Civisme

  • La chaîne humaine est passée par Visé !

     

    thumbnail_20170625_134159_resized.jpg

    50.000 personnes se sont données la main ce dimanche 25 juin pour relier symboliquement la centrale nucléaire de Tihange à Liège, Visé, Maastricht et Aix-la-Chapelle.

    Une mobilisation des citoyens de nos 3 pays pour demander la mise à l'arrêt de Tihange 2 et Doel 3 en raison des milliers de fissures - d'une longueur allant jusqu'à 18 cm - qui fragilisent leurs cuves nucléaires... Selon certains experts, cela aggrave de 1.000 fois le risque de catastrophe à Tihange et de 10.000 fois pour Doel. En cas de catastrophe, nos régions pourraient devenir inhabitables pour des centaines d'années. Et les vents dominants en Basse-Meuse passent par Tihange de sorte que les nuages radioactifs pourraient nous contaminer en moins de 2 h.

    De nouvelles fissures viennent encore d'être détectées ce qui a amené le Parlement néerlandais à demander à la Belgique de fermer ces 2 centrales. Rejoignant ainsi les demandes similaires faites par les gouvernements allemands et luxembourgeois. 

    De son côté, l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (belge) s'est inquiétée il y a quelques mois des « résultats effrayants » d'une étude sur la sécurité des centrales et a pointé « les valeurs alarmantes de probabilités de fusion de coeur » de nos réacteurs et le fait « qu'Electrabel semble peu concerné par cette question ».

    Quand le gouvernement fédéral va-t-il prendre ses responsabilités ?

    Faudra-t-il que les juges, saisis par le Conseil de la Région d'Aachen et par près de 90 communes néerlandaises, luxembourgeoises et allemandes dont les villes d'Aix-la-Chapelle et Maastricht, ordonnent l'arrêt de Tihange 2 ?

    En tout cas, le 25 juin, les citoyens ont délivré un signal clair. Il faut arrêter cette vieille centrale fissurée. On peut se passer du (risque) nucléaire si les décisions politiques sont enfin prises comme le montre d'ailleurs une étude financée par IEW, le WWF et Greenpeace http://www.renouvelle.be/fr/actualite-belgique/le-scenario-des-ong-pour-une-belgique-durable-en-2030 .

    A Visé, plus de 300 personnes se sont donné la main sur le km 44. Une belle réussite. Bravo aux participants d'ici et d'ailleurs. 

    thumbnail_20170625_141013_resized.jpg

    Ceci dit, au lieu de laisser se dérouler la chaîne humaine sur les trottoirs du Pont de Visé et de Devant-le-Pont comme demandé par les organisateurs, le bourgmestre Marcel Neven a imposé un parcours à l'écart. Evoquant abusivement des raisons de sécurité (et oubliant le vote unanime du Conseil communal demandant le réexamen de la réouverture de Tihange), il a pris un arrêté d'interdiction tardif et injustifiable du parcours demandé, interdisant de plus aux participants de se retrouver pour boire un verre sur l'Ile Robinson. Bel accueil pour les habitants de l'Eurégio qui nous avaient rejoints. Visé ville touristique accueillante ?

    En tout cas, un grand merci à celles et ceux qui, par leur participation, ont permis la réussite de cet événement populaire. Un merci tout particulier aux amis allemands venus nous soutenir.

    Martial Mullenders

    Contact de la chaîne humaine pour le km 44 

    martial.mullenders@gmail.com

     

  • Lanaye : les z'amis de Zoe vous invitent à leur bar de Noël sur la place du village

    0001sU.jpeg

    Les Z'amis de Zoé, une bande de copains qui décident de se mobiliser, en souvenir de Joëlle alias Zoé, contre le cancer qui l'a emportée beaucoup trop tôt.
     
    7 ans déjà qu'elle nous quittait, emportée par la maladie. Pour elle et aussi pour toutes celles et tous ceux qui se battent, nousses amis veulent participer et récolter des fonds pour faire avancer la recherche. Venez les rejoindre ou faites un don.

    Les Z'amis de Zoé organisent un bar de Noel sur la place de Lanaye le samedi 10 décembre à partir de 17h et le dimanche 11 décembre de 11h à 17h.

    Pour vous restaurez ils vous proposeront de la soupe et de la tartiflette.
    Pour vous hydratez ils auront du vin chaud, de la bière spéciale et différents alcools de fruits confectionnés par les z'amis.

    Venez nombreux, ils comptent sur vous!
  • Cérémonies du Souvenir cet après-midi à Visé

    DSC_4327.JPG

    C'est en présence des porte-drapeaux des diverses associations patriotiques, de l'amicale des anciens para-commandos, des membres du Conseil Communal des Jeunes, d'Echevins et conseillers communaux ainsi que de Visétois que le Premier Echevin Luc Lejeune et les représentants des écoles visétoises ont fleuri les monuments commémoratifs de Visé.

    DSC_4330.JPG

    L'assistance s'est à chaque fois recueillie durant l'exécution de le Brabançonne.

    DSC_4332.JPG

    La stèle de Souvré

  • Programme des commémorations patriotiques de ce vendredi 11 novembre à Visé

    225px-Flag_of_Belgium.svg.png

    LE VENDREDI 11 NOVEMBRE 2016

     

    VISE

     

    11H : A la Collégiale

              Messe en l’honneur des victimes des Deux Guerres

     

    14H30 : A l'Hôtel de Ville de Visé, rue des Récollets, 1, départ de l’harmonie et

                  de  la  délégation de la F.N.C. pour se rendre et fleurir :

     

    • Monument principal, rue Basse ;
    • Monument de Souvré;
    • Monuments à la Collégiale;
    • Monument du Roi Albert 1er, Avenue des Combattants ;
    • Monument des Gendarmes Bouko et Thill, Place Reine Astrid ;
    • Monument des Cheminots de la Gare;
    • Monument de Devant-Le-Pont.

     

    16H15 : Séance Académique et réception à l'Hôtel de ville de Visé.

     

    LANAYE :

     

    11H :     Dépôt de fleurs au Monument et à la pelouse d’honneur du cimetière.

                  Réception à l’ancienne Maison Communale.

     

    LIXHE :

     

    11H : Face à l’école rassemblement des diverses délégations.

              Dépôt de fleurs aux pelouses d’honneur des cimetières et au

              Monument de la rue aux Chevaux, ainsi qu’à la stèle sous l’arbre de la

              libération des camps

              Réception à l’ancienne Maison Communale.

  • Visé: des rugbymen sauvent un joueur d'un arrêt cardiaque

     

    1830971802_B9710190747Z.1_20161109215537_000_GGK7V9EEQ.1-0.jpg

    Sur son lit d'hôpital, Ludovic a reçu, ce mercredi soir, la visite de ses trois sauveteurs

    Les vrais héros du gazon, ce sont eux ! Dimanche, le match de rugby entre Visé et Nivelles a été stoppé net peu avant 14 heures. Un joueur de Nivelles, Ludovic Dumont, s’effondre au bord du terrain, terrassé par une crise cardiaque. Des rugbymen et supporters de l’équipe adverse se précipitent, prodiguent un massage cardiaque et le choquent avec le défibrillateur installé dans la buvette. Mercredi, Ludovic a pu rencontrer ses sauveurs dans sa chambre d’hôpital à Liège. De quoi rappeler l’importance des formations aux premiers secours.

    Ludovic Dumont, de Nivelles, était venu avec son équipe de rugby affronter le club de Visé, ce dimanche. À la mi-temps, il regagne les vestiaires, souffrant d’une douleur au mollet, mais lorsqu’il en ressort, il s’effondre au sol.

    Très vite, quelques supporters se pressent, et l’un d’eux appelle : « un médecin », une infirmière. Ce sera un rugbyman. « En m’approchant, j’ai d’abord cru à une crise d’épilepsie », explique Jean, qui était justement tout près de la scène. L’homme est policier à Herstal, il avait passé son brevet aux premiers secours.

    « À ce moment-là, il respirait encore. Mais très vite, sa respiration devient plus difficile. Et ensuite, il arrête de respirer, et son visage devient bleu ». Véronique, elle, a déjà appelé les secours. Jean le met alors sur le dos, dégage ses voies respiratoires et entame un massage cardiaque.« Heureusement, Jérémy qui est secouriste, jouait dans notre équipe et est venu nous rejoindre. C’était un travail d’équipe, entre le massage cardiaque et les insufflations. On nous a amené le défibrillateur qui se trouvait dans la buvette et on a suivi les instructions dictées par l’appareil ».

    La victime est emmenée au CHR de la Citadelle.

    L'article complet dans nos éditions "papier" de ce matin

    (L.P.)