Histoire

  • Ce dimanche 3 mars, le M.A.H.V organise une visite du grand Lanaye guidée par Guy Reggers

     

    50014548_2001494713269330_4352315919834284032_n.jpg

    Citoyen de Lanaye, le trésorier de l’asbl nous a fait connaitre les deux dernières années Eijsden et Petit-Lanaye avec les écluses et Caster. Il nous propose en ce premier dimanche de mars de visiter son village. Le départ à 14h00 et le retour vers 16h00seront à l’entrée du Musée de la Montagne Saint-Pierre, refuge naturel, place Albert Ier à côté de l’église.

    De la Place du Roi Albert, nous nous dirigerons vers la rue Derrière les haies d’où nous pourrons découvrir les flancs de la montagne Saint-Pierre. Après un arrêt devant la chapelle dédiée à la Sainte-Vierge, nous reviendrons sur nos pas en prenant la rue du village qui était commerçante (à l’époque peuplée de magasins tels boucherie, boulangerie, articles de marine, garage, pompes à essence, cafés,...). Dans ce  temps-là, on savait s’amuser car il y avait les harmonies et les cramignons ; la musique nous accompagnait pendant les jours de fête comme les jours de deuil.  Nous passerons par le cimetière où nous verrons les tombes de ces militaires qui ont donné de leur vie pour notre liberté.  En leur mémoire, la commune a baptisé plusieurs rues de leur nom.  Nous avons même une tombe d'un aviateur anglais.  Mais LANAYE fut aussi un lieu de passage pour de nombreuses troupes  étrangères, souvenons-nous de 14/18 mais avant, il y avait le Prince d’Orange, Louis XIV....  En poursuivant notre chemin par les petites rues transversales, nous passerons devant des maisons faites en tuffeau ou en silex pour arriver vers l’embarcadère du bac "LE CRAMIGNON".  En passant par la rue Seronval, nous observerons le Calvaire avec une mention spéciale pour revenir à notre lieu de départ. Mais tout au long de cette promenade, vous irez de surprise en surprise, si bien qu’en fin de visite, vous serez incollable sur ce magnifique village !

    PAF de 5 € Grand Public et de 3 € pour les membres 2019

     

    A SIGNALER LA SORTIE D’UN LIVRET RICHEMENT Illustré DE 24 PAGES ET 4 PAGES DE COUVERTURE  QUI SERA VENDU AU PRIX DE 6 € QUI SERA DISPONIBLE A L’ISSUE  DE LA VISITE dans la musée de la Montagne Saint-Pierre.

  • Le M.A.H.V vous invite à une conférence portant sur la perpétuité des vestiges dans l'histoire liégeoise

    1200x900_photo-DEC-ALD0100097N-ANX1G00O400AC.jpg

    Photo : Archéoforum

    VENDREDI 22 FÉVRIER A 20H, SALLE N° 5 DU CENTRE CULTUREL, MARCEL OTTE (ULIEGE) PRESENTE "LA PERPETUITÉ DES VESTIGES DANS L’HISTOIRE LIEGEOISE "(dont ceux de la Place Saint-Lambert)

    Qui ne connaît ce professeur de Préhistoire à la retraite (ULiège) mais toujours très actif par ses publications ? Plusieurs centaines sur la paléolithique  (époque antérieure à – 8.000 avant Jésus Christ) mais aussi sur le patrimoine régional comme ici dans cette conférence

     

    Tout lieu historique tient son origine à sa perpétuité : on y revient car on y fut, Liège reste là où elle est en dépit des modifications radicales de l'Histoire,

    tous les réseaux sociaux y furent perpétuellement représentés à travers les millénaires,

    on se sent à Liège car elle exhale son identité à travers son atmosphère, toujours transmise par ses citoyens, ses déambulations, ses découvertes et sa grandeur des temps princiers.

    Liège subit aujourd’hui la perte de ses valeurs, avec la perte de son indépendance : elle s’auto-détruit par dépit...  il nous reste à savoir et à comprendre ce qu’est l’esprit liégeois, quelle est sa nature et quel est son destin ?

     

    Entrée par le parking de la salle des Tréteaux, rue de la Chinstrée, rue voisine de la Grand  Place Reine Astrid.

    Dans la première salle à droite de l’entrée. Pas besoin de réserver

    Paf de 3 € pour le membre et de 5 € pour le grand public.

     

    POUR LA SRAHV ,

    J.P.LENSEN, SECRETAIRE

     

  • Les auto-canons belges en Russie de 1915 à 1918. Un film historique à ne pas manquer

    49259676_2001194613299340_8443235345440440320_n.jpg

    MERCREDI 13 FEVRIER A 20H : FILM INEDIT SUR LES AUTOS CANONS BELGES EN RUSSIE DE 1915 A 1918 DANS LA SALLE DES TRETEAUX, RUE DE LA CHINSTREE

    L’odyssée du Corps expéditionnaire belge des Autos-canons-mitrailleuses est un des épisodes les plus étonnants de la Grande Guerre : de 1915 à 1918, 300 militaires belges feront le tour du monde, sur des navires anglais, américain et français et dans des trains russes, chinois et américains, de Brest à Bordeaux, en passant par Arkhangelsk, Saint-Pétersbourg, Kiev, Moscou, Irkoutsk, Vladivostok, San Francisco, Chicago et New York …pour ne citer que les villes les plus connues.

     

    En novembre 1915, le Tsar Nicolas II les recevra dans son palais. Dès le printemps suivant, aux côtés de Cosaques et sous commandement russe, ils combattront en Galicie (à l’ouest de l’actuelle Ukraine), à l’aide d’autos blindées équipées d’un canon ou d’une mitrailleuse.  En 1917 et 18, ils vivront les révolutions russes et la guerre civile, puis traverseront la Sibérie enneigée, seront bloqués trois semaines dans la ville chinoise de Kharbin, défileront, acclamés en héros, dans les rues des principales grandes villes américaines, assisteront à un rodéo à Cheyenne, iront voir les chutes du Niagara, etc.

     

    Le documentaire donne la parole à leurs enfants, aujourd’hui âgés de 85 à 95 ans, il fait revivre des archives, des documents inédits retrouvés dans les familles et surtout des centaines de photos prises sur le vif par ceux qui voulaient immortaliser leur aventure patriotique.

    Un documentaire historique de Françoise Lempereur évoquant le tour du monde vécu par Marcel Thiry et ses compagnons de 1915 à 1918.

     

    Production : Ambiances...Asbl, en coproduction avec TOUT EST POSSIBLE asbl.

    Avec les voix de Mirko Popovitch, Thierry de Coster et Marius de Coster. Musique originale de Guy Cabay

     

    La PAF pour ce film exceptionnel sera de 5 € pour le membre et les moins de 18 ans et de 8 € pour le grand public.  Réservation souhaitée au 0495 / 49.63.91.

  • Cimetière de Cheratte Bas : Subsides pour les Sépultures d'Intérêt Historique Local

     

    fullsizeoutput_53.jpeg

    Depuis déjà quelques années la Ville de Visé s’est engagée dans la gestion dynamique de ses cimetières.

    Une effort tout particulier a été et est constamment réalisé afin que nos cimetières offrent à nos citoyens le maximum de possibilités en cas de décès d’un proche.

    Bons nombres d’aménagements ont aussi été réalisés, les murs d’enceinte rénovés et un accent tout particulier est mis en permanence sur l’entretien de ces espaces de recueillement.

    Nos fossoyeurs ont aussi bénéficié de formations spécialisées.

     

    Suite à un projet étudié par nos services en 2018, le cimetière de Cheratte-bas a été sélectionné par la Région Wallonne de telle sorte que nous venons de recevoir une promesse de subsides de 7.500,00€. Cette subvention nous permettra de réaffecter l’ancienne morgue désaffectée de ce cimetière en l’aménageant en un espace protégé destiné à recevoir des columbariums.

     

    Dans ce cadre, nous sommes aussi amenés à réaliser sur ce cimetière le listing de nos Sépultures d’Importance Historique Locale.

    En quoi consiste ce listing S.I.H.L. ?

    Il consiste en l’inventaire des sépultures et des éléments du patrimoine immobilier revêtant un intérêt patrimonial, historique, artistique, social, technique et/ou paysager.

    Nous détenons déjà pas mal d’informations à ce sujet.

    Néanmoins, toute personne pensant détenir des informations « historiques » concernant des personnes inhumées dans le cimetière de Cheratte-bas est donc invitée à prendre contact avec l’échevinat des travaux au 04/379.84.96.

    Nos services récolteront ces informations et pourront ainsi évaluer le caractère S.I.H.L. de la concession et l’inclure éventuellement dans notre listing.

    Quelle sont les conséquences à ce qu’une sépulture soit reconnue comme « d’importance historique locale » ?

    - Cette sépulture acquiert un statut de reconnaissance d’intérêt public.

    - Son gestionnaire, privé ou public, a une obligation de conservation et d’entretien. L’entretien de toutes les concessions S.I.H.L. ou non étant évidemment de mise.

    - En cas d’abandon de sépulture par son propriétaire, elle est automatiquement versée dans le patrimoine S.I.H.L. de la Ville de Visé.

    - Ceci constitue en fait un gage de pérennité vis à vis de la mémoire collective envers les personnes qui ont marqué notre histoire locale.

    - Les monuments revêtant un caractère architectural intéressant seront ainsi préservés.

     

    Toute information complémentaire à ce sujet peut être obtenu auprès du service travaux au 04/37.84.96.

    Francis Theunissen,

    Premier Echevin et Echevin des Travaux.

  • M.A.H.V. : La première activité de 2019

    la DIVA CASTAFLORE.jpg

    LE VENDREDI 18 JANVIER : CONFERENCE DE Mlle ANGELIQUE PICKMANN : Voyage dans la comédie musicale, de la scène au film et du film à la scène.

    Angélique, qui nous avait ravi lors de Noël en légendes, nous racontera un voyage musical entre Broadway, Londres et Paris en l’illustrant d’affiches, de mélodies et d’extraits vidéo. Où et comment prend naissance  la comédie musicale ? Quelles sont ses caractéristiques ? Quels sont les centres artistiques de créations ? Quelles sont les comédies musicales  devenues films musicaux et inversement. Angélique évoquera 2quelques  comédies musicales célèbres : Porgy and Bess, Starmania, Notre-Dame de Paris….

    PAF de 5 € Grand Public et de 3 € pour les membres 2019 de la S.R.A.H.V.. Rendez-vous dans la salle n°5 du Centre culturel. Durée 2 h. Entrée par le parking de  la rue de la Chinstrée

     

    Jean-Pierre Lensen, directeur du musée régional de Visé

    Contact  0495-496391

    Site internet : www.museedevise.be (Communiqué)