Arts

  • Actuellement aux Sépulchrines : les oeuvres de Nicole Ledent

    fullsizeoutput_13c4e.jpeg

    C'est la première fois que Nicole Ledent expose à Visé. Passionnée d'art, elle s'est initiée puis à pratiqué l'aquarelle durant de nombreuses années. L'artiste se dirige ensuite vers la peinture "à l'ancienne" sous la férule de Karuine Gullman. Cette technique, déjà pratiquée par les peintres flamands, consiste à enluminer l'oeuvre par des couches successives de blanc et de nombreux glacis de couleurs appliqués sur un support en bois préparé lui aussi selon une méthode particulière.

    Nicole se consacre maintenant à la peinture acrylique et à ses techniques dans l'atelier de Marie Kristin Delmotte

    L'exposition est accessible tous les jours de 14h à 18h, du 14 au 24 juin. Chapelle des Sépulchrines 31 rue du Collège à Visé (Centre culturel).

    En marge droite, un pêle-mêle de photos prises lors du vernissage ©P. Neufcour 

  • A la chapelle des Sépulchrines : Michèle Cavelier - Closset et sa fille Catherine exposent

    fullsizeoutput_1396d.jpeg

    Vernissage, ce mercredi de l'exposition de Michèle Cavelier - Closset et de sa fille Catherine Loly - Cavelier.

    Michèle Cavelier a suivi un cursus artistique et a obtenu son diplôme d'enseignante. Elle a dû mettre sa passion pour les arts entre parenthèse afin de s'occuper de sa famille. Mais dès que l'occasion se présentait, elle dessinait à la plume et l'encre de Chine, parfois combinée à l'aquarelle, des petits coins de Liège ou des lieux de vacances. Femme "de terrain", elle aime également s'inspirer d'anciennes cartes postales.

    En 2005, Michèle commence à fréquenter, de plus en plus assidûment, l'atelier de peinture du château d'Oupeye. Elle retrouve le plaisir de l'huile et alterne paysages et oeuvres abstraites. Elle laisse libre cours à son imagination. Ses travaux en milieu naturel lui rappelent les bons moments passés en compagnie de son papa, peintre paysagiste qui ne manqua pas de lui prodiguer de judicieux conseils.

    Depuis son plus jeune âge, Catherine Cavelier baigne dans le milieu artistique. Après des études dans l'enseignement général, elle décoche un graduat en infographie à Saint-Luc. Elle fait alors preuve de son sens artistique affûté dans une entreprise de la région liégeoise, dynamique dans le milieu de la conception et de l'impression.

    Depuis peu, Catherine travaille en indépendante complémentaire dans le domaine où elle excelle, tant pour le plus grand plaisir de ses client que pour le sien.Motivée par sa maman, Catherine réalise des tableaux où elle utilise différentes technique et matériaux contemporains. L'acrylique l'enchante et lui permet de retranscrire toute sa spontanéité et sa sensibilité dans des oeuvres abstraites pleines de fraicheur et de passion. Ses compositions sont le reflet d'une personnalité de jeune fille moderne et épanouie.

    L'exposition est ouverte tous les jours de 14h à 18h jusqu'au 10 juin. Chapelle des Sépulchrines, (Centre Culturel) rue Haute 31 à Visé

    En marge droite, un pêle-mêle de photos prises lors du vernissage. (P. Neufcour)

  • PAAN à la Chapelle des Sépulchrines

    fullsizeoutput_13547.jpeg

    PAAN, Peintres et Artistes Associés de Ninane (Chaudfontaine) est une association créée en 1986. Elle a pour but la promotion des arts pastiques et graphiques. Actuellement forte de 14 membres, presque tous issus du village de Ninane, l'association a déjà organisé plusieurs expositions tant en Wallonie qu'en France ou encore au Grand-Duché de Luxembourg.

    Nous avons ainsi l'occasion d'admirer les oeuvres de Georges ALLARD, Denise ALBERT, Suzanne BOULANGER, Josette GRAMME, Pascale HERMANT, Liliane LEBURTON, Giuseppe LO FURNO, Colette MAQUINAY, Anne-Françoise ETERS, Annie PLACQUET, Christiane PONTIR, Anne BRIOLET, Jacques FAUCONIER (Président de l'ASBL) et Marie-Jeanne GENDEBIEN, la seule membre fondatrice de l'association en 1986 et toujours en activité.

    L'exposition se déroule du 17 au 27 mai 2018 et est accessible tous les jours de 14h à 18h. L'entrée est gratuite.

    Chapelle des Sépulchrines, 31 rue du Collège à Visé (Centre Culturel)

    En marge droite, quelques images des oeuvres exposées prises lors du vernissage. (© P. Neufcour)

  • Chapelle des Sépulchrines : cette fois ils sont sept à exposer leurs oeuvres

    fullsizeoutput_1262b.jpeg

    Remi Bomani, Josiane Melin, Christine Charlier, Popijo, Ela Smykowska, Jean-Marie Fabritius, Jo... Ces noms ne vous disent rien? Ce sont ceux des sept artistes qui exposent leurs oeuvres depuis aujourd'hui et jusqu'au 6 mai, de 14h à 18h, à la Chapelle des Sépulchrines rue du Collège 31 à Visé.

    Remi Bomani a toujours aimé le dessin, bien que sa vie professionnelle se soit déroulée dans un tout autre domaine. Remi est un peintre de l'instant. Ce sont les moments où la lumière magnifie le paysage qui l'inspirent, une rencontre fortuite, un visage... Captant cet instant en photo, il l'interprète ensuite avec ses pinceaux pour lui donner l'éclat et le contraste des couleurs.

    Josiane Melin, elle, est passionnée par la magie du feu. L'artiste tente de se l'approprier afin de transformer le métal en bijoux, le verre en perle, les émaux en décors pour porcelaine. Elle est toujours avide d'apprendre de nouvelles techniques afin de les mettre en pratique et créer ainsi de nouveaux objets de façon artisanale.

    Christine Charlier est intéressée par les couleurs et les matières. Ses oeuvres sont réalisées sur divers supports : la porcelaine, la soie, le plexi... Elle se reconnaît influencée par des peintres japonais tel Zao Wou-Ki ou le Russe Kandinsky

    Popjo, c'est l'autodidacte qui a réuni le groupe d'artistes qui exposent actuellement. Popijo travaille la terre, source d'apaisement et d'évasion. Ses préférences ? Le moment présent, l'inspiration de l'instant..

    Passionnée par l'abstrait, Ela Smykowska est diplômée de l'Académie des Beaux-Arts de Liège. Elle aime l'éclat des couleurs, le mouvement, mais représente tant le contraste que les nuances subtiles. Elle trouve son inspiration dans la nature, la musique, les émotions ressenties.

    Il y a plus de 10 ans que la sculpture est devenue une véritable passion pour Jean-Marie Fabritius. Cet autodidacte trouve principalement l'inspiration dans ses lectures. Son talent artistique s'exprime dans l'art de façonner la matière avec minutie et précision.

    Jo, lui, est photographe amateur depuis peu. Adepte du "HDR"* qui dramatise ses images, il nous présente de splendides clichés tant en couleurs qu'en noir et blanc.

    * HDR : High Dynamic Range, en français grande échelle dynamique. Le HDR consiste à prendre rapidement plusieurs clichés du même sujet en modifiant le temps de pose, mais en gardant le même diaphragme afin de conserver la même profondeur de champ. Un algorithme superpose ensuite les divers fichiers pour en tirer une seule photo qui exploite les meilleures lumières tant dans les zones d'ombre que dans les zone lumineuses. (P. Neufcour)

    En marge droite, un pêle-mêle de quelques photos prises lors du vernissage. 

  • Parcours d'Artistes

    fullsizeoutput_12504.jpeg

    Les photos réalisées lors du vernissage de l'expo hier soir font l'objet d'un album disponible en marge droite