Solidarité - Page 4

  • Richelle : tous à l'école en pyjama pour soutenir Aaron

    fullsizeoutput_1049d.jpeg

     © P. Neufcour

    Richelle : tous en pyjama à l’école pour soutenir leur copain

    Initiée par l’ASBL «Take»Off» la journée nationale du Pyjama a l’école a pour but de manifester sa solidarité avec les enfants malades.

    A l’école communale de Richelle, les enfants, enseignants et direction se sont sentis particulièrement concernés. Aaron, un gamin de 9 ans, élève en 4ème année primaire est hospitalisé à Bruxelles depuis dimanche : il vient de subir une greffe de valve aortique.

    DSC_0402.JPG

    Mais cette journée a également pour but de faire connaître l’association afin que tous les enfants concernés puissent profiter de ses services. Des centaines d’enfants sont atteints tous les ans par la maladie ou victimes d’accidents graves et se retrouvent de ce fait coupés durant de longues périodes de leur vie scolaire ou fréquentations sociales.

    Take Off met gratuitement à leur disposition le matériel informatique qui leur permettra de communiquer avec leur classe ou de suivre les cours en direct depuis leur domicile ou l’hôpital. C’est ainsi que pour montrer leur soutien à Aaron, tous les élèves de la petit école communale de Richelle, mais aussi les enseignants et le directeur ont décidé de passer la journée en pyjama.

    DSC_0425.JPG

    Tous se réjouissent du retour d’Aaron, le jeune de Hermalle, dans sa classe. Son pupitre non occupé l’attend, ainsi que tous les copains, copines et madame Magali.

    Bon rétablissement Aaron, tu vois, à l’école ils pensent à toi!

    Quelques photos dans l'album en marge droite ( Texte et photos P. Neufcour)

  • Soutenons Jyambere Mamba

     

    L'ASBL Jyambere Mamba vous propose de la soutenir dans son projet de construction d'une école à Gakoma. Elle met en ventes deux nouveaux modèles de sacs en tissu, verts ou bleus pour la très modique somme de 5 €.

    Vous en voulez un ou plusieurs ? 

    C'est très simple !

    Contactez le 0477/32 42 20 !

  • Ce dimanche, Karate Kid Cup à Sarolay

    i283726789519950327._szw480h1280_.jpg

     customLogo.jpg

     

     

    Karaté Kid Cup à Sarolay

     

    Le club de karaté de Jean-Paul Tornatore l’ex-vainqueur d’une coupe du monde de Karaté à Vérone en 2013, organise le dimanche 4 mars à partir de 13 heures, son premier « Karate Kid Cup » au profit d’ "Autisme Liège " dont il est le parrain. Il se déroulera à l’école communale de Sarolay (Visé) pour plusieurs catégories : Mini Kids (5 ans), Poussins (6-7 ans), U10 et U12. Ce tournoi pour jeunes se tiendra sur invitation et le système de comptage WKF avec écran plat sera d’application.

    D’autre part, et toujours sous les couleurs d’Autisme Liège dont il porte le logo sur ses équipements, l’ex-lauréat du mérite Sportif de la Ville de Visé poursuivra bientôt la compétition. D’abord, il combattra le 7 avril en Pologne pour la « Harasuto Cup » ou il sera accompagné d’un membre de la « Karate Tornatore Academy » le jeune Yoan Sanna. La seconde compétition est prévue, le 7 juillet, en Sicile à l’Open de Catania.

    Au mois d’août, il accompagnera l’équipe nationale à Leicester pour la coupe du monde de karaté style Wadokai, en tant que national kumite coach Wadokai. (Communiqué de J-M Kreusch)

  • Asbl JYAMBERE MAMBA : soirée de soutien à la construction de l'école

    0001Vl.jpeg

    Suzanne Copette vous invite au souper de la 9ème soirée de soutien à l'ASBL Jyambere Mamba qu'elle a créée. Rappelons que cette ASBL s'est donnée pour but la construction d'une école à Gakoma.

    Cette manifestation aura lieu le vendredi 9 mars à 19h00 à Vivegnis, au 104 de la rue des Anciens Combattants (Casino de Vivegnis - Ecole de musique). Le repas, constitué de plusieurs échoppes, est repris dans l'annonce ci-dessus. Si vous ne pouvez y participer, toute aide financière sera la bien venue, quel qu'en soit le montant. Il s'agit d'une "action" qui mérite VRAIMENT votre soutien. 

    La soirée Dan Gagnon ayant dû être supprimée suite au peu d'inscriptions, nous soulignons que Dan a fait don d'une somme de 500 € à Jyambere Mamba, pour marquer son soutien personnel à cette association.

  • Haccourt : Une belle histoire de Noël

    DSC_0018.JPG

    A l'origine, une collection unique de pandas

    Céline et André Cornet, vous vous souvenez? Nous avions déjà évoqué leur collection de plus de 2200 représentations différentes de pandas dans nos colonnes. A l'époque, une jeune étudiante chinoise qui se trouvait en Belgique en avait eu connaissance et avait averti les autorités de sa province natale, le Sichuan. La collection de ce couple avait impressionné les autorités chinoises au point qu'à plusieurs reprises, des délégations étaient venues de Chine afin de l'examiner. Selon les visiteurs, la collection des deux Haccourtois était le plus complète qu'ils aient jamais vue dans le monde. Céline et André avaient été invités à plusieurs reprises dans le Sichuan, où ils avaient été reçus avec tout le luxe dont les Orientaux peuvent faire preuve pour leurs invités de marque : hôtels de luxe, visite guidées, interviews à la télévision etc... Bien évidement, des reportages avaient été publiés dans La Meuse ainsi que sur le blog Sudpresse de Visé.

    Un car-jacking en Angleterre

    Il y a plus d'un an, Jon Blair, un Londonien, s'était fait voler sa voiture ainsi que son contenu. Dans le véhicule, se trouvait un panda en peluche, le préféré de Louis, un des fils de Jon. Louis était inconsolable depuis la disparition de son jouet fétiche. Durant de longs mois, la famille a entrepris des recherches sur Internet afin de tenter de retrouver la même peluche que celle qui avait été dérobée. Il y a environ un mois, la belle-soeur de Jon l'a averti qu'elle pensait bien avoir retrouvé le même panda que celui qui avait été volé. Cette peluche appartiendrait à un couple de Belges, de Haccourt, qui seraient collectionneurs.

    DSC_0019.JPG

    Ce panda figurait sur une des photos publiés sur le blog Sudpresse de Visé ! (Cinquième panda en partant de la gauche, sur la seconde étagère)

    Contact avec la famille Cornet

    Le papa de Louis a alors tenté par tous les moyens de contacter Céline et André. Problème de langue, Jon s'exprime en anglais, Céline et André en français. "Quand on m'a demandé mon numéro de compte en banque, nous explique André, j'ai tout de suite pensé à une arnaque et je n'ai plus répondu aux appels" En réalité, ils l'apprendront plus tard, Jon voulait verser une somme d'argent pour acheter la peluche...

    Jon ne se décourage pas, il prend alors contact avec l'administration communale d'Oupeye et c'est un parfait bilingue qui lui répond, Raphaël Hensenne.  Jon lui fait part de ses recherches et Raphaël lui propose alors de servir d'intermédiaire. Il prend contact avec Céline et André et les informe de la situation exacte. Sans hésiter, Céline et André décident d'offrir cette peluche au jeune anglais "comme cadeau de Noël" précise Céline. 

     La rencontre

    DSC_7911.JPG

    Tout s'est passé très vite, informé hier de la décision de Céline et André, Jon Blair a décidé de prendre l'Eurostar ce matin pour arriver à Haccourt aux environs de midi. Invité à visiter leur collection, Jon a immédiatement désigné le panda qu'il recherchait parmi les centaines d'autres. C'est de très bon coeur que Céline et André le lui ont offert. Jon a remercié le couple en leur offrant un splendide bouquet de fleurs, ainsi que trois nouveaux pandas achetés pour Louis, mais qu'il ne voulait pas car il ne s'agissait pas du même que "le sien". Jon nous expliquera ce que le panda recherché avait de "spécial" : son sourire et la couleur de la plante des pieds. Rares sont les exemplaires de représentation de l'animal souriant et ayant la plante des pieds de teinte brune. 

    DSC_7842.jpg

           "Le" panda

    Qui était le plus heureux? Jon Blair d'avoir trouvé ce qu'il cherchait depuis longtemps ou le couple Cornet d'avoir pu jouer le rôle de "Père Noël" en sachant qu'ils allaient rendre le sourire à Louis ? Difficile à dire...

    Après environ une heure passée chez Céline et André, le papa de Louis est reparti vers Londres, heureux de sa découverte. L'Eurostar ne l'aurait pas attendu.

    Qui est Jon Blair, cet homme qui vient de Londres à Haccourt simplement pour une peluche?

    DSC_7915.JPG

    Il nous a raconté brièvement son parcours, le voici.

    "Tout d'abord, je tiens à préciser que je n'ai aucun lien de parenté avec l'ancien premier ministre, nous déclare-t-il avec un grand sourire. Je suis né en 1949 en Afrique du Sud, au temps de l'apartheid. Lorsque le temps de faire mon service militaire est arrivé, j'ai refusé d'entrer à l'armée car pendant ces années, les militaires étaient utilisés pour brimer la population noire. Cela me répugnait au point que j'ai quitté ma famille et suis venu m'installer à Londres, en qualité de réfugié. Je me suis retrouvé journaliste télé, j'ai couvert trois conflits armés sur trois continents différents, on m'a tiré dessus, j'ai été bombardé... J'ai d'ailleurs 16 plaques métalliques à la colonne vertébrale". De journaliste, Jon a alors crée sa propre société de production de documentaires, qu'il propose aux diverses chaînes de télévision. Il a ainsi produit des réalisations sur Anne Franck, la liste de Schindler, etc... Et il termine en ajoutant "J'ai même dû me transformer en détective pour pouvoir retrouver Céline et André"

    Alors que nous venions de terminer la mise en page de cet article, Jon Blair nous a fait parvenir deux photos qu'il venait de prendre :

    0001gt.jpeg

    Les pandas (le petit, originaire de Chine,  lui a été offert par Céline et André) dans la voiture en route vers Bruxelles et la seconde, ci-dessous, en train de siroter une "Jup" au terminal Eurostar. 

    0001EH.jpeg

    (Pierre Neufcour)