Commerces

  • Le Black Friday à Visé

    23658813_1201003463375903_2447165116191162939_n.png

    Voici la liste des magasins qui ont déjà confirmé leur participation au BLACK FRIDAY avec des remises trèèèèès intéressantes :
    - Alain Afflelou
    - Beau Gosse (-30% sur TOUT)
    - Ben's
    - Calinou
    - Candy Glitter (dégustation de pralines)
    - Color Code (Ouvert dimanche)
    - Désir & Moi
    - Emilie H (-30% Kipling scolaire / -20% sur une sélection d'articles)
    - Esprit (-20% sur toute la collection / Ouvert dimanche)
    - Glenwood (Un pull acheté, le 2ème offert)
    - Gwnïo
    - Humeur du Jour
    - Joaillerie Janssen
    - Lehane Chaussures
    - Meubles Francotte Style (-40% sur TOUT)
    - Nulle Part Ailleurs (-30% sur TOUT, sauf accessoires)
    - Optic'Acoustique Steenebruggen
    - Optival (jusqu'à -50% sur les solaires)
    - Proximus (rue haute, 21)
    - Le Ravito (-20% sur tout le stock, y compris vélos électriques)
    - Tanaël
    - Team Club
    - Le Temps des Fraises (-30% sur Name it (0-5ans), sauf Noël)
    - Up 2 Date
    - Visécolor (TVA offerte sur peint. Caparol / liquidation de bandes de vinyle)
    - Wagelmans Papeterie
    - Yves Rocher (-50% maquillage et soins visage / 1 produit à + de -50% de réd.)

     
  • Visé : la liste des commerces ouverts ce samedi 11 novembre

    23231123_1193679497441633_4012120500005549611_n.jpg

    SAMEDI 11 NOVEMBRE -

    Voici la liste des nombreux établissements qui ont déjà confirmé leur ouverture ce samedi #visé #laVilledeChoix
    - AD Delhaize - Alain Afflelou - Beer Lovers / Hoho Smoking - Beau Gosse (12h-17h) - Ben's Originals - Brey's - Le Bistrot - Boule de Gomme - Carrefour Market - Chris Home - Coin des Filles - Color Code women - Color Code men & kids - Les confiseries de Sophie - Dimension - Effets Yo-Yo (Lixhe) - Emilie H Maroquinerie - Esprit - Glenwood (14h-18h) - Humeur du jour - IT-Services - Jeanpierre Pâtisserie - Joïa - Maison Rutten - Marithé - Matin Coton - Monts & Merveilles - Nefertiti - Nulle Part Ailleurs - Numero  - Or & Argent - Le Pain se sent rire - Pelzer Boulangerie - Le Rallye Taverne - Le Ravito - SL (14h-17h) - Tanaël - Team Club - Le Temps des Fraises (12h-17h) - Up 2 Date - Viséflor - Zio (traiteur)...
    Sans oublier plein de petits restos sympa, de cafés chaleureux, de boulangeries et de services disponibles toute l'année (Communiqué du Commerce Visétois)

  • Saint-Nicolas sera à Visé le 18 novembre

    23376322_1191851677624415_1038757384333349282_n.jpg

    Le samedi 18 novembre 2017, Saint-Nicolas répondra à l'invitation des membres du Commerce Visétois.

    Les enfants pourront rencontrer le grand saint et lui faire part de leurs souhaits de 14H00 à 15h30 dans les divers commerces de la ville, mais aussi lorsqu'il sera assis sur son trône de 15h30 à 17h00 à la salle des Anciens Arquebusiers au n° 11 de la rue Haute. Saint-Nicolas récompensera les enfants sages.

  • Visé : une soirée "jeux" organisée par la librairie "L'oiseau Lire"

     

    23231295_1966605576889884_809885182135224284_n.jpg

    Allez jouer entre amis ou en famille lors de la soirée jeux, le vendredi 17 novembre à partir de 19h à la section primaire de l'Athénée Royal de Visé.

    Après avoir testé, sélectionné et approuvé un grand nombre de jeux de société, toute l'équipe de l'Oiseau Lire est prête à vous présenter une vingtaine de jeux.
    Il y en aura pour tous les goûts et pour tous les âges à partir de 8 ans: stratégie, ambiance, coopération, jeu de mots, jeu à deux,...

    Réservation souhaitée par téléphone ou email! 

    P.A.F.: 3€ / personne (déductibles à l'achat d'un jeu de société)

    Lieu: : rue de la Prihielle à Visé, section primaire de l’Athénée Royal

    Horaire: 19h-21h30      Tél.: 04/379.77.91           Mail: loiseau-lire@hotmail.be

  • Richelle : la fin d'une ère. Mariette Pinckers ferme son magasin

    high_d-20171101-3HR8H0.jpg

    Ce commerce avait ouvert ses portes au centre du village en 1959 

    YANNICK GOEBBELS
    Durant une soixantaine d’années, Mariette Pinckers n’a pas seulement dépanné ses clients avec son magasin situé dans le centre de Richelle. Elle a également participé activement au dynamisme du village, sa supérette étant devenue un endroit de rencontre où la convivialité et le respect régnaient en maître.  
    « J’aurais tellement voulu poursuivre mon activité. Je prenais énormément de plaisir à servir mes clients. Malheureusement, ma santé ne le permettait plus. J’ai ainsi dû fermer mon magasin, à contre-cœur ».
    C’est par ces mots que Mariette Pinckers nous accueille à son domicile, situé dans le centre du village de Richelle, à quelques mètres de son ancienne supérette. « Ce magasin faisait partie intégrante de mon quotidien. Le fermer était l’une des étapes les plus difficiles de ma vie ».
    Tout a commencé en 1957 pour cette dame, aujourd’hui âgée de 81 ans. « Je venais de déménager. Mes grands-parents étaient boulangers à Richelle. Mais ils sont décédés assez jeunes. Ma grand-mère n’aurait pas su poursuivre l’aventure seule. Nous avons donc dû changer notre fusil d’épaule. Une boulangerie a été achetée par Clément Dessart. Quant à moi, j’ai repris l’autre endroit en 1959 et j’en ai fait un magasin où je vendais de tout, pour le plus grand bonheur des villageois ».
    Il y a toutefois un produit que Mariette Pinckers n’a jamais souhaité proposer à ses clients : l’alcool. « Je n’en n’ai jamais vendu », lance-t-elle en haussant le ton de sa voix. « Il fallait une licence spéciale pour être autorisé à vendre de l’alcool, mais ça ne m’intéressait pas. Cela aurait très clairement compliqué ma comptabilité. Comme je disposais d’un public fidèle, personne ne m’en a tenu rigueur. C’était mon choix ».
     
    Valeurs
     
    Il faut dire que cette supérette était devenue bien plus qu’un petit magasin. C’était un véritable endroit de rencontre où la convivialité et le respect étaient des valeurs partagées tant par Mariette que par ses clients. Certaines personnes avaient l’habitude de passer de longues minutes à discuter avec d’autres villageois dans ce commerce. On peut donc dire que ce magasin faisait partie intégrante de la vie des Richellois.
     
    C’est donc avec des souvenirs plein la tête que Mariette a fermé son magasin. « J’ai eu quelques soucis de santé liés à mon âge. Il faut dire que je travaillais sans compter. Mais je devais me rendre à l’évidence : je ne suis plus capable de tenir une journée entière. Il s’agit d’une ancienne demeure : il y a plusieurs marches. C’était trop fatigant, à mon âge, de poursuivre une telle activité. Mes clients l’avaient compris. Quand il fallait monter sur une escabelle pour prendre un produit situé sur une rangée un peu trop haute, ils me proposaient de faire cet effort pour moi. Raison pour laquelle je tiens aussi à remercier ma clientèle »
     
    À présent, Mariette Pinckers prend du temps pour elle. Un repos bien mérité pour une dame qui a permis de dépanner pas mal de personnes grâce à son magasin, un commerce qui était devenu, au fil du temps, bien plus qu’une simple supérette locale.
    (Yannick Goebbels)