins du village.

    Prenez connaissance de ces activités et de bien d'autres dans ce périodique.

    Au plaisir de vous rencontrer à Richelle !

     
    LE CANARD RICHELL'OIE - MAI 2018

     

     
    Version en ligne   |   Se désinscrire
  • Demain à 20h20, la RTBF diffusera le film "Enfants du Hasard" tourné à Cheratte.

    Le mercredi 9 mai à 20h20
    RTBF - LA UNE
    Rediffusion sur    La Une le samedi 12 mai à 08h50 – Sur La Trois le 17/05 à 10h30 – le 21/05 à 23h45 et le 24/05 à 13h30
     
     
     
     

    Nous avons le plaisir de vous annoncer la première diffusion en télévision du film


    ENFANTS DU HASARD

    de Thierry MICHEL & Pascal COLSON
    Un documentaire co-produit par la RTBF

    Le mercredi 9 mai à 20h20
    RTBF - LA UNE
    PRIX INTERNATIONAUX

    . FIPA (Biarritz) prix du jury des jeunes européens
    . Festival2Valenciennes : grand prix du documentaire et prix du jury étudiant
    . IRTS (Nancy) : mention du jury
    . Watch Docs (Varsovie) prix Marek Nowicki
    « Une ode à la vie racontée par les enfants. »
    Bruno Boutsen
     - La Libre Belgique


     « Un pur bonheur ... une vraie réussite »
    Nicolas Crousse 
    - Le Soir

         
    « Un documentaire bouleversant. »
    Aurélie Drion
     - La Meuse


    « Un vrai beau film »
    L’Avenir
         
    « L’intelligence de ce fllm magnifique »
    Sylvestre Sbille - L’Echo 
     
    « Une sarabande colorée et gorgée de vie. » 
    Dany Habran - Journal des Grignoux
       
    « Révélateur et émouvant, un rempart contre 
    tous les replis identitaires »  
    Juliette Goudot - Moustique

    « Madame Pirlet, l’institutrice qui crève l'écran »
    Philippe Bodeux
     - Le Soir


    « La parole de futurs citoyens avec leur rêves de bonheur. Un beau travail …»
    Karin Tshidimba
     - La Libre Belgique


    « Un théâtre chatoyant de vie, de passion, 
    et d’espoir en l’avenir. Une réussite magnifique. »
    Cinestan
     – Alain Berenboom


    A ne pas manquer le mercredi 9 mai à 20h20 sur La Une
    « Enfants du hasard » : 

     de Thierry Michel et Pascal Colson 
    un documentaire coproduit par la RTBF 
    Après une sortie en salles couronnée de succès il y a un an et plusieurs prix remportés sur la scène internationale, La Une nous propose de découvrir en prime time ce très beau film qui suit une année scolaire d’enfants dans une petite école de la région liégeoise. Petits-enfants de mineurs pour la plupart, majoritairement musulmans et d’origine turque, ils terminent leur cycle de primaire avec Brigitte, leur institutrice bienveillante. Véritable ode à la vie, ce documentaire révèle leurs espoirs et leur vision du futur. 

    Il nous emmène dans une école primaire de Cheratte, une petite cité minière située en province de Liège. Dans la petite école communale à discrimination positive, Brigitte, institutrice de 5e et 6e primaires qui a 30 ans d’expérience, prépare avec enthousiasme et bienveillance ses jeunes élèves à s’épanouir dans un monde en mutation. Partant de leur propre histoire, elle retrace avec eux le parcours de leurs grands-parents, qui ont quitté leur pays d’origine pour travailler dans la mine de Cheratte, le " charbonnage du hasard ".

    Nous suivons cette année scolaire charnière pour ces élèves qui vont bientôt quitter le cycle primaire et leur petite école.  Le film met en lumière la manière dont les enfants cherchent à se construire et à donner un sens à leur vie. Il saisit leurs doutes et leurs réflexions lors des attentats terroristes et face au harcèlement sur les réseaux sociaux. Ode à la vie, narré par la voix des enfants, ce documentaire capte la spontanéité, le plaisir d’être, la fin d’un temps d’insouciance avec ses fragilités. Le film tisse ainsi les liens entre passé, présent et futur et dessine un sens du bonheur possible, au sein de l’école et de la société.

    Le film a déjà rassemblé plus de 10.000 spectateurs en salles. Sélectionné plusieurs fois dans des festivals internationaux, il a été doublement primé cette année à la fois au FIPA de Biarritz et au 8ème Festival de Valenciennes où il a décroché le Grand Prix du documentaire.

    Production : Les Films de la Passerelle / la RTBF / WIP Wallonie Image Production

    Rediffusion sur La Une le samedi 12 mai à 08h50 – Sur La Trois le 17/05 à 10h30 – le 21/05 à 23h45 et le 24/05 à 13h30