Vise - Page 2

  • Surprise à Visé : il y aura deux listes MR aux élections !

    En février dernier, l’assemblée générale du MR visétois avait désigné Viviane Dessart, actuelle échevine du Tourisme et de la Culture, comme tête de liste avec 53 % des voix. Elle avait devancé Stéphane Kariger, échevin des Finances (45 %) tandis que Xavier Malmendier, échevin des Sports, se désistait en dernière minute en demandant aux affiliés de reporter ses voix auprès de Viviane Dessart.

    Le comité de section du MR visétois, composé des dix conseillers communaux, des quatre conseillers du CPAS et de deux autres personnes, a travaillé en collaboration avec la tête de liste pour élaborer la suite de la liste. Le Comité a désigné Stéphane Kariger comme deuxième sur la liste MR alors que Viviane Dessart voulait imposer Xavier Malmendier. Depuis lors, le climat n’a cessé de se détériorer.

    À tel point que les membres du MR visétois en ordre de cotisation ont reçu récemment un courrier les informant que Viviane Dessart et Xavier Malmendier refusaient les votes et les décisions du Comité de section.

    Il a dès lors été décidé, après mûre réflexion, de constituer une liste sans Viviane Dessart et Xavier Malmendier ! Il s’agira d’une liste d’ouverture à forte connotation libérale puisqu’on y trouvera Stéphane Kariger, échevin, Christine Dessart, présidente du conseil communal, Guy Thiry, chef de groupe au conseil communal, Danny Germain, conseiller communal et président de la section visétoise, Maureen Paulissen, conseillère communale et secrétaire de la section et Benoît Jeukens, conseiller communal et vice-président de la section.

    Il s’agit donc de six élus MR sur dix qui représentent une majorité au sein du Comité de la section visétoise et au sein du conseil communal.

    «  Dans un climat serein, réfléchi et constructif, nous mettrons en avant l’éthique, la transparence, l’efficacité, le dynamisme et ce, dans l’intérêt de tous les citoyens de notre commune. Tous, nous voulons être des acteurs proactifs, à l’écoute de la population et rendre la gestion de Visé et de ses quartiers plus efficace encore  », est-il annoncé aux membres du MR de Visé.

    Le nom de cette nouvelle liste sera dévoilé lundi prochain au conseil communal de Visé.

    Nul doute que ce revirement influencera la campagne électorale et l’issue des prochaines élections en redistribuant les cartes.

    Il reste à voir quelle sera l’attitude de Daniel Bacquelaine, président de la Fédération provinciale du MR liégeois. C’est lui qui déterminera quelle sera la liste reconnue officiellement par le MR. On en saura plus dans les prochains jours.

    (Marc Gérardy - La Meuse)

  • Gil Simon ne sera pas tête de liste PS à Visé

     

    safe_image.jpg

    Gil Simon a décidé de ne pas être candidat bourgmestre. - Sophie KIP

    1825 voix de préférence aux dernières communales, soit près de 20 % du corps électoral. 126 voix de plus que Marcel Neven, pourtant bourgmestre en titre depuis une vingtaine d’années.

    Depuis six ans, Gil Simon, le chef de file du PS visétois, était pressenti comme le futur bourgmestre si son parti atteignait également un gros score.

    Mais depuis, l’affaire Publifin est passée par là. Et avec elle un nouveau décret gouvernance pris par la Région wallonne et qui interdit désormais de cumuler un poste à responsabilités dans une société à participations publiques avec un mandat de bourgmestre et d’échevin.

    Et il se fait que Gil Simon est le secrétaire général de Nethys/Publifin.

    Du coup, selon nos informations, mercredi soir s’est tenu le bureau exécutif du PS visétois où, à la demande de l’intéressé, la décision a été prise de le placer à la dernière place de la liste et de confier la première à Francis Theunissen, un jeune retraité des pompiers, qui avait réalisé le deuxième score lors des communales en 2012 avec 869 voix.

    Il faut dire aussi que Michel Hofman, autre faiseur de voix au PS visétois, et frappé aussi d’incompatibilité, a décidé de ne plus se représenter.

    Contacté, Gil Simon n’a pas voulu commenter l’information : « j’attends que la fédération liégeoise se prononce d’abord », a-t-il ajouté. Mais on ne voit pas comment elle ne serait pas avalisée.

    Le jeune quadragénaire, père de trois enfants, privilégie donc sa carrière professionnelle à ce mandat communal qui reste, il est vrai, toujours hypothétique. Entre les 266.000€ chez Nethys et les 61.934€ (tous deux bruts, s’entend), il n’y a évidemment pas photo.

    Il faut dire aussi que, du côté de ses adversaires politiques, on alimentait l’idée que Gil Simon se désisterait au cas où il serait élu. Et la nouvelle section PTB en faisait également ses choux gras.

     
    (Luc Gochel - La Meuse) 
  • Visé: sa romance avec son prof a complètement détruit Lucie

     

    Le professeur concerné.
    Le professeur concerné. - D.R./SP
  • Un remarquable ouvrage de 240 pages sortira le mois prochain. Comment les habitants de Visé et de la région ont surmonté la Première guerre

    30739734_1649934345092037_6648602974706728960_n.jpg

    LA RECONSTRUCTION APRES LA GUERRE 14-18 (ACTES DU 3e COLLOQUE DU MUSEE DE VISE)

    Un livre appréciable de 240 pages vous sera présenté en souscription

    Format 19,5 x 26,5 cm – plus de 200 illustrations et cartes

     

    1. CHAPITRE LA RECONSTRUCTION MORALE VISETOISE

    « La renaissance des anciens Arbalétriers visétois » par Claude Fluchard, archiviste du musée des anciens Arbalétriers visétois

     

    « Les anciens Arquebusiers de Visé sortent de la guerre » par Eddy Bruyère, général-président de la compagnie royale des anciens Arquebusiers de Visé

     

    « Les francs Arquebusiers visétois après 1918 » par Alain Woolf, empereur des francs Arquebusiers visétois

     

    « Reprise ou Fondation de nouvelles associations» par Jean-Pierre Lensen, directeur du musée régional de Visé

     

    2. CHAPITRE LA RECONSTRUCTION PATRIMONIALE

     

    « Reconstruction des églises, des chapelles et des presbytères au diocèse de Liège » par Christian Dury, archiviste diocésain

     

    « L’O.R.D. (Office des Régions dévastées) et la reconstruction de Visé » par Jean-Pierre Lensen

     

    « Les 44 architectes penchés sur le devenir de Visé » par Jean-Pierre Lensen

     

    Liste des maisons ORD (Propriétaires, Architectes, Propriétaires) de Visé

     

    3. CHAPITRE LES RELATIONS AVEC NOS VOISINS

     

    « L’opinion publique régionale et l’Allemagne » par Claude Fluchard

     

    « Le Courrier de la Meuse, un organe de presse majeur pendant et après la guerre » par Eddy Bruyère

     

    « L’opinion publique régionale et les Pays-Bas » par Claude Fluchard

     

    Conclusion

    La souscription est ouverte jusqu’au 30 juin 2018 au prix de 28 €

    Et le livre sortira en juillet

    Si vous voulez le recevoir par la poste (750 gr), il vous coûtera 3 € de plus

    Sinon, il sera à votre disposition au musée régional pendant les heures de bureau dès la mi- juillet

    Après la sortie, ce copieux livre coûtera 33 € (et frais de port en sus éventuellement)

     

    Le numéro de compte BE77 3400 2758 7242 avec mention « 3e colloque »

  • Modifications des conditions de circulation suite à la réhabilitation de l’échangeur n°34 Hauts-Sarts/Hermée 18 juin 2018

    image001.jpg

     

    Suite au chantier en cours à hauteur de l’échangeur n°34 Hauts-Sarts/Hermée, les conditions de circulation seront modifiées dans les mois à venir dans cette zone. Cet échangeur stratégique permet notamment de connecter l’autoroute E40/A3 et le parc d’activité économique des Hauts-Sarts, le plus important de Wallonie.

    Les travaux ont débuté au début du mois d’avril dernier mais n’ont jusqu’ici pas impliqué de fortes incidences sur le trafic : il était possible de réaliser les premières opérations hors chaussée, ou en déviant la voirie, ou de nuit.

    Les phases à venir, engendrant un impact plus conséquent pour les usagers, ont été regroupées pendant les congés scolaires, de manière à alléger au maximum l’incidence des travaux.

     

    MODIFICATIONS DES CONDITIONS DE CIRCULATION ET DEVIATIONS

     

    Du 25 juin au 31 août :

     

    • Tout le rond-point situé du côté du zoning sera entièrement fermé
    • Les usagers provenant l’E40/A3 depuis Bruxelles ou de la rue en Bois ne pourront pas gagner le rond-point côté zoning (vers zoning ou E40/A3 vers Bruxelles)
    • Les usagers venant de l’E40/A3 depuis Aachen pourront emprunter le bypass pour gagner la rue de Hermée vers le zoning à A l’EXCEPTION DE LA PERIODE ALLANT DU 2 JUILLET 6H, AU 5 JUILLET 6H.
    • Les usagers provenant de la Première Avenue pourront utiliser le bypass pour gagner la rue de Hermée vers l’E40/A3 en direction de Aachen ou vers la rue en Bois à A L’EXCEPTION DE LA PERIODE ALLANT DU 6 AOUT AU 31 AOUT

     

    image002.jpg

     

      

    DEVIATIONS

     

    • Pour gagner le parc industriel des Hauts-Sarts depuis l’E40/A3 :

    Via l’échangeur de Vottem vers E313/A13 et la sortie n°34« Liers ».

     

    image003.jpg

     

    • Pour gagner Herstal en provenance d’Aachen sur l’E40/A3 :

    Demi-tour via l’échangeur de Vottem sur l’E40/A3 et sortie à l’échangeur n°34 « Hauts-Sarts, Hermée ».

     

     

    image004.jpg

     

     

    Du 1er septembre au 16 septembre :

     

    • Seul l’accès à l’E40/A3 vers Bruxelles depuis le rond-point situé côté zoning restera impossible.

     

    DEVIATION : les usagers seront invités à gagner l’autoroute E40/A3 vers Aachen puis à effectuer un demi-tour à l’échangeur de Cheratte pour aller vers Bruxelles.

     

    image004.jpg

     

    Le chantier se poursuivra alors jusqu’au début du mois d’octobre avec une incidence trafic faible.

     

    REALISATIONS

     

    Les travaux consisteront principalement à réhabiliter l’échangeur et ses ronds-points tout en résolvant des problèmes de fluidité et de remontées de files :

     

    • la sortie n°34 de l’E40/A3 en provenance de Aachen sera élargie à 2 bandes au lieu d’une seule. La voie de droite permettant d’emprunter un bypass qui sera crée pour permettre à ces usagers de gagner la rue de Hermée vers le zoning sans emprunter le rond-point ;

     

    • deux autres by-pass seront installés :
      • le premier permettra aux usagers venant de la Première avenue de gagner directement la rue de Hermée vers Herstal ou vers l’E40/A3 en direction de Aachen ;
      • le second permettra aux usagers en provenance de l’E40/A3 depuis Bruxelles ou depuis la rue en Bois de gagner directement l’autoroute E40/A3 vers Bruxelles.

     

    image006.jpg

     

    Ce chantier représente un budget de près de 2.595.000 € HTVA financé par la SOFICO. Ces travaux sont réalisés en collaboration avec le partenaire de la SOFICO : la Direction des Routes et Bâtiments du Service Public de Wallonie.

     

    COMMUNICATION

    Toutes les informations concernant le chantier seront disponibles sur la page Facebook de la SOFICO.

    Enfin, des panneaux à messages variables viendront renforcer la signalisation concernant l’annonce des fermetures et les déviations mises en place.

     

    Contact : Héloïse WINANDY | Porte-parole de la SOFICO | +32 495 28 43 46 | +32 42 31 67 39 | heloise.winandy@sofico.org