Divers

  • Visé - Polémique : Une chanson qui n'a pas fait rire

    pere-noel.jpg

    Faire du mal au Père Noël? Ce n’était vraiment pas le but de l’enseignante visétoise.

    Après saint Nicolas, c’est au tour du Père Noël de déjà faire parler de lui. Une chanson enseignée à l’Académie César Franck a suscité en effet une petite polémique via la maman de deux enfants. 

    (Lire l'article complet de Marc Gérardy dans nos éditions de ce matin)

     
  • Saint-Nicolas sera à Visé le 18 novembre

    23376322_1191851677624415_1038757384333349282_n.jpg

    Le samedi 18 novembre 2017, Saint-Nicolas répondra à l'invitation des membres du Commerce Visétois.

    Les enfants pourront rencontrer le grand saint et lui faire part de leurs souhaits de 14H00 à 15h30 dans les divers commerces de la ville, mais aussi lorsqu'il sera assis sur son trône de 15h30 à 17h00 à la salle des Anciens Arquebusiers au n° 11 de la rue Haute. Saint-Nicolas récompensera les enfants sages.

  • Visé - Devant-le-Pont : Salon international du chat

    thumbnail_111.jpg

    L'ASBL Centrale Féline Belge organise son Salon du Chat dans les locaux du hall omnisports de l'école communale de Devant-le-Pont ce 15 octobre. Renseignements et inscriptions sur http://www.lacentralefelinebelge.be

    En première mondiale, 10 Lykoïs seront présentés.

    Présence de François Walthery qui dédicacera les albums de Natacha.

    (Non, Le Chat, c'est Philippe Geluck)

  • Visé : le week-end du client

    21751680_1161277414015175_222309012522372789_n.png

    Samedi et dimanche d'exception, les 30 et 1er. Week-end du client et 6 heures de Visé se dérouleront de concert. Pour plus d'infos : http://www.6heuresdevise.be ou la page FB Commercevisétois

  • Cheratte : étape importante pour la reconversion de l'ancien charbonnage

    Au mois d'avril, la SPI était présente à Cannes, au MIPIM (Marché International des professionnels de l'immobilier). De nombreux promoteurs ont manifesté leur intérêt. En octobre, ce sera à Munich, dans un autre salon de l'immobilier, que la SPI poursuivra sa prospection.

    Environ 6 hectares sont à revaloriser : deux sur le site même de l'ancien charbonnage qui devraient être affectés au développement économique et quatre, en face, affectés au logement. Cette dernière surface appartenant à la Ville de Visé.