Associations

  • ONG FEMMES DU MONDE - MAKALA

    thumbnail_AFFICHE 28 oct 2017 SOUPER MAKALA.jpg

     

    Cette année encore, l'ASBL MAKALA organise son souper "Aux saveurs d'Afrique"au bénéfice de l'ONG FEMMES DU MONDE de Makala (Kinshasa, RDC) le samedi 28 octobre 2017, dès 18h30 salle du Casino du Collège St-Hadelin à Visé.

    Au buffet: samoussa; poulet moambe, couscous

    - ambiance africaine

    - Réservation: Bernadette Clesse 0473.562.083, berna_clesse@hotmail.com

    ou à La Porte Ouverte Visétoise 04.379.14.32

    PAF: 19 € ou 17 € en prévente avant le 20/10 - gratuit moins 10 ans

     

    Cet été, avec Tandu Garcia, je suis allée retrouver les membres et les bénéficiaires de l’ONG Femmes du Monde.

    Dès l’arrivée, nous avons senti combien la situation s’est détériorée pour les Congolais, les conditions financières de chacun ont terriblement baissé, leur monnaie a perdu la moitié de sa valeur et elle ne valait déjà pas grand-chose en regard du dollar! L’Etat se désintéresse toujours plus de sa population. C'est vraiment triste, décourageant et presque inhumain pour la population

    Les acteurs politiques n'arrivent pas à se mettre d'accord pour travailler ensemble afin de préparer un avenir meilleur à la population et les institutions étatiques, faute de moyens, ne remplissent plus convenables leurs missions d'où l'insécurité sociale, économique, ... Les opérateurs économiques et caritatifs sont ralentis par la peur. Cette situation est très désolante et révoltante en même temps. Lorsque l'on connaît les ressources potentielles économiques et humaines de ce pays, on ne peut s'expliquer cette situation!

    Les Congolais sont très ingénieux, c’est la débrouille qui domine, tout se fait dans l’informel mais aujourd’hui, ça ne suffit plus, la population survit grâce aux aides de la diaspora ainsi que des humanitaires et œuvres caritatives comme notre ASBL.

    Malgré ce contexte, notre partenaire réalise un magnifique travail à Makala et en périphérie. Dépassant les difficultés qui les ralentissent, les projets avancent.

     

    Cette année, notre objectif était d’acheter un CAMION pour faciliter les activités de fabrication de briques et l’évacuation des récoltes. Nous avons donc acheté un beau camion d’occasion (2012) de la marque Tata (6 tonnes, moteur Mercedes). Cette marque indienne est très courante et ils pourront toujours trouver des pièces de rechange.

    Nous sommes très fiers d’avoir pu réaliser cet achat qui va beaucoup aider l’ONG à se développer et à progresser vers plus d’autonomie.

    L'atelier de fabrication de briques, après des difficultés de débutant, fonctionne très bien avec l’aide d’un vrai professionnel et d’une équipe de jeunes ouvriers et apprentis. Ce mois d’octobre, 30.000 briques vont être cuites.

    Sur place nous avons aussi rencontré Mgr Bulamatari, évêque natif de Makala, qui nous a mis en contact avec des personnalités publiques et nous avons l’espoir d’obtenir un terrain sur lequel construire enfin le centre de formation et nutritionnel, projet initial de l’ong Femmes du Monde.

     

    J’ai rencontré des personnes admirables comme mama Jeanine qui finance chaque mois le repas (50 kg de riz, 50 kg de fufu, 20 kg de sucre, etc.) de 25 orphelins vivant dans une ruine, rue Kipalapala. Elle leur a tendu une bâche en guise de toit et a acheté des nattes pour servir de lits. L’ONG vient d’obtenir de Caritas Congo le financement de la scolarité de 10 d’entre eux. Ils ont besoin de vêtements et de matelas.

    J’ai retrouvé Samantha, jeune fille de 14 ans, bonne étudiante à l’intelligence vive qui a, grâce à vos dons, pu recevoir une prothèse de jambe; et Ketshia (13 ans), jeune orpheline aussi, très timide, dont la scolarité est prise en charge depuis six ans par Annette, une Visétoise au grand cœur. J’ai fait la connaissance des triplés qui ont perdu leur maman à la naissance et pour lesquels nous avions envoyés de quoi acheter du lait … Puis Nsimba (12 ans) qui a aussi reçu une prothèse de jambe grâce à vous … et, et, et, …

    Et bien sûr, j’ai revu les mamans bénéficiaires de notre aide pour créer leurs activités génératrices de revenus. Parmi les 200 mamans ayant reçu un financement (± 30 $) pour diverses activités: vente de fufu, moambe, pain, certaines ont ajouté avec plus ou moins de bonheur un élevage de canards, la fabrication de chikuangues, la vente boissons ou de l’artisanat. Pour renforcer leur capacité de création d’emploi, certaines jeunes-filles mères ont reçu un microcrédit (100 $) avec l’aide de Caritas Congo, à la suite d’une petite formation; elles sont suivies et, si elles remplissent leurs engagements, elles pourront bénéficier d’un prochain prêt un peu plus important. La demande pour obtenir ce type de soutien est en augmentation.

    La distribution de compléments alimentaires pour les petits malnutris se poursuit avec difficulté car ces enfants sont repérés et invités par notre partenaire mais au moment de la distribution, beaucoup de familles s’imposent et créent des problèmes. Nous devons trouver un moyen d’aider ceux qui en ont le plus besoin car l’ONG est dans l’impossibilité de nourrir toute la population.

    Le centre d'apprentissage professionnel coupe-couture et alphabétisation accueille toujours les filles mères.

    CULTURES – L'ONG plante chaque année du manioc (une partie pour boutures); s'y ajoute les cultures vivrières. En 2016-2017, seulement 6 ha de manioc et 4 ha de vivrières ont été plantés car, suite à un pont écroulé, l’évacuation des récoltes est difficile. La culture des pommes de terre est arrêtée, c’est un légume fragile qui leur a occasionné des pertes l’an passé. Les frais (location, dessouchage, labour et hersage) ont été payés grâce aux briques. En juillet, un hectare de manioc était à maturité, les mamans de familles pauvres ont pu récolter de quoi payer la rentrée scolaire.

     

    Peut-être ne savez-vous pas à quel point vous êtes importants dans la mise en œuvre de ces activités qui donne un avenir à beaucoup de personnes. C'est grâce à votre générosité lors de notre souper ou à d'autres occasions ou par un don; grâce aussi au soutien de la Commission Solidarité Nord-Sud de Visé et de la Fondation Roi Baudouin ... que ces projets se développent là-bas et aboutissent. Encore un tout grand merci à toutes et tous et au plaisir de vous rencontrer le 28 octobre à notre souper.

     

    Bernadette Clesse

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Dan Gagnon à Vivegnis au profit de l'ASBL Jyamberemamba

    bf18e8_283aae3b2d7240519f29bdcf56e9020a-mv2_d_3648_2736_s_4_2.jpg

    Jyambere Mamba, rappelez-vous, c'est ce projet un peu fou de Suzanne Copette. A l'issue d'un voyage en Afrique, en 2001, cette habitante de Hermée s'est donné pour but de construire une école dans un village du Rwanda : Gakoma.

    Depuis, elle ne cesse d'organiser régulièrement des manifestations diverses et festives afin de récolter les fonds nécessaires à l'aboutissement de son projet.

    Après l’excellent spectacle auquel vous avez peut-être eu l’occasion d’assister au Château d’Oupeye en 2015,  Dan Gagnon est de retour sur scène avec  « Première tournée d’adieu».

    Il est en tournée dans notre région et il a accepté de se produire le 17 novembre au Casino de Vivegnis à 20h.

    Le nombre de places étant limité, vous êtes invités à ne pas trop tarder pour de réserver.

    Pour son stand-up, Dan Gagnon vous propose d’assister au spectacle sans rien débourser en amont.

    Il vous appartient ensuite de donner la somme de votre choix selon votre appréciation du show ou de votre budget.

    Après le spectacle, vous pourrez participer à un échange autour du verre de l’amitié, au profit de l’entraide Nord-Sud.

    Plus que jamais, les enfants de Gakoma comptent sur vous pour continuer la construction de leur école.

    Vous pouvez suivre l’évolution du projet via le site : www.jyamberemamba.com

    Si vous êtes sensibles à cette cause, si vous ne pouvez participer, un don sur le compte : BE83 3400 7065 2515 de l’asbl est toujours apprécié.

    Pour rappel : Tout versement d’au moins 40 euros donne droit à une déduction fiscale.

  • Le Groupe découverte vous propose de découvrir deux villages hollandais situés à proximité de Visé

    5501939105_bfb44c2d83_b.jpg

                                                                                            Photo D.R.

    Le 22 octobre, le "Groupe découverte" vous propose une balade entre les villages d'Eijsden et de Mesch (Hollande, frontière avec Mouland)

     

    (Déplacement en train ou en voiture personnelle).

    Village d'Eijsden - Mariadorp (cité ouvrière) - Belvédère sur les hauteurs de Mesch - village de Mesch - Withuis - Laag-Caestert - Moulins à eaux sur le Voer - Château d'Eijsden - Het Bat - Vroenhof

    Cette balade vous montre les deux villages qui sont situés à l'extrème sud de la province de Limbourg, tout près de la frontière belge: Eijsden et Mesch.

    Eijsden est situé au bord de la Meuse et un bac sert les riverains entre les villages d'Eijsden en Lanaye. Mesch se trouve plus à l'est dans la vallée de la Voer.

    Entre les deux villages, nous allons visiter les réserves naturelles et, sur le plateau du Mescherheide, une tour avec vue panoramique.

    Le dernier parcours de la Voer traverse la région avant d'aboutir dans la Meuse.

    Après le passage souterrain de l'autoroute A2, nous arriverons au hameau de Laag-Caestert, avec son beau château d'Eijsden.

    Nous finirons notre balade dans le village d'Eijsden.

     

    Durée de  la balade pédestre: +/ - 3 à 4 heures selon l'intérêt des participants.

    Degré de difficulté : moyen. 

    Recommandations : munissez-vous de chaussures de marche ou de bottes.

    En cas de non-respect des consignes de sécurité (par exemple : chaussures de marche non adéquates), le Groupe Découvertes décline toute responsabilité.

    Regroupement : - 12 h 45 précises à la gare de Eijsden : Parking

     

     - 11 h 45, à la gare de Liège Guillemins pour le départ du train vers Eijsden à 12 h 10 et une arrivée prévue à Eijsden à 12 h 31 (cette horaire est sujet à modifications - horaire donné à la date du 3 juillet 2016).

     

    Itinéraire train : Au départ de la gare des Guillemins (Liège), prenez le train pour Eijsden, direction Maastricht.

    Itinéraire voiture: Prenez l'Autoroute A2 en direction de Visé - Maastricht. Juste après la frontière empruntez la Sortie 58: Eijsden- St. Geertruid.   Après la sortie, tournez à gauche, suivez la direction d'Eijsden.   Après le pont sur l'autoroute, (Mariadorp) prenez la première route à gauche (Centrum / Eijsden Zuid).   Suivez la grande allée, franchissez le  passage à niveau. La gare d'Eijsden se trouve à votre gauche.

     

    Drink : Dans le village d'Eijsden

     

    P.A.F : 5 € par personne : ce prix est votre participation à la journée organisée par le

     Groupe Découvertes.

     

    Guide : Piet Wetzels.

     

    Groupe Découvertes: Philippe Slootmans - 04 / 252.92.41.

    (si possible les vendredi et samedi de 19 h à 20 h 30 et le dimanche de 10 h à 12 h )  Merci d'avance.

    Site: http://www.groupe-decouvertes.be

    E-mail: Groupe-Decouvertes@hotmail.com

     

  • Autisme Liège : Jean-Paul Tornatore devient l'un des parrains de l'ASBL

    21617600_1918941718371251_7276496012234437334_n.jpg

    C'est parce qu'il a été contacté par le papy d'un petit Mattéo (8 ans) atteint d'autisme que Jean-Paul Tornatore a accepté d''être l'un des parrains de cette Asbl. Il rejoint ainsi  deux basketteurs, Boris Penninck et Yoann Hertay de division 1, ainsi que Liège Basket, Pepinster, les dames des Panthers Liège et leurs coaches Pierre Cornia et de Fabienne Georis.
      
     DSC_7035.JPG
     
     
    Depuis quelques mois c'est maintenant Jean-Paul TORNATORE, vainqueur d'une Coupe du Monde de Karaté, qui a proposé de devenir parrain de l'association. Il combat aux couleurs (logo de l'asbl sur son kimono) de "Autisme Liège".
     Jean-Paul Tornatore est ceinture noire 4eDan de karaté Wado. Il a créé une Académie qui porte son nom et dispense ses cours dans les locaux des écoles communales de Richelle et de Sarolay. Jean-Paul a décidé de recommencer à combattre, il nous explique pourquoi.
     

    DSC_7051.jpg

     
    "Depuis longtemps, je m'étais dit que si je remontais sur un tatami pour combattre, ce serait au profit d'une oeuvre. Après avoir fait la connaissance du grand-papa d'un enfant autiste, je me suis dit qu'il s'agissait d'une maladie dont on ne parlait pas beaucoup. Je me suis renseigné sur le site de l'A£SBL "Autisme Liège" et je me suis dit qu'il s'agirait là d'un bon moyen pour sensibiliser le public à toutes les problématiques de cette maladie. J'ai fait broder le logo de l'ASBL "Autisme Liège" sur la manche droite de mes karate-gi. Au travers de mon action, je m'attache à sensibiliser le public à cette maladie. Aussi, j'organise des évènements dont les bénéfices sont intégralement reversés à l'ASBL. Depuis que j'ai recommencé à combattre, j'ai participé à trois compétitions internationales : Le 26 août je me suis classé premier en Suisse, le 3 septembre j'ai terminé second au Tournoi International d'Amsterdam et je viens de participer à la Budokan Cup en Allemagne où j'ai été disqualifié de la première place sur blessure (nez cassé) et je termine donc second aussi. J'attends d'être rétabli pour envisager l'avenir en compétition".
     
    Jean-Paul est bachelier en EPS, il travaille actuellement comme éducateur au Collège St-Hadelin de Visé. Il est aussi l'heureux papa de deux petites filles. 
    Le karateka organise deux évènements au profit de "Autisme Liège" : un stage le 21/10 (PAF 10€) à Neupré

    22046085_1921777334754356_6096439299733953098_n.jpg

    ainsi qu' une compétition amicale qui se déroulera le 6 mai 2018. Jean-Paul Tornatore tient à préciser qu'il s'agit d'une démarche personnelle, que son académie n'y est pas impliquée. 
      
    Le 28/10, un souper sera organisé à Loncin au profit de l'association.
     
    Pour terminer, Jean-Paul tient à ajouter : "Les premiers dons commencent à arriver sur le compte bancaire au profit de Autisme Liège. Un énorme merci pour les premiers dons effectués, votre générosité nous touche. Pour rappel, un don (peu importe la somme) peut se faire sur le compte Autisme Liège : BE91 2400 7720 9576 (communication : nom+prénom+karaté). Mon combat pour aider et faire connaître l'autisme ne pourra se faire sans vous !"
     
  • Le Canard Richell'Oie

     

    sweet17 logo
    img 600 290
     

    L'asbl Les Rendez-Vous de Richelle
    a le plaisir de vous proposer son nouveau bimestriel

    Le Canard Richell'Oie

    distribué en toutes-boites et via cette nouvelle messagerie.
    _______________________________________________

    Septembre, la rentrée scolaire, mais aussi - durant les prochains jours - la fête
    et des associations qui vous proposent de nombreuses activités !

    Au plaisir de vous rencontrer à Richelle !

     
    LE CANARD RICHELL'OIE - SEPTEMBRE 2017

     

     
    Version en ligne   |   Se désinscrire