Enseignement

  • Visé : les élèves ont décidé de diversifier les plantations du parc des Libellules

     

    fullsizeoutput_14e0e.jpeg

    Ils n'étaient pas 13 à tables, mais 13 jeunes "planteurs" ce 29 novembre dans les sentiers du parc des Libellules à Visé.

    Ces 13 jeunes, ce sont les élèves des classes de Madame Brigitte Malherbe et Monsieur Stephane Vrancken, ont décidé de s’engager, avec l’ASBL Sentiers.be, dans un projet « Chemins au Naturel ».  A l'initiative de madame Maherbe, ils se sont investis  en faveur de la biodiversité locale : ils ont décidé de replanter  de jeunes plants de haie sauvage, d’arbustes fruitiers,…

    Les enfants et leurs enseignants se sont ainsi retrouvés, pelle en main, pour effectuer les travaux. La Ville de Visé était bien entendu partie prenante de ce projet, les ouvriers communaux avaient préalablement préparé le sol et étaient prêts à les assister pour les tâches les plus lourdes.

    fullsizeoutput_14e0c.jpeg

    Ce n’est pas leur premier jour de travail sur ce chemin et certainement pas le dernier ! En effet, les élèves seront officiellement « parrains » de ce lieu qu’ils adopteront pour en préserver et en améliorer la biodiversité. Leur engagement sera formalisé avec la Commune de Visé par la signature d’une charte d’adoption. D’ici la fin de l’année scolaire, les enfants compléteront leur travail par d’autres aménagements : semis d’une bande fleurie, création de nichoirs, tas de bois et de pierres destinés à servir d'abris pour les animaux...

    Le prochain rendez-vous est fixé fin d’année scolaire. Les élèves inaugureront leurs aménagements et présenteront leur travail et les panneaux didactiques installés le long du chemin. Un bon moyen de sensibiliser un plus large public. Une belle initiative où les enfants se feront ambassadeurs de la nature.

    L’action « Chemins au naturel », initiée par Sentiers.be, ASBL de promotion des chemins et sentiers a pour objectif de mettre en avant le rôle moins connu de refuge et de couloirs écologiques des chemins et de donner l’occasion aux enfants d’agir pour la biodiversité. Chaque année, Sentiers.be accompagne les élèves d’une dizaine d’écoles à qui elle offre des animations, un suivi et le matériel nécessaire pour mener à bien un beau projet : des nichoirs prêts à monter, des graines, des fruitiers…

    "Je suis chargée des cours de citoyenneté" nous explique Brigitte Malherbe, "et c'est dans le cadre de ce cours que j'ai proposé le projet. Monsieur Vrancken et ses élèves s'y sont directement associés".

    Comme vous pouvez le constater, ils ont été enchantés d'y participer. (P. Neufcour)

  • Visé : le Conseil Communal des Enfants est installé

    fullsizeoutput_14950.jpeg

    C'est ce 22 octobre que s'est déroulée la prestation de serment des nouveaux "Jeunes Conseillers" du Conseil communal des Enfants, en présence des parents, enseignants et chefs d'établissements réunis pour l'occasion. 

    En effet, les enfants sont élus pour une période de deux ans. Issus à l'origine de 5eme année primaire, ils quittent le Conseil à la fin de la 6eme année. La moitié du Conseil doit donc être renouvelée chaque année. Les candidats mènent campagne dans leur école respective. Ils proposent un programme et se font connaître au moyen "d'affiches" électorales. Un vote est alors réalisé, et, selon la taille de l'établissement scolaire, un ou deux Conseillers sont élus. Le Conseil se réunit deux fois par mois, entouré d'animateurs, et aidés par des adultes élus, ils font valoir et proposent leur programme. Comme il s'agit de tous candidats "indépendants", il n'y a pas d'alliances à trouver, mais bien, plus raisonnablement, un consensus entre les participants.

    Les nouveaux élus

    - HAID Noa, de l'école communale de Sarolay

    - BEN MOHAMED Jade, de l'école Saint-Joseph de Cheratte Hauteur

    - BELDE Alizée, de l'école communale de Lixhe

    - NOEL Edouard, de l'école communale de Richelle

    - BORSU Adrien, de l'école communale de Cheratte Hauteur

    - DETRO Maxence, de l'école libre de Richelle

    - LAMOTTE Elodie et VRIJENS William, de l'Institut Saint Hadelin de Visé

    - DUCHESNE Gabriel et JANSSEN Alice, de l'Athénée royal de Visé, et

    - HALACOGLU Alper, de l'école Notre Dame de Cheratte-Bas.

    Ils rejoignent ainsi AHMEDY Madeline, L'HOEST Clémentine, KERF Louis, DEPROOT Bastian, GLOUIA Sofiane, MUNYAKINANI Eva, WAGELMANS Nina, WILLEMS Léa et GULTEKIN Kemal-Cem, élus l'an dernier et qui continuent la seconde année de leur mandat.

    Chaque jeune conseiller s'est vu revêtir de l'écharpe scabinale aux couleurs de Vise, bleu et blanc, par Patrick WILLEMS, échevin de la Famille et de la Citoyenneté. Souhaitons à tous ces jeunes une expérience positive dans leurs premiers pas de politiciens en herbe tout en espérant que la nouvelle majorité chez les adultes conserve cette initiative très instructives.

    Un album photo de l'évènement est disponible en marge droite.

    (©Pierre Neufcour texte et photos)

  • Souper multi-culturel à l'école communale de Cheratte-Bas

    fullsizeoutput_14218.jpeg

    Le vendredi 5 octobre prochain, l'école communale de Cheratte-Bas (105 rue de Visé) vous invite à participer à son souper multiculturel. 

    Etant donné le succès rencontré par la formule "buffet à volonté" les organisateurs vous demandent de bien vouloir vous inscrire avant le mardi 2 octobre.

    P.A.F : repas adulte : 12€ dessert compris - Enfants (de 6 à 12 ans, soit école primaire) 6 €

    ecolecomch-b@skynet.be - bobjack@skynet.be Tél 04/362.27.65

  • Richelle : 4ème jogging pour enfants

     

    DSC_2579.JPG

    Derniers conseils des coaches avant le départ du 400 mètres.

    Hier dimanche, l'association des parents de l'école communale de Richelle organisait son 4 ème jogging pour enfants. Quatre distances étaient proposées : 400 m; 1 km; 2 km et 4 km. Malgré le fait que le "Grand éclusier" avait ouvert les vannes à fond, ils étaient 67 à prendre le départ dans les diverses catégories. Ce n'était pas un record, mais il faut quand même féliciter ces participants qui n'ont pas eu peur de "mouiller leur maillot". A l'arrivée, tous les participants ont reçu une médaille souvenir ainsi qu'un sachet contenant divers produits toujours utiles. Pour certains, la plus belle des récompense était le bracelet donnant droit à une crème glacée de chez Hugo! Merci aux divers signaleurs qui sécurisaient l'itinéraire. Le Bourgmestre, Marcel Neven, était présent mais il n'a pris aucun départ. Boissons et petite restauration étaient également au programme. (Texte et photo P. Neufcour)

  • Le billet du Premier Echevin – septembre 2018 : Rentrée scolaire à Visé : privilégiez le co-voiturage

     

    770.jpg

    Pour la seconde année consécutive, la Ville de Visé a conclu un partenariat avec l’ASBL wallonne Taxistop, pour offrir une plateforme de covoiturage aux écoles du centre-ville de Visé, ainsi qu’à l’école communale de Devant-Le-Pont.

    Nous le savons : c’est aux heures scolaires du matin et du soir que le centre-ville est particulièrement surchargé et la mobilité y est difficile.

    Et pourquoi ne pas rechercher des formes de mobilité alternative ou novatrice ? le covoiturage est une solution et il peut se pratiquer en toute sécurité. L’impact environnemental est également appréciable.

    Le site internet « schoolpool.be » vous permet, par la création d’un compte utilisateur, de rentrer en contact avec d’autres parents covoitureurs et ainsi d’organiser le déplacement de votre enfant. Notre service mobilité, Messieurs Didier Hanozin (didier.hanozin@vise.be, TEL : 04/3748492) et Vincent Calers (vincent.calers@vise.be, TEL : 04/3748513), se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. 

    Luc LEJEUNE,

    Premier Echevin, Conseiller Provincial