Société - Page 4

  • Des chats disparaissent

     imgres.jpgIl semblerait que dans certains quartiers de l'entité, la "disparition" de chats soit en nette augmentation. A la demande de certains propriétaires de ces félins, merci de vous assurer qu'aucun de ces animaux n'est "prisonnier" d'une cave, d'un vide ventilé, d'un abri de jardin...

    Par la même occasion, merci aux propriétaires de chats d'équiper leur animal d'un collier à clochette, de manière à éviter le "carnage" commis par ces prédateurs d'oiseaux qui tentent de se nourrir durant l'hiver; ceci à la demande de nombreux citoyens qui pratiquent le nourrissage des oiseaux.

  • Automobiles : les constructeurs allemands au coeur du scandale

    drapeau-allemagne.jpg

    Le docteur MENGELE de retour ?

    Volkswagen, BMW, Daimler et l’équipementier Bosch affrontent deux affaires distinctes mais révélées quasi simultanément, impliquant toutes deux un organisme de recherche qu’ils finançaient, l’EUGT, fermé depuis un an. Le premier scandale, dévoilé par le « New York Times », porte sur des tests menés aux États-Unis sur dix singes, en 2014, enfermés face à des dessins animés pendant qu’on leur faisait respirer la fumée émise par une Beetle, successeur de la Coccinelle, modèle phare de Volkswagen. Et alors que VW avait réagi dès samedi, prenant « ses distances avec toute forme de maltraitance d’animaux », les journaux Stuttgarter Zeitung et Süddeutsche Zeitung évoquaient lundi d’autres tests, cette fois en Allemagne et sur des êtres humains. Un institut hospitalier d’Aix-la-Chapelle, mandaté par l’EUGT, a fait inhaler en 2013 et 2014 du dioxyde d’azote (NO2) à 25 personnes en bonne santé, à des concentrations variées, détaillent les deux journaux. Le but était de mesurer l’effet de l’exposition au NO2 sur le lieu de travail.

    Aucun effet ?

    L’étude n’a conclu à aucun « effet significatif » de ce gaz, émis notamment par les moteurs diesel, bien que l’OMS l’associe à une multitude de troubles cardiovasculaires et respiratoires. Daimler s’est « distancié expressément de l’étude et de l’EUGT », selon un porte-parole interrogé par l’AFP, tandis que BMW et Bosch ont démenti y avoir participé. Volkswagen a assuré qu’un « conseil scientifique indépendant » fixait les thèmes de recherche « très variés » de cet organisme, fondé en 2007 par les groupes allemands. Mais aucune de ces déclarations n’a suffi à éteindre la polémique.

  • Agence Immobilière Sociale du Pays de Herve : c’est parti !

    0001fG.jpeg

     

    Les communes de Herve, Visé, Dalhem et Blegny se sont associées pour créer une Agence Immobilière Sociale.  Celle-ci est opérationnelle depuis septembre 2017.

    Le rôle d’une AIS ?

    Venir en aide à la fois aux propriétaires et aux locataires.

    D’une part, elle prend en gestion des biens appartenant à des propriétaires privés : pour ceux-ci, l’AIS est un gage de sérénité quant à la gestion de leur patrimoine immobilier avec de nombreux avantages.

    D’autre part, pour les locataires, c’est la possibilité de bénéficier d’un loyer modéré (entre les habitations sociales et le privé).

    Pour les propriétaires, il faut s’adresser à Madame Florence Sojka (087/69 36 31).

    Pour les candidats locataires, est à votre disposition Madame Aurore Baudhuin (087/69 36 31).

    Une permanence se tiendra à Visé, rue des Béguines 7, salle de l’ADL (accès par la l’esplanade), le lundi matin uniquement sur rendez-vous.

     

         Bernard AUSSEMS                       Marcel NEVEN

         Président du CPAS                       Bourgmestre

  • Visé : Les Jeudis Citoyens

    0001fp.jpeg

    Lors de la soirée des "Jeudis Citoyens" de ce jeudi 18 janvier, aura lieu la remise du Prix de la Citoyenneté de la Ville de Visé aux lauréats 2017.

    Cet événement se déroulera à la Salle du Forum de l'Athénée Royal de Visé (rue du Gollet, 2 4600 Visé) à 19h30.
    Il sera suivi de la conférence donnée par Monsieur De Bruyn sur le thème "Objectif Zéro Déchet".

  • Le cimetière de Cheratte-Hauteurs vandalisé

    Comme nous vous l’annoncions dans nos éditions de ce lundi, 28 tombes du cimetière de Cheratte-hauteur ont été taguées dans la nuit de samedi à dimanche dernier.

    Des bombes de peinture fluorescente rose et verte ont été vidées sur ces tombes avec certaines inscriptions, telles par exemple « SATAN ».

    cheratte le cimetiere vandalise (2)

    Ce lundi matin, les services techniques de la Ville de Visé se sont rendus sur place.

    «  Nous avons établi un listing des concessions touchées. Il y en a bien 28 ! Une dizaine de propriétaires avaient déjà nettoyé leur concession. Aujourd’hui, vu la situation exceptionnelle, nous avons décidé de nettoyer nous-mêmes, à l’huile de bras, toutes les tombes taguées  », précise Luc Ligot du Service des Sépultures de la Ville de Visé.

    cheratte le cimetiere vandalise (3)

    «  Nous avons eu de la chance, entre guillemets, qu’il s’agissait de bombes de peintures de chantier qui ont été utilisées par le ou les tagueurs. Nous avons donc pu nettoyer totalement toutes les pierres tombales, quelles que soient leur matière. Il reste à repeindre la porte de la morgue et nous avons aussi repris une petite vierge en bronze qu’il faudra renettoyer plus spécifiquement  », ajoute Luc Ligot.

    cheratte le cimetiere vandalise (4)

    En attendant, les réactions se multiplient sur Facebook concernant ces actes de vandalisme gratuit, sans la moindre revendication. « Aucun respect, répugnant, scandaleux, honteux, grave, triste » : tels sont les termes employés par les personnes qui ont de la famille enterrée dans ce cimetière de Cheratte-hauteur.

    cheratte le cimetiere vandalise (5)

    «  C’est une première depuis 41 ans  », rappelle-t-on à la Ville de Visé.

    «  Nous invitons toutes les personnes concernées à déposer plainte auprès de la police cherattoise en tant que personnes lésées et nous invitons les éventuels témoins à se faire connaître  », conclut Luc Ligot.

    L’enquête se poursuit pour tenter de retrouver le ou les auteurs.

    Marc Gérardy pour La Meuse