Environnement

  • Visé : Distribution de petits fruitiers par la section locale d'Ecolo

    22789164_1644389325623680_3368949919960304347_n.jpg

    Dans le cadre de la Semaine de l'arbre et du soutien aux productions locales et de qualité, Ecolo-Visé distribue des plants d'arbustes à petits fruits (groseillers, framboisiers…).
    Venez donc retirer votre plant (ainsi que les conseils de plantation). Autour d'une boisson chaude, vous pourrez aussi nous donner votre avis sur les enjeux de l'alimentation : développement des circuits courts ou industrie agro-alimentaire mondialisée ?
     
    Quand : le samedi 25 novembre de 10 0 12 h
     
    Où:
    Place de la Collégiale à Vise
    Au Coin de la Rue Haute et de la Place de la Collégiale
    4600 Visé
    Téléphone:
    0473795196 - Pas de réservation
    Tarif:
    Gratuit
    Public:
    à partir de 9 ans
  • La Police nous rappelle

    220px-Logopol.jpg

    Chers citoyens Bassi-Mosan,

    Nous avons voulu vous conscientiser à un certain nombre de comportements dérangeants dans les quartiers. Nous souhaitions vous faire partager l'idée qu'un quartier bien tenu à un effet positif sur notre qualité de vie.

    Des progrès ont été perceptibles à différents endroits et j'ose croire que cette période de prévention a été mise à profit par le plus grand nombre. Nous devons tous nous sentir concernés et lorsque l'occasion le permet nous pouvons également apporter notre écot non seulement en adoptant un comportement adéquat mais également en attirant (gentiment) l'attention d'un voisin, d'un citoyen.

    Le nouveau RGP (règlement général de police) a été adopté par les six conseils communaux de la zone de police (pour rappel : Bassenge, Blegny, Dalhem, Juprelle, Oupeye et Visé). Les protocoles d'accord avec le Parquet de Monsieur le Procureur du Roi ont également été signés. L'action de la police va désormais entrer dans une phase répressive. Nous demandons à nos policiers de conserver le sens du discernement mais recommandons la fermeté avec les récidivistes.

    Parmi les nombreuses missions de la police, celle de veiller à la propreté et à la tranquillité se marquera par un plan d'action. < 1 Police Les priorités seront axées sur : Les chiens en laisse, les déjections canines, les poubelles publiques (non censées recueillir les déchets ménagers), l'heure de rentrée de poubelles privées, la surveillance des parcs, espaces publics et des écoles (en dehors des heures de présence), les dépôts d'immondices, les stationnements (dangereux ou dérangeants), la circulation dans les chemins de remembrement.

    Il existe d'autres infractions au RGP. Celles-ci peuvent également être verbalisées mais l'accent sera mis sur ce qui précède. Vous pouvez trouver le RGP sur le site des communes ou sur le site internet de la zone de police. Nous attirons votre attention sur une petite phrase qui peut améliorer notre qualité de vie. « Soyons citoyens et tout ira bien ».

    La zone de Police Basse-Meuse,

    Le Chef de Corps A. LAMBERT

  • Visé : portraits de libellules

    _DSC0006.JPG

                                                                                                    © P. Neufcour

    Du 1er au 15 octobre 2017 au Musée de la Montagne Saint Pierre, Place du Roi Albert à 4600 Lanaye (Visé)

    Eddy et François REMY nous plongent dans le monde coloré et fascinant des Libellules à travers leurs photographies.

    Ouverture : le week-end (samedi et dimanche) de 14h à 18 h et les autres jours sur demande

  • Cheratte : étape importante pour la reconversion de l'ancien charbonnage

    Au mois d'avril, la SPI était présente à Cannes, au MIPIM (Marché International des professionnels de l'immobilier). De nombreux promoteurs ont manifesté leur intérêt. En octobre, ce sera à Munich, dans un autre salon de l'immobilier, que la SPI poursuivra sa prospection.

    Environ 6 hectares sont à revaloriser : deux sur le site même de l'ancien charbonnage qui devraient être affectés au développement économique et quatre, en face, affectés au logement. Cette dernière surface appartenant à la Ville de Visé.

     

  • Balsamines de l’Himalaya : bilan de 3 semaines de gestion

    thumbnail_balsamines Fond d Oxhe 2017 (8).jpg

     

    Depuis 2012, le Contrat de Rivière Meuse Aval et affluents coordonne les chantiers de gestion de la balsamine de l’Himalaya sur l’ensemble du bassin hydrographique dont la Berwinne et le Geer.

    Pour rappel, les balsamines de l’Himalaya sont des plantes annuelles très dynamiques qui produisent de petites graines, jusqu’à 800 graines par plante, bien adaptées à la dispersion par l’eau. Ornées de jolies fleurs roses, elles peuvent atteindre de 2,5 à 4 mètres de haut et forment des massifs denses qui étouffent la flore indigène. Leur système racinaire, peu développé, joue également un rôle dans la fragilisation des berges de nos cours d’eau.

    Depuis juillet 2017, cette plante a rejoint officiellement la liste des « Espèces Exotiques Envahissantes » ciblées par le règlement européen.  Cette plante ne peut donc plus être détenue, vendue ou échangée de manière volontaire et les états membres doivent mettre en place des plans de gestion pour éviter sa propagation.

    Le CRMA n’a pas attendu ce nouveau règlement pour mettre en place des chantiers de gestion.

    Cette année encore, 5 étudiants ont été engagés entre le 3 et le 20 juillet pour renforcer l’équipe de coordination sur le terrain.

    Bilan de ces gestions en quelques chiffres :

    • 1.455 heures de gestions au total
    • 370 heures de gestions par les coordinateurs du CRMA soit 74 heures par coordinateur
    • 8.000 € investis pour l’engagement des étudiants
    • 163 km de cours d’eau parcourus (soit 326 km de berge !)
    • 232 « Points Noirs » traités

    Des constats sur le terrain :

    • Cet été particulièrement, les gelées tardives du mois d’avril suivies de la sécheresse ont eu un impact important sur ces populations de balsamines. Il nous a fallu parfois deux fois moins de temps qu’en 2016 pour gérer certains sites originellement fortement envahis.
    • Au fil des années les populations gérées ont tendance à se réduire, ce qui veut dire que nos efforts ne sont pas vains et que ces chantiers de gestions sont efficaces.

    Et pour les autres « Espèces Exotiques Envahissantes » ?

    Dans le cadre de son Plan Communal de Développement Rural, la Commune de Braives a inscrit une fiche relative à l’inventaire et la gestion de de ces « EEE ».

    Deux conférences données par Thomas Genty du Parc Naturel et Edmée Lambert du CRMA ont été organisées en avril et juin pour sensibiliser les habitants et jardiniers en herbe.

    Durant cet été plusieurs balades à vélo sont organisées afin de réaliser un recensement participatif de ces espèces.

    Intéressés de découvrir ces plantes invasives ? N’hésitez pas à participer à l’une de ces balades !

    Contact:  

    Edmée LAMBERT

    Coordinatrice Principale du CRMA

    Place Faniel, 8 à 4520 Wanze

    085/71 26 55 – 0478/190 394

    www.meuseaval.be