Gildes

  • Saint-Martin de Tours : fin de l'année qui lui était dédiée

    Saint Martin de Tours.JPG

    17 SIÈCLES POUR ST MARTIN - FIN DE L'ANNÉE MARTINIENNE

    St Martin est né en 316 à Szombathely en Hongrie et durant une année, des commémorations ont eu lieu, et ce particulièrement en France à Tours où il repose, pour célébrer le 1700e anniversaire de sa naissance.

    Le 3 juillet 2016 eut lieu une grande célébration à laquelle furent conviés 17 pays. Depuis plus de 1700 ans, les traces de saint Martin de Tours sont présentes sur le plan matériel (historique et archéologique, culturel, artistique) comme sur le plan immatériel (mythes, rites, légendes, croyances ou traditions). Saint Martin est encore bien vivant aujourd’hui dans certaines régions d’Allemagne, de France, d’Italie, de Hongrie, de Slovénie, d’Espagne, de Belgique, …

    Figure historique

    C’est une figure historique et un " héros européen de la légende et du folklore ". Martin est le patronyme de loin le plus fréquent en Europe et un prénom souvent choisi. Sa fête, le 11 novembre, donne lieu encore aujourd’hui à de nombreuses réjouissances en Europe: manger l’oie, déguster le vin nouveau…, et à des manifestations populaires: foire de la Saint Martin, défilés d’enfants avec des lampions, cortèges, etc...

    Dès le Ve siècle, les premiers grands pèlerinages furent ceux à destination de son tombeau à Tours où les plus grands sont venus s'incliner. De personnage religieux hier, St Martin est aujourd'hui le symbole d'un partage culturel. Le développement de son culte à travers les époques, alors que la notion d’Europe n’était pas même apparue, fait émerger l’idée d’une conscience européenne, liée sans conteste à sa personnalité. Retrouver cet héritage culturel commun à la France et l’Europe à travers la mise en œuvre de chemins culturels "Saint Martin de Tours " constitue le meilleur moyen de transmettre aux générations futures dix-sept siècles d’un culte lié à un patrimoine européen exceptionnel.

    Un centre culturel européen

    Le Centre Culturel Européen St Martin, fut créé en 2005 à Tours. Outre des délégations d'autres pays, assistèrent à cette naissance une délégation de la Confrérie de l'Oie et des autorités communales visétoises qui accompagnaient les Francs Arquebusiers invités pour leur vénération de St Martin depuis 1579. Ils laissèrent un ex-voto témoin de leur passage dans la crypte du tombeau de St Martin Le Centre Culturel depuis bien pris son envol sous l'impulsion et le travail d'Antoine Selosse Depuis, plus d'une dizaine d'autre CCE St Martin ont vu le jour dans d'autres pays d'Europe. Autour se sont créés les Itinéraires Culturels sous l'égide du Conseil de l'Europe et plus de 5.000 km de circuit balisé ont été réalisés. L’Itinéraire Culturel Européen saint Martin de Tours relie les villes européennes qui se partagèrent la vie de saint Martin de Tours, ainsi que celles qui possèdent un patrimoine architectural important lié à son culte et un patrimoine immatériel (légendes, traditions, folklore) encore bien vivant.

    Un "Chemin" lui est dédié

    1452074-1929879.jpg

    Des centaines de villes, de villages, d'églises dont 14 cathédrales, de chapelles ou de monuments sont dédiés à St Martin dans toute l'Europe. Les villes et territoires associés à l’Itinéraire Culturel Européen Saint Martin de Tours permettent de faire redécouvrir un patrimoine culturel majeur longtemps oublié. Vecteurs de tourisme culturel, social, durable et citoyen, les Chemins de saint Martin de Tours relatent des épisodes de sa vie : Via sancti Martini (2 500 km), qui relie sa ville d’enfance (Szombathely en Hongrie) à Tours, Via Caesaraugustana (1 100 km), où il serait allé à un Concile, Via Treverorum (1 100 km), où il se rendit plusieurs fois pour rencontrer les empereurs et ViaTrajectensis (1 100 km).

    Ce dernier part de Tours et traverse la Belgique en passant par Tournai, Ypres, Ronse, Bruxelles et Anvers. Visé, ville martinienne par excellence où l'église est consacrée à St Martin depuis plus de 1000 ans et où quatre fois par an sa statue est escortée avec fastes est aussi un relais, puisque si un CCE St Martin s'est installé en région néerlandophone à Beringen, c'est à Visé que l'antenne wallonne pourrait prendre place, mais Herstal berceau de Charlemagne qui fut protecteur du tombeau est aussi une possibilité. La mission qui lui est confiée est de faire un inventaire du patrimoine culturel lié à St Martin en Wallonie et d'y développer le tourisme dans l'optique citoyenne et écologique qui caractérise ces circuits avec la création d'un trajet; la Via Mosana, qui soit relierait Maëstricht-Visé ou Aix-laChapelle-Herve-Herstal, puis Liège et Namur et rejoindrait la Via Trajectensis qui va de Tours à Utrecht.

    Une médaille

    Medaille-de-saint-Martin-du-reve-a-la-realite_image_article_large.jpg

    Une médaille en or et argent a été spécialement créée pour cette année, un exemplaire est visible au musée des Francs Arquebusiers. Imaginée par Emmanuel Lecerf, joaillier de Tours, - dont l'atelier est situé dans une des anciennes tours de la cathédrale -, elle est la copie d'un ancien sceau. Vous pouvez encore la commander chez lui https://www.facebook.com/Bijouterie.Lecerf/

    Ce 2 juillet 2017 verra la fin de cette année martinienne avec de nouveau un grand cortège international qui devrait, comme celui de 2016, ravir un public très nombreux dans les rues de Tours. Si la région flamande est représentée par une gilde de Beveren, on peut cependant regretter que, pour cet exceptionnel anniversaire, et pour la seconde fois, les deux sociétés d'arquebusiers de Visé conviées à se joindre à cette manifestation aient déclinées toutes deux cette occasion unique de représenter la Wallonie. Je vous donne rendez-vous ces samedi 1er et dimanche 2 juillet à Tours, passez Place Plumereau, nous y boirons un verre à la santé de St Martin.

    Marc Poelmans, Responsable du CCE St Martin de Wallonie marc.poelmans@skynet.be http://www.saintmartindetours.eu/

  • Ce dimanche, la compagnie Royale des Anciens Arquebusiers de Visé vous invite à sa 437e Fête d'Eté

     

    Arquebusier:25:06 : 2016457.jpg

    Au programme ce dimanche

    04h00 : Appel par les tambours

    04h45 : Réveil par l'Harmonie St-Martin

    06h45 : Assemblée par les tambours

    08h30 : Réunion des membres au local pour aller prendre les Emblèmes, le Général-             Président et l'Empereur

    09h15 : Départ de la Compagnie pour se rendre à 

    09h45 : La messe chantée pour ses membres défunts en la collégiale St-Martin et St-             Hadelin

    11h00 : Cortège en ville, rentrée au local où se déroulera la cérémonie de Prestation             de Serment

    16h00 : Cortège pour se rendre au tir. Les amis de notre vieille Gilde sont priés de                 bien vouloir y participer. Pendant le tir, concert d'harmonie

    18h30 : Clôture et proclamation du Roy

    18h45 : Cortège,rentrée au local

    20h00 : Accueil des Dames dans la salle par l'équipe du Papegaie

    20h30 : Cortège avec les Dames

    22h00 : Soirée dansante au café "La Renaissance"

  • Visé : 1700 ème anniversaire de Saint Martin

    Saint Martin de Tours.JPG

    17 SIÈCLES POUR ST MARTIN

    St Martin est né en 316 à Szombathely en Hongrie et durant cette année 2016, des commémorations auront lieu, et ce particulièrement en France à Tours où il repose, pour célébrer le 1700e anniversaire de sa naissance.

    Le 3  juillet aura lieu une grande célébration à laquelle sont conviées les sociétés belges ayant St Martin pour patron entre autres la Schutterij Sint Martinus de Fouron-saint-Martin et les arquebusiers de Visé dont nous espérons la présence.
    On attend la venue de délégations de 17 pays, c'est un événement unique qui ne se reproduira qu'en 2116 et qu'il ne faut pas manquer !
    Depuis plus de 1700 ans, les traces de saint Martin de Tours sont présentes sur le plan matériel (historique et archéologique, culturel, artistique) comme sur le plan immatériel (mythes, rites, légendes, croyances ou traditions). 
    Saint Martin est encore bien vivant aujourd’hui dans certaines régions d’Allemagne, de France, d’Italie, de Hongrie, de Slovénie, d’Espagne, de Belgique, … 
    C’est une figure historique et un " héros européen de la légende et du folklore ". 
    Martin est le patronyme de loin le plus fréquent en Europe et un prénom souvent choisi. 
    Sa fête, le 11 novembre, donne lieu encore aujourd’hui à de nombreuses réjouissances en Europe: manger l’oie, déguster le vin nouveau…, et à des manifestations populaires: foire de la Saint Martin, défilés d’enfants avec des lampions, cortèges, …

    Tombeau_de_Saint-Martin_de_Tours-2.jpg

    Dès le Ve  siècle, les premiers grands pèlerinages furent ceux à destination de son tombeau à Tours où les plus grands sont venus s'incliner.

    De personnage religieux hier, St Martin est aujourd'hui le symbole d'un partage culturel.
    Le développement de son culte à travers les époques, alors que la notion d’Europe n’était pas même apparue, fait émerger l’idée d’une conscience européenne, liée sans conteste à sa personnalité.
    Retrouver cet héritage culturel commun à la France et l’Europe à travers la mise en œuvre de chemins culturels "Saint Martin de Tours " constitue le meilleur moyen de transmettre aux générations futures dix-sept siècles d’un culte lié à un patrimoine européen exceptionnel.

    Le Centre Culturel Européen St Martin, créé en 2005 à Tours, a depuis bien pris son envol.
    Depuis, plus d'une dizaine d'autre CCE St Martin ont vu le jour dans d'autres pays d'Europe.

    Les 4 chemins européens 2.jpg


    Autour se sont créés les Itinéraires Culturels sous l'égide du Conseil de l'Europe et plus de 5.000 km de circuit balisé ont été réalisés.
    L’Itinéraire Culturel Européen saint Martin de Tours relie les villes européennes qui se partagèrent la vie de saint Martin de Tours, ainsi que celles qui possèdent un patrimoine architectural important lié à son culte et un patrimoine immatériel (légendes, traditions, folklore) encore bien vivant.
    Des centaines de villes, de villages, d'églises dont 14 cathédrales, de chapelles ou de monuments sont dédiés à St Martin dans toute l'Europe.
    Les villes et territoires associés à l’Itinéraire Culturel Européen Saint Martin de Tours permettent de faire redécouvrir un patrimoine culturel majeur longtemps oublié.
    Vecteurs de tourisme culturel, social, durable et citoyen, les Chemins de saint Martin de Tours relatent des épisodes de sa vie : Via sancti Martini (2 500 km), qui relie sa ville d’enfance (Szombathely en Hongrie) à Tours, Via Caesaraugustana (1 100 km), où il serait allé à un Concile, Via Treverorum (1 100 km), où il se rendit plusieurs fois pour rencontrer les empereurs et ViaTrajectensis (1 100 km). 
    Ce dernier part de Tours et traverse la Belgique en passant par Tournai, Ypres, Ronse, Bruxelles et Anvers.

    Visé, ville martinienne par excellence où l'église est consacrée à St Martin depuis plus de 1000 ans et où quatre fois par an sa statue est escortée avec fastes est aussi un relais, puisque si un CCE St Martin s'est installé en région néerlandophone à Beringen, c'est à Visé que l'antenne wallonne prendra place.

    image001.png

    La mission qui lui est confiée est de faire un inventaire du patrimoine culturel lié à St Martin en Wallonie et d'y développer le tourisme  dans l'optique citoyenne qui caractérise ces circuits avec la création d'un trajet; la Via Mosana, qui relierait Maëstricht-Visé et Aix-la-Chapelle-Herve-Herstal puis Liège, et ensuite Namur et rejoindrait la Via Trajectensis qui va de Tours à Utrecht.
    Les bonnes volontés qui veulent apporter leur soutien et leur collaboration à ce nouveau Centre Culturel Européen St Martin de Wallonie sont toutes bienvenues.

    Marc Poelmans
    Responsable du CCE St Martin de Wallonie
    marc.poelmans@skynet.be
    http://www.saintmartindetours.eu/