Culture

  • Le groupe "Découverte" vous propose une balade pour découvrir Maastricht à vélo

    fullsizeoutput_3d7.jpeg

    Photo : DR

    BALADE À VÉLO DE VISÉ À MAASTRICHT (AVEC UN VÉLO EN BON ÉTAT)           

     

    Durée: journée.

    L’itinéraire tracé est accessible à tous.   Tout cela se fera au rythme de chacun, à l’aise.

    Pouvez-vous me prévenir par téléphone si vous venez à la balade à vélo ?

    Longueur de la balade vélo: +/- 30 kilomètres à du +/- 8 km / h = Relax

    Cette balade à vélo est calme et paisible, elle passe auprès des charmantes bourgades : Eijsden, Oost-Maarland mais aussi Petit Lanaye et Lanaye.   L'itinéraire que nous emprunterons sera plat.                       En effet, il longera le cours de la Meuse.

    Nous pourrons également (re)découvrir de merveilleux endroits loin du trafic. Tout cela près de chez nous  ou pas trop loin !

    Prenez votre propre vélo, empruntez-le à une connaissance ou louez-le, si vous n'en avez pas !

    Quoi qu'il en soit, venez avec nous avec un vélo en parfait état de marche et n'oubliez pas de prendre votre pique-nique !

    Emportez avec vous une chambre à air de rechange neuve et votre matériel de réparation, on ne sait jamais !

    Durée de la balade vélo : +/ - 4 à 5 heures selon vos envies.

    Degré de difficulté : moyen.

    Recommandations : munissez-vous de chaussures de sport appropriées.

    En cas de non-respect des consignes de sécurité (par exemple : chaussures de sport NON appropriées), le Groupe Découvertes décline toute responsabilité.

     

    Regroupement : 11 h 00, gare de Visé (garez vos voitures près de la place des Déportés - parking normalement gratuit).

     

    Itinéraire voiture : Au départ de la gare des Guillemins (Liège), prenez l'autoroute Liège - Visé (Haccourt).     Prenez la sortie Visé, tournez à gauche en suivant la N 653 vous emmenant en direction du centre de Visé.   Vous arriverez alors à la place Reine Astrid.   Aux feux de signalisation, vous prendrez à gauche la rue du Pont qui vous mènera à la gare de Visé située à droite de cette rue.

    Drink : Au choix des participants.

     

    P.A.F : 5 € par personne : ce prix est votre participation à la journée organisée par le

     Groupe Découvertes.

     

    Guide : Philippe Slootmans.

     

     

    Groupe Découvertes: Philippe Slootmans – 04 / 252.92.41. (si possible les vendredi et samedi de 19 h à 20 h 30 et le dimanche de 10 h à 12 h )  Merci d’avance.

     

    Site: http://www.groupe-decouvertes.be     

    E-mail: Groupe-Decouvertes@hotmail.com

     

    N’hésitez pas à consulter régulièrement notre blog,

    d’abord pour vous tenir au courant de nos activités mais

    aussi pour prendre connaissance d’éventuelles modifications de dernière minute.

     

     

  • Le dernier né de la Société Royale Archéo-Historique de Visé

     fullsizeoutput_13fea.jpeg

    VISÉ VEUT RENAÎTRE, c'est le titre du dernier ouvrage publié par le musée de Visé. Une "brique" de 240 pages, relatant la reconstruction de Visé après 1918 et comprenant de nombreuses photos et illustration.

    Trois grands chapitres composent l'ouvrage : 

    1) La reconstruction morale

     - La Renaissance de la Compagnie Royale des Anciens Arbalétriers Visétois (Claude Fluchard)

     - Combats d'après-guerre. La résurgence de la Compagnie et la reconstruction du local des Anciens     Arquebusiers après la catastrophe de 14 - 18 (Eddy Bruyère)

     - Les Francs Arquebusiers après la Grande Guerre essentiellement de vin 1918 à 1930 (Alain Woolf)

     - Les associations de la reconstruction (Jean-Pierre Lensen)

     

    2) La reconstruction matérielle

     - La reconstruction des églises, des chapelles et des presbytères du Diocèse de Liège après 1918     (Christian Dury)

     - Visé Renaît! La reconstruction de Visé et l'O.R.D. - La chronologie et l'urbanisme de la ville (Jean-Pierre Lensen)

     -Tableau des propriétaires, architectes et entrepreneurs - Les architectes qui ont reconstruit Visé (J-P Lensen)

     

    3) Les relations avec les pays voisins

     - L'opinion publique régionale face à l'Allemagne avant et après la 1ère Guerre Mondiale (Clauce Fluchard)

     - Le Courrier de la Meuse du 23 septembre 1914 au 1er janvier 1920 (Eddy Bruyère)

     - L'opinion publique régionale et les Pays-Bas après 1918 (Claude Fluchard)

    fullsizeoutput_13feb.jpeg

    L'ouvrage est disponible au Musée au prix de 31€ (+ 3€ de port éventuel). Les membres de la SRAHV peuvent encore se le procurer jusqu'au 15 août au prix de 28€. Le bureau du musée est ouvert de 09h00 à 12h00 et de 14H00 à 16H00 les jours de semaine.Pour les commandes verser 34€ sur le compte BE77 3400 27587242 de la SRAHV. 

    Renseignements au 0495/496.391

     

     

     

  • De Gaulle lorgne sur la Wallonie : Un troisième roman pour le Directeur général de Visé Charles Havard

    high_d-20180617-3MT9MD.jpg

     
     
    Après « Les confluents posthumes » en 2006 et « Le Doigt de Charles IX » en 2011, voici un roman de fiction politique et sentimentale.  
    Charles Havard aime l’écriture. Né en 1962 à Visé, il a déjà écrit quatre ou cinq romans qui n’ont pas été publiés alors qu’il était adolescent. Il a suivi des études de droit avant de devenir secrétaire communal de la Ville de Visé en 1987. Une fonction qu’il exerce toujours aujourd’hui mais son titre a changé et est devenu Directeur général.
     
    « Cela me plaît beaucoup d’écrire. J’écris avant tout pour moi mais je sais désormais que je touche aussi un autre lectorat », précise Charles Havard. Celui-ci a déjà écrit deux romans intitulés « Les Confluents Posthumes » en 2006 et « Le Doigt de Charles IX »  en 2011. Il est également l’auteur du «Manuel pratique de droit communal en Wallonie » paru en 6 éditions.
     
    Charles Havard s’intéresse à l’histoire, à l’actualité et aux deux roues non motorisées sur les petites routes de France et de l’Ardenne. Il roule toujours à vélo aujourd’hui.
    « Quand je commence à écrire un roman, je sais directement où je vais et vers quoi je navigue du début à la fin. Comme dans les deux autres romans, j’ai inventé tous les personnages, à l’exception cette fois-ci dans « Pulchrissime Wallonie » du Général de Gaulle », explique Charles Havard.
    Un Général qui, revenu au pouvoir, jette son dévolu sur la Wallonie pour agrandir le territoire de la France. Il profite des divisions internes à la Belgique pour appeler la Wallonie et Bruxelles à rejoindre la République. Mais il trouve sur sa route Giulia, jeune journaliste flamande au départ, mais belge tout court et profondément européenne. Giulia a un avantage sur tous les opposants du Président français : elle connaît ses intentions avant lui-même. Femme déchirée par la trahison, elle mettra tout son dynamisme pour contrer les visées expansionnistes de celui qu’elle connaît si bien. Et peut-être l’orienter vers une autre voie. La Wallonie deviendra-t-elle une province de France par le désintérêt des nordistes et l’appétit des sudistes ? Giulia retrouvera-t-elle un homme dans sa vie ? Vous le saurez en lisant ce roman « Pulchrissime Wallonie », un roman de 256 pages paru aux éditions « La Charte ».
    Un roman débuté en 2014
     
    « Je m’inspire aussi de toute une série d’événements survenus en Belgique, comme par exemple l’année sans gouvernement (!). Giulia, personnage principal du roman, s’oppose au fractionnement des États. J’ai commencé à écrire ce roman en 2014. Je le complétais dès que j’en avais le loisir. C’est la raison pour laquelle cela m’a pris autant de temps », prévient Charles Havard. Il indique d’ailleurs à la fin de son roman : « Quand j’ai commencé à l’écrire, je ne connaissais encore rien de la météorite Macron, je doutais du référendum britannique qui conduirait au Brexit, je ne supputais pas les événements de Catalogne à l’automne 2017. J’ai composé ce roman dans ma sensibilité et, si des péripéties européennes nouvelles sont depuis lors intervenues, elles n’ont point influencé ma réflexion sur le devenir européen ».
     
    Ce roman « Pulchrissime Wallonie » est disponible à présent dans toutes les librairies de Visé ou sur demande auprès de Charles Havard (son adresse mail: charles.havard@vise.be). Ses deux premiers romans ont été édités à 500 exemplaires et ce sera encore le cas pour ce troisième roman. « J’ai déjà un autre roman en tête », annonce le prolifique Charles Havard. (Marc Gerardy)
     
  • Actuellement aux Sépulchrines : les oeuvres de Nicole Ledent

    fullsizeoutput_13c4e.jpeg

    C'est la première fois que Nicole Ledent expose à Visé. Passionnée d'art, elle s'est initiée puis à pratiqué l'aquarelle durant de nombreuses années. L'artiste se dirige ensuite vers la peinture "à l'ancienne" sous la férule de Karuine Gullman. Cette technique, déjà pratiquée par les peintres flamands, consiste à enluminer l'oeuvre par des couches successives de blanc et de nombreux glacis de couleurs appliqués sur un support en bois préparé lui aussi selon une méthode particulière.

    Nicole se consacre maintenant à la peinture acrylique et à ses techniques dans l'atelier de Marie Kristin Delmotte

    L'exposition est accessible tous les jours de 14h à 18h, du 14 au 24 juin. Chapelle des Sépulchrines 31 rue du Collège à Visé (Centre culturel).

    En marge droite, un pêle-mêle de photos prises lors du vernissage ©P. Neufcour 

  • Les nouvelles du Musée de Visé

    30739734_1649934345092037_6648602974706728960_n.jpg

    LES NOUVELLES NOTICES VISETOISES, PERIODIQUE DE LA SOCIETE ARCHEO-HISTORIQUE DE VISE SORTENT EN CE DEBUT JUIN

    Un triple numéro (N° 144 à 146), vu le nombre de pages élevé (112 p.et près de 100 illustrations), sort en ce début juin et reprend un rappel de la cinquantaine d’activités 2017, les nouvelles de l’association, les acquisitions du musée (pas moins de 1400 n° d’inventaire , les partenariats et actions du musée régional avec les associations et administrations régionales mais aussi communautaires, wallonnes et fédérales. Deux articles de fond : l’analyse d’une revue qui fut éditée 4 ans avant 1914 : leCourrier du Geer et, bien illustré, le rappel de l’exposition Les paysagistes de chez nous. Les membres 2017 et 2018 les recevront gratuitement. Les auteurs sont Jean-Pierre Lensen Cécile Lensen, Claude Fluchard et Marylène Zecchinon. Le grand public pourra les acquérir au prix de 15 €. (frais de port compris pour la Belgique).

     

    LE 14e MARCHE DU LIVRE EN RUE LE SAMEDI 16 ET LE DIMANCHE 17 JUIN

    Un nombre important de magnifiques livres en double sera soumis à la vente à notre stand lors de la braderie annuelle, devant le musée, rue du Collège, 31. Nous serons présent dès 10h jusqu’à 19h les deux jours. Venez tôt si vous voulez faire des affaires ! Nos publications habituelles seront aussi disponibles ; n’hésitez pas à nous poser les questions historiques qui vous turlupinent ! Mais comme il n’est pas possible de tout présenter vu ce nombre élevé de bouquins et revues, préparez votre commande en regardant sur le site wwwmuseedevise.be à l’onglet à gauche « centre de documentation » puis nos livres d’occasion ou sur le facebook MAHVI. Commandez le  nous avant  pour être sûr de l’ ou les obtenir.

     

    LE MUSEE REGIONAL SERA AUSSI OUVERT CES 2  JOURS DE 14 H A 18 H. 

    PARTICULARITE :  LE DIMANCHE : PARTICIPEZ A LA VISITE A l’AVEUGLE DU MUSEE. Mettez-vous dans la peau d’un aveugle pour visiter le musée. Assisté par des membres malvoyants de l’association  la Lumière, vous pourrez déambuler dans le musée, un bandeau sur les yeux et connaître des sensations étonnantes.

    Retrouvez des sensations tactiles pour s’approprier les documents du musée

    Veuillez prendre rendez-vous au  0495 / 49.63.91 car tous les quart d’heures, 5 personnes seront prises en charge. Durée : 30 min. Nous vous recommandons largement cette visite particulièrement émouvante et didactique. Entrée libre mais sur inscription.