Gastronomie

  • Cheratte-Bas : les élèves de l'école communale se mobilisent pour la lutte contre le cancer

    035-copie-4.jpg

    Des Lahmacuns

    A l'école communale de Cheratte-Bas, les élèves de Madame Pirlet ne chôment pas. Les 16 enfants du degré supérieur se sont fixés un but de solidarité : Aider Fabiano Faorlin à récolter la somme de 5.000 € pour la lutte contre le cancer.

    Fabiano n'est pas un inconnu, ce grand marathonien est aussi le fils de mineur du Hasard. Auparavant, il avait déjà été soutenu par les enfants : Fabiano avait parcouru les 1127 km qui séparent Cheratte de Portogruaro (une petite ville située à proximité de Venise) en 13 jours.

    Cette fois, Fabiano veut courir plus de 800 km en 6 jours, du 3 au 8 mai, en Hongrie, à l'occasion des "Six jours du lac Balaton".

    Vous pourrez suivre sa course ainsi que le déroulement de son projet sur https://idonatefor.cancer.be/projects/courir-les-6-jours-du-lac-balaton

    A cette fin, ce 30 mars les mamans vont préparer et vendre à l'école des "lahmacuns" sortes de pizzas d'oriqine turque au prix de 1 €/pièce

    Si possible, vous pouvez déjà en commander

    -par retour de courrier

    -par téléphone ou mail à madame Pirlet ou à Nürten

    -ou encore à l’école dès ce mardi : 04 362 27 65

    ecolecom-b@skynet.be D’autres activités sont prévues comme une marche parrainée et peut-être une course des enfants avec Fabiano.

    Les enfants vous remercient d'avance pour votre implication. 

     

  • Visé - Quel avenir pour l'hôtel du Pont ?

     

    B9715136530Z.1_20180321163744_000+G63AU48IV.2-0.jpg

    Photo : LEM
     
    Appartenant à la famille Galère, l'ancien hôtel est en cours de réfection depuis plusieurs mois. Le 30 mars verra l'ouverture de la "Brasserie de Léa", au rez-de-chaussée. Les deux premiers étages seront occupés par 6 appartements de standing d'une et deux chambres tandis que le 3è étage et les combles se verront transformés en un loft de deux chambres.
     
    Aux fourneaux on retrouvera Sylvain Galère, un cuisinier qui a plus de 20 ans de métier. Oie à l'instar et cuisine du terroir seront au menu ainsi que nos "boulets" à la liégeoise et bien sûr d'autres plats classiques. Quotidiennement des suggestions seront proposées selon les les saisons, le tout à des prix démocratiques.
     
    Nouvelle cuisine, nouveau comptoir, nouveau plafond, dans une salle réaménagée.
    L'établissement sera ouvert tous les jours de 11h00 à 23h00, excepté le samedi à midi. Entre les heures de repas, la brasserie pourra vous servir des cocktails, softs et autres bières spéciales accompagnés d'une planche de fromage, de charcuterie ou de saumon fumé dans une salle pouvant accueillir une quarantaine de convives.
     
    N'oublions pas la terrasse qui sera complètement rénovée pour l'été et qui pourra recevoir 90 personnes. Véronique Dupont, visétoise d'origine et  Sylvain Boniver, les nouveaux patrons, engageront trois cuisiniers et trois membres du personnel de salle. (P. Neufcour)
     
  • Visé : Il découvre le bio un peu par hasard…

    ac1a927f9fe889101b190106b5cdda12-1519219754.jpg

     

     Photo : DR

    Philippe Renard, chef étoilé, qui est aujourd’hui président du Convivium Slow Food de Belgique, relève un nouveau challenge et lance une gamme de produits bios et locaux en association avec sept maraîchers et arboriculteurs. 

    « Alors que je connaissais de petits soucis de santé, explique Philippe Renard, j’ai rencontré Daniel Gramme, naturopathe à Seraing. C’est lui qui m’a demandé de changer ma manière de m’alimenter et qui m’a vraiment fait découvrir l’univers du bio. A partir du moment où j’ai vu les changements que cela m’apportait, j’ai voulu en faire profiter un maximum de personnes. C’est ainsi qu’est née l’idée de convertir la cantine conventionnelle d’Ethias au bio. Depuis toujours, j’ai accordé de l’importance à l’utilisation de produits régionaux de qualité et de saison mais le bio c’est encore autre chose », explique le cuisinier.

    Alors qu’il pourrait commencer à se la couler douce, Philippe se lance dans une nouvelle aventure entouré de sept producteurs bios et ensemble ils créent ADM Bio (Atelier des Maraîchers Bio).

    Kézako?

    ADM bio c’est une coopérative composée de sept agriculteurs bios de la province. « Dans l’agriculture, on dépend toujours des industriels pour la transformation », explique Laurent Streel, l’un des producteurs à l’origine du projet. « On s’est dit: pourquoi ne pas prendre notre avenir commercial en main. Maîtriser toute la chaîne, de la production jusqu’à la vente au consommateur final, à la grande distribution ou au magasin de détail. » Mais voilà, nos producteurs ne sont pas des chefs en cuisine et c’est là que Philippe entre dans le jeu. « La cuisine de collectivité je connaissais déjà. Nous avons réfléchi et imaginé une gamme et un mode de distribution des fruits et légumes de ces producteurs. Au départ, nous nous sommes arrêtés à la quatrième gamme et proposé des légumes nettoyés. Ce n’était pas suffisant, c’est alors que nous nous sommes lancés dans la cinquième gamme qui est celle des fruits et légumes transformés, c’est-à-dire cuisinés et prêts à être réchauffés »

     

    C’est ainsi qu’ADM Bio vous propose des potages en bouteilles ou en sacs sous vide mais aussi des purées de pommes de terre aux olives ou aux herbes, des mélanges de légumes anciens, du chou rouge aux pommes, des chicons… Et bien d’autres choses savoureuses que vous trouvez soit en barquettes à réchauffer soit en sacs sous vide pour les collectivités.

     

    La bonne soupe dans les écoles…

    Avant de penser à distribuer plus largement la gamme des produits qui ne cesse de s’étoffer, l’idée était de donner aux gamins qui mangent à la cantine une bonne soupe. « Celle que je confectionne dans cette vaste cuisine que nous avons aménagée dans un hall à côté de la criée de Visé, c’est la recette de cette bonne soupe roborative de ma grand-mère. Avec ça, les loulous peuvent lutter contre le froid et avoir de l’énergie pour toute l’après-midi » rappelle ce passionné de cuisine saine et savoureuse.

     

    « Si j’osais rêver… Je voudrais que tout le monde puisse avoir accès aux produits sains, bios et équitables… Mon rêve? Pourquoi ne pas proposer nos produits dans les grandes surfaces et les hard-discount? Mais ça, c’est une autre histoire… »

    En attendant, vous pouvez retrouver les produits ADM Bio dans les magasins bios proches de chez vous.

    La coopérative recherche activement des coopérateurs/trices

    Ce projet novateur et enthousiasmant vous tente et vous souhaiter apporter votre pierre à l’édifice? Il vous suffit d’adresser un mail à admbiosc@gmail.com qui vous enverra toutes les infos et vous invitera à venir signer le livre des coopérateurs lors d’une visite de l’atelier.

     

    ADM Bio, Rue des Cyclistes Frontière 24 Parc d’activités économiques à 4600 Visé

    GSM 0496706454

    (Source Vlan)

  • Demain, début de "La semaine de la frite"

    french-fries-wallpaper-1.jpg

    Petite, moyenne ou grande, avec andalouse, mayo ou sauce lapin, en barquette ou en cornet, la frite c’est la madeleine de Proust de tous les Belges.
     
    Dès demain, elle sera célébrée dans tout le pays et parfois de façon originale. Plusieurs postes de douane se transformeront en friterie pour le plus grand plaisir des automobilistes.  
     
    Un hymne plein d’humour qui lançait cette semaine dédiée à la frite.
     
    Pour garder la touche belge et donc surréaliste, l’initiative 2017 a de quoi surprendre. Les anciens postes frontières de Tournai, Zelzate, La Calamine et La Panne se transformeront en friteries durant la semaine prochaine.
     
    Les « douaniers » distribueront en effet des frites aux automobilistes. Le but est d’évoquer « le sentiment de rentrer chez soi », car le cliché veut que chaque vrai Belge qui retourne dans son pays souhaite d’abord manger des frites.
    Lundi, les douaniers patrouilleront à Tournai (chaussée de Lille, 956), mardi à Zelzate (Beneluxlaan, 1), mercredi à La Calamine (rue de Liège 63) et jeudi à La Panne (Duinhoekstraat, 143).
     
    La Belgique leader mondial
     
    C’est déjà la 18 e édition de cette semaine consacrée à la frite. Un secteur qui se porte bien en Wallonie : sur les 40.000 hectares de plantation de pommes de terre, plus de 2 millions de tonnes sont transformées tous les ans dans les entreprises du sud du pays. Pour un total national de plus de 4 millions de tonnes, faisant de la Belgique le leader mondial de la transformation de la pomme de terre. À elle seule, la Belgique recense 5.000 frituristes dont 1.800 en Wallonie. Ce qui correspond à quelque 130.000 kg de pommes de terre qui finissent chaque jour à la friteuse.
     
    Pour fournir toute la Wallonie en frites pendant une année entière, il faut environ 1.130 hectares de patates, soit près de 2.000 terrains de football !
    L’an dernier un label attribué aux « friteries de chez nous » a vu le jour. Ce label garanti que l’exploitant utilise des pommes de terre fraîches et bien belges et propose des portions en cornets ou barquettes à emporter.
     
    Dès le lancement du projet, près de 130 frituristes avaient répondu positivement à l’appel.
    Un savoir-faire unique qui est donc valorisé et mis en avant via un logo apposé sur la devanture de l’établissement. Plus aucune raison de se refuser ce petit plaisir régressif et tellement gourmand !
    (Source : Fanny Jacques/7Dimanche)
  • Fruits et légumes oubliés, purée que c'est bon!

     

    thumbnail_affiche-concours-recettes-web.jpg

    La Maison du Tourisme du Pays de Herve et la Foire Agricole de BatticeHerve organisent, en partenariat avec le traiteur Les Cours et Accueil Champêtre en Wallonie, un concours de recettes.

    Descriptif du concours :

    Chaque participant est invité à proposer une recette de plat principal qu’il maîtrise, froide ou chaude, sur le thème "Les fruits et/ou légumes oubliés, purée que c'est bon !". Ces fruits et/ou légumes seront accompagnés d’une viande, d’une volaille ou d’un poisson local. Ce concours est organisé par la Maison du Tourisme du Pays de Herve (MTPH) et est proposé à toutes les personnes âgées de plus de 15 ans, hommes ou femmes, à l’exception des membres des asbl organisatrices ainsi que de leurs familles.

    Informations pratiques :

    1. Lancement du projet :

    - le 1er juin 2017

    2. Inscription : participation au concours par envoi de fiche recette avant le 31 juillet 2017. Les recettes envoyées après cette date ne seront plus acceptées. Le formulaire d'inscription à compléter est téléchargeable sur le site internet de la Maison du Tourisme du Pays de Herve ou disponible sur simple demande par téléphone ou mail et doit impérativement contenir, outre les coordonnées complètes du participant :

     • le nom de la recette

    • le nombre de convives

    • le temps de préparation total, cuisson et/ou repos

    • la liste complète des ingrédients et leur quantité respective

    • les différentes étapes de la recette

    • l’astuce ou le tour de main qui permet de réussir la recette à tous les coups

    Les dossiers sont à envoyer par courrier à : Maison du Tourisme du Pays de Herve Concours de recettes Place de la Gare 1- 4650 Herve Ou par e-mail à concours@paysdeherve.be.

    Frais d’inscription : gratuit.

    Sélection

    1. Critères : Les recettes primées seront choisies selon divers critères : gustatifs, techniques, cohérence avec le thème, originalité de la recette...

    2. Etapes/procédure

    1. Parmi les recettes reçues, 10 seront sélectionnées par le jury.

    2. Les 10 participants, auteurs des recettes sélectionnées, recevront le jury à domicile pour lui faire déguster leur recette. Le jury déterminera 3 lauréats.

    3. Ces 3 lauréats devront réaliser leur recette en public lors de la Foire Agricole 2017 ( les 2 et 3 septembre 2017). Le participant s'engage donc à être présent à un moment à préciser durant cet événement (voir article 7).

    Contestation

    Les décisions prises par le jury sont sans appel et non contestables. Le jury, composé de 4 personnes, attribue une cote à chaque candidat. Aucun lien de parenté ne peut exister entre un membre du jury et un candidat. Le jury est souverain.

    Prix :

    Des prix pour une valeur totale de 1000 € seront offerts aux lauréats. Il n'y a ni échange ni contestation possible. - 1 er prix: bon d’une valeur de 500 € valable chez le Traiteur Les Cours

    - 2 e prix: bon d'une valeur de 250 € valable chez Accueil Champêtre en Wallonie

    3 e prix: bon d’une valeur de 125 € valable chez le Traiteur Les Cours En outre, un bon d’une valeur de 125 € valable chez le Traiteur Les Cours sera attribué par un jury mixte (professionnels et public) lors du cooking show à la foire agricole.

    Promotion et communication :

    Une campagne de promotion sera mise en place par la MTPH. La MTPH remettra à chaque participant des folders et affiches de présentation du concours. Participants et organisateurs uniront leurs efforts pour faire la promotion de l’événement.

    Foire Agricole

    Les lauréats s'engagent à présenter leur recette au public lors de la Foire Agricole de Battice, les 2 et 3 septembre 2017. Cette présentation, dont l’horaire sera déterminé par l’organisateur, prendra la forme d'un cooking show individuel d’une vingtaine de minutes par lauréat, animé par une personne du secteur HORECA.

    D’autre part, le dimanche 3 septembre, vers midi, les 3 lauréats devront être présents pour un cooking show collectif. Celui-ci se déroulera en présence d’un jury accompagné de personnes choisies dans le public.

    Les 3 prix et le prix du jury seront décernés à ce moment précis. Bien que certaines étapes puissent être réalisées à l'avance, la présentation de la recette au public ne pourra excéder une vingtaine de minutes. Il est toutefois possible de faire cuire à l'avance les préparations qui nécessitent une cuisson plus longue et qui seront servies au public. Dans ce cas, le lauréat devra recommencer sa recette pour le cooking 4 show, mais sera autorisé à servir celle qu'il aura préparée préalablement. La MTPH prendra à sa charge, sur présentation des tickets de caisse et en concertation préalable avec le lauréat, le paiement des ingrédients utilisés lors des préparations de la foire agricole.

    Le matériel mis à disposition des lauréats lors du cooking show sera celui que l'on retrouve dans la cuisine de la ménagère. Si la recette nécessite un ustensile spécifique, les lauréats sont invités à amener le leur. De plus amples informations à ce sujet seront communiquées ultérieurement.

    Droits :

    En renvoyant son dossier de participation, le participant autorise la Maison du Tourisme du Pays de Herve à utiliser sa recette, ainsi que les photos éventuelles réalisées lors du cooking show à des fins de promotion. Les recettes lauréates seront publiées sur le site de la maison du tourisme et pourront être publiées par la MTPH dans ses brochures et folders de promotion de la région. Les participants doivent être titulaires de tous les droits et disposer de ceux-ci. L’œuvre ne peut en aucun cas porter atteinte aux droits de tiers.

    Cas non prévus :

    Tout problème non réglé par la présente convention sera apprécié souverainement et de bonne foi par les organisateurs. Le participant accepte et consent explicitement que la participation au concours comporte la connaissance et la totale acceptation du présent règlement, ainsi que sa présence à la Foire Agricole de Battice. Article 10 Coordonnées de l’organisateur responsable Maison du Tourisme du Pays de Herve Place de la Gare 1 - B-4650 Herve +32(87) 69.31.70 http://www.paysdeherve.be