Vie communale - Page 2

  • Marcel Neven arrête la politique

    fullsizeoutput_146f7.jpeg

    Tout d'abord échevin, puis bourgmestre durant 30 ans, Marcel Neven (75) avait annoncé avant les élections qu'il ne se présenterait plus en qualité de mayeur. Il espérait terminer sa carrière politique en occupant un poste d'échevin, de l'enseignement et la culture, par exemple, durant un an ou deux. Mais les instances de son parti en ont décidé autrement, en souhaitant laisser "la place aux jeunes". Marcel Neven se voyait donc conseiller communal. 

    Il a préféré se désister et laisser sa place à son suppléant, Jérôme Simon. L'ancien bourgmestre occupera le poste de Président du nouveau Centre Culturel dont la nouvelle salle de spectacle de la rue de la Chinstrée sera inaugurée début janvier.

    (P.Neufcour)

  • Composition du nouveau Conseil communal de Visé.

    fullsizeoutput_13689.jpeg

    En plus des membres du Collège Communal : Viviane Dessart, Francis Theunissen, Xavier Malmendier, Ernur Colak, Mathieu Ulrici, Julien Woolf et Nadine Lach, le conseil sera également composé de  Jérôme Simon., Véronique Devos et Stephie Dobbelstein. (Marcel Neven s'étant désisté ainsi que Béatrice Crahay et Pascale Otoul, ces deux dernières étant fonctionnaires communaux)

    Les autres conseillers sont pour le PS, Gil Simon, Cédric Papageorgiu, Camille Vandevelde et Marco Giuliani.

    Dans l’opposition, pour OUI Visé, il y a Stéphane Kariger (ex-échevin des Finances), Christine Dessart et Dany Wathelet.

    Pour Ensemble (ex-cdH), Luc Lejeune (ex-échevin de l’Urbanisme), Bernard Aussems (ex-président du CPAS), Patrick Willems (ex-échevin de la Famille) et Martine Lejeune.

    Pour Visons Demain (ex-Ecolo), nous retrouvons Martial Mullenders et désormais aussi Caroline Van Linthout.

    Soulignons également l'entrée du PTB qui se présentait pour la première fois avec Manu Nihon et Bernadette Kinet. (P. Nf)

     

  • Installation du nouveau Conseil communal à Visé

     
     
    Hier soir, la Cité de l'Oie a vu l'installation de son nouveau Collège Communal (photo ci-dessus) ainsi que celle du Conseil.
     
    Une nouvelle coalition (MR-PS), a vu le jour après plusieurs semaines de palabres. Les  élus ont donc prêté serment.
     
    Suite à la scission du MR en deux groupes (mouvement OUI Visé), l'alliance avec Ensemble (ex cdH), pourtant annoncée, n'a pu être maintenue.
     
    La nouvelle majorité a prêté serment ce lundi soir. Une majorité MR-PS obtenue après plusieurs semaines de discussions car aucun des autres partis ne souhaitaient s'allier à l'ancienne majorité. Visons Demain (écolo) a doublé son score en obtenant deux sièges au lieu de un, et le PTB a fait son entrée en obtenant deux sièges également.
     
    Les attributions du Collège
       
    - Viviane Dessart (MR), bourgmestre, gère l’Etat civil, le Jumelage, la Communication et la Citoyenneté,
     
    - Le premier échevin est Francis Theunissen (PS). Il a en charge les Travaux, le Patrimoine communal, l’Entretien, les Plantations, les Voiries et le Logement.
     
    - Le deuxième échevin est Xavier Malmendier (MR) qui s’occupe désormais de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Environnement et Grands Travaux.
     
    - Le troisième échevin est Ernur Colak (PS) qui gère le Développement économique, le Tourisme et le Commerce.
     
    - Le quatrième échevin est un nouveau, Mathieu Ulrici (MR) qui a en charge la Culture et l’Enseignement.
     
    - Le cinquième échevin est un autre nouveau, Julien Woolf (MR) qui s’occupe des Sports et de la Jeunesse.
     
    - La présidence du CPAS échoit à Nadine Lach (PS). Elle gère le CPAS et Clairefontaine, sa maison de repos, ainsi que la Vie sociale et les Finances.
     
    Marcel Neven, ancien bourgmestre, s'est désisté de son poste de Conseiller.
  • Nous avons visité l'exposition du MAHV "La dernière lettre"

    fullsizeoutput_14cfc.jpegL'exposition est divisée en quatre parties : 

    - Le couloir : les protagonistes

    - La salle du fond : le début de l'année 1918 (de janvier à avril)

    - La première salle du musée : la suite de 1918 (mai à septembre)

    - La salle du 11 novembre avec au jour le jour les négociations jusqu'au 11 novembre, le retour et le traité de Versailles en juin 1919.

    Cécile Lensen, la commissaire de l'exposition, a imaginé un échange de correspondance entre deux personnages fictifs, deux jeunes gens : Lison et Jean. Ils sont jeunes mariés, Lison a 19 ans et est enceinte de Jean. Ce dernier vient juste de terminer ses études au Conservatoire de Liège et rêve de rejoindre un Jazz Band en Angleterre avec femme et enfant.

    fullsizeoutput_14d01.jpeg

     Jean est militaire, Lison est réfugiée en Hollande. Cécile Lensen a imaginé un échange de correspondance entre ces deux jeunes époux, se basant sur des faits et anecdotes qui se sont déroulés en divers endroits durant cette période et en les regroupant pour les attribuer à notre jeune couple.

    fullsizeoutput_14cfe.jpeg

    L'illustration est constituée de grandes bâches imprimées, reprenant les diverses étapes de l'année 1918. De nombreux documents sont exposés, des films d'archives sont projetés, divers objets de l'époque sont exposés dont ce "tambour" qui servait au tirage au sort pour les jeunes gens afin de savoir qui ferait son service militaire, qui en serait exempté.

    DSC_3569.JPG

    Rappelons à ce propos, que les fils de familles aisées avaient la possibilité de "racheter" leur service. Il était ainsi possible de verser une somme d'argent à une famille pauvre afin que le fils exempté fasse "son temps" au lieu de l'autre.

    Une exposition à visiter sans hâte, il faut prendre la peine de lire les documents présentés, de regarder les films d'époque. Cette exposition, pas comme les autres, nous fait voir l'année 1918 sous un jour différent, beaucoup plus réel que ce dont il était question dans les manuels scolaires d'histoire (existent-ils encore ?) d'il y a un demi siècle.

    Deux petites remarques cependant, et totalement indépendantes de la volonté des gestionnaires du musée : l'accès impossible aux personnes à mobilité réduite et l'exigüité des locaux qui empêche l'équipe de mettre en valeur, comme il se devrait, les richesses des collections... (P. Neufcour)

    (En annexe, quelques photos d'illustration)

  • Ville de Visé - MERITE SPORTIF 2018 - APPEL AUX CANDIDATURES

    fullsizeoutput_63.jpeg 

    La Commission des Sports de la Ville de Visé attribuera, comme chaque année, le trophée du MERITE SPORTIF DE LA VILLE DE VISE à une équipe ET/OU à un individuel particulièrement méritant durant l'année 2018.

     

    Les candidatures des clubs sportifs ou les propositions du public, accompagnées d'une note de motivation, doivent parvenir pour le 7 janvier prochain, au plus tard, à l'adresse suivante :

     

    ECHEVINAT DES SPORTS – MERITE 2018

    RUE DE BERNEAU, 30

    4600 VISE.

     

    Ou par email : p.otoul@visesports.be – info@visesports.be

    Ou par fax au : 04/379.50.90