Société - Page 4

  • Demain, début de "La semaine de la frite"

    french-fries-wallpaper-1.jpg

    Petite, moyenne ou grande, avec andalouse, mayo ou sauce lapin, en barquette ou en cornet, la frite c’est la madeleine de Proust de tous les Belges.
     
    Dès demain, elle sera célébrée dans tout le pays et parfois de façon originale. Plusieurs postes de douane se transformeront en friterie pour le plus grand plaisir des automobilistes.  
     
    Un hymne plein d’humour qui lançait cette semaine dédiée à la frite.
     
    Pour garder la touche belge et donc surréaliste, l’initiative 2017 a de quoi surprendre. Les anciens postes frontières de Tournai, Zelzate, La Calamine et La Panne se transformeront en friteries durant la semaine prochaine.
     
    Les « douaniers » distribueront en effet des frites aux automobilistes. Le but est d’évoquer « le sentiment de rentrer chez soi », car le cliché veut que chaque vrai Belge qui retourne dans son pays souhaite d’abord manger des frites.
    Lundi, les douaniers patrouilleront à Tournai (chaussée de Lille, 956), mardi à Zelzate (Beneluxlaan, 1), mercredi à La Calamine (rue de Liège 63) et jeudi à La Panne (Duinhoekstraat, 143).
     
    La Belgique leader mondial
     
    C’est déjà la 18 e édition de cette semaine consacrée à la frite. Un secteur qui se porte bien en Wallonie : sur les 40.000 hectares de plantation de pommes de terre, plus de 2 millions de tonnes sont transformées tous les ans dans les entreprises du sud du pays. Pour un total national de plus de 4 millions de tonnes, faisant de la Belgique le leader mondial de la transformation de la pomme de terre. À elle seule, la Belgique recense 5.000 frituristes dont 1.800 en Wallonie. Ce qui correspond à quelque 130.000 kg de pommes de terre qui finissent chaque jour à la friteuse.
     
    Pour fournir toute la Wallonie en frites pendant une année entière, il faut environ 1.130 hectares de patates, soit près de 2.000 terrains de football !
    L’an dernier un label attribué aux « friteries de chez nous » a vu le jour. Ce label garanti que l’exploitant utilise des pommes de terre fraîches et bien belges et propose des portions en cornets ou barquettes à emporter.
     
    Dès le lancement du projet, près de 130 frituristes avaient répondu positivement à l’appel.
    Un savoir-faire unique qui est donc valorisé et mis en avant via un logo apposé sur la devanture de l’établissement. Plus aucune raison de se refuser ce petit plaisir régressif et tellement gourmand !
    (Source : Fanny Jacques/7Dimanche)
  • Grande collecte de textiles Solid’R - 24 et 25 novembre 2017

    Affiche_FB.jpg

    Chaque année en Belgique, 10 kg de vêtements sont mis sur le marché par habitant. Le réseau des points de collecte de l'économie sociale (bulles à vêtements et apport en magasins) labellisés Solid’R permet de récupérer environ 50% de ce gisement, soit plus de 36.000 tonnes par an en Belgique. En collectant, les vêtements usagés, les entreprises Solid’R réalisent un travail bénéfique pour l’environnement en réduisant le volume des déchets. Mais plus encore, l’impact de leur travail est socialement et économiquement positif et durablement inscrit dans une dynamique d’économie circulaire.

    Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, une grande collecte de textiles est réalisée par les entreprises labellisées Solid’R partout en Belgique ! Vous avez des vêtements en bon état mais qui ne vous plaisent plus, qui sont trop petits ou dont vous n’avez plus usage ? Ne les jetez pas, offrez-leur une seconde vie ! Confiez-les aux entreprises porteuses du label éthique Solid'R. Par leurs activités, elles contribuent à une meilleure gestion de l'environnement, développent des projets de solidarité et créent de l’emploi durable en Belgique. Solid'R est le label qui garantit au donateur une gestion éthique et solidaire du bénéfice de ses dons.

    Pour les Visétois, l'ASBL "Terre" se chargera de la collecte place de la Collégiale

  • Ce 17 novembre, Dan Gagnon revient au Casino à Vivegnis

     

     

    0001vd.jpeg

    Chers sympathisants de l’a.s.b.l.  JYAMBERE MAMBA,

     

    Qui est Dan Gagnon ?

    Dan Gagnon est québécois depuis 34 ans, belge depuis beaucoup moins. Il fait du stand-up, de la télé, des podcasts.

    Mais il est également auteur et, depuis peu, réalisateur.

    Après l’excellent spectacle auquel vous avez peut-être eu l’occasion d’assister au Château d’Oupeye en 2015,  Dan Gagnon est de retour sur scène avec  « Première tournée d’adieu».

    Il est en tournée dans notre région et  il revient  pour nous le 17 novembre au Casino de Vivegnis à 20h.

     

    Venez avec vos amis pour passer une agréable soirée.

    Le nombre de places étant limité, nous vous conseillons de ne pas trop attendre avant de réserver.

    Pour son stand-up, Dan Gagnon vous propose d’assister au spectacle sans rien débourser en amont.

    Il vous appartient ensuite de donner la somme de votre choix selon votre appréciation du show ou de votre budget.

    Après le spectacle, nous pourrons échanger autour du verre de l’amitié,  au profit de l’entraide  Nord-Sud.

    Plus que jamais, les enfants de Gakoma comptent sur vous pour continuer la construction de leur école.

    Vous pouvez suivre l’évolution du projet via le site :www.jyamberemamba.com

     
  • Saint-Nicolas sera à Visé le 18 novembre

    23376322_1191851677624415_1038757384333349282_n.jpg

    Le samedi 18 novembre 2017, Saint-Nicolas répondra à l'invitation des membres du Commerce Visétois.

    Les enfants pourront rencontrer le grand saint et lui faire part de leurs souhaits de 14H00 à 15h30 dans les divers commerces de la ville, mais aussi lorsqu'il sera assis sur son trône de 15h30 à 17h00 à la salle des Anciens Arquebusiers au n° 11 de la rue Haute. Saint-Nicolas récompensera les enfants sages.

  • 27 nouveaux appartements ‘durables’ à Visé

    high_d-20171105-3HUKCP.jpg

    La Ville de Visé sera bientôt dotée d’une nouvelle résidence. Il s’agit d’un partenariat public-privé entre la Ville de Visé et le groupe Horizon.  
    En 2012, le Gouvernement wallon marquait son accord financier pour la revitalisation urbaine de l’îlot « Albert-Mouland-Bertrand ». Cette opération de revitalisation comprend la réalisation d’un parking public de 100 places en sous-sol. Et le partenariat entre le secteur public et privé prévoit que pour deux euros d’investissement privé, la commune bénéficie d’un euro de subside pour réaliser des travaux d’aménagement d’espaces publics (parking, espaces verts…).
     
    La Ville de Visé avait lancé un concours pour trouver un partenaire privé et a choisi le groupe Horizon. Celui-ci a introduit une demande de permis unique pour la « Résidence Albert Premier ». Ce projet comprend un parking souterrain, un rez-de-chaussée commercial, 27 appartements et un espace public qui effectue la jonction entre la rue Général Bertrand et l’Avenue Albert Premier.
     
    À Visé, le groupe Horizon, spécialisé en immobilier durable, a déjà à son actif le Domaine des Pléiades à Devant-le-Pont. Lancé en 2010, cet éco-quartier est doté du premier réseau de chaleur biomasse de Belgique.
    Il compte actuellement plus de 160 logements occupés. Les constructions de la troisième phase sont en cours de réalisation. Sans oublier la Résidence Plein Sud rue de Warsage à Berneau.
     
    En ce qui concerne la « Résidence Albert Premier » à Visé, elle est donc en cours de construction après plusieurs mois d’un terrassement impressionnant. « Le sous-sol abritera le parking souterrain de 142 places dont 100 appartiendront à la Ville de Visé. Les autres places seront réservées aux habitants de la Résidence et au commerce qui s’installera au rez-de-chaussée», explique Serge Lejeune, CEO et fondateur du groupe Horizon. « Et la Résidence Albert Premier sera composée de plusieurs bâtiments avec trois accès distincts : l’Avenue Albert Premier, la rue Porte de Mouland et la rue Général Bertrand », ajoute Serge Lejeune. Il y aura aussi des caves pour les habitants de la Résidence ainsi qu’un ascenseur.
     
    Et comme toutes les constructions du groupe Horizon, la « Résidence Albert Premier » sera aussi chauffée à l’énergie renouvelable.
    Cette Résidence va répondre à une demande sans cesse grandissante pour des appartements neufs à Visé. « Il y a en effet un manque de logements neufs de qualité en plein cœur de la Ville alors que de plus en plus de Visétois ou habitants aux alentours souhaitent se rapprocher du centre pour des raisons évidentes de mobilité et de transport », indique encore Serge Lejeune.
    À noter que le groupe Horizon organisera un week-end portes ouvertes les 18 et 19 novembre prochains de 14h à 18h pour découvrir un appartement témoin aux Pléiades.
    (Marc Gérardy)