Vise - Page 3

  • Visons DeMAIN offre un « cadeau » à chaque membre du nouveau Collège communal de Visé

     

    fullsizeoutput_14e26.jpeg

     

    A l’occasion de l’installation du nouveau Conseil communal et de l’adoption du Pacte de majorité par le MR et le PS *, le mouvement citoyen Visons DeMAIN remet un « cadeau » aux nouveaux bourgmestre, échevins et président de CPAS de la Ville.

    Dos à dos un vélo bleu et un vélo rouge : des vélos symboles de l’urgence de la transition écologique ; en position dos à dos indiquant l’absence de vision politique commune de la nouvelle majorité, absence annonciatrice probable d’ambitions limitées et de tensions futures …

     

    Une majorité qui suscite tant de questions :

    ·      Quelle est sa vision commune de l’avenir de la Ville et des villages ?

    ·      Quel est le programme politique de la nouvelle majorité ?

    ·      Comment les attributions au sein du Collège ont-elles été réparties ? Que justifie la sur-représentation des mandataires MR et le poids de leurs attributions malgré une égalité de sièges ?

    ·      Certaines attributions essentielles n’apparaissent pas malgré les engagements pris durant la campagne comme la participation, l’énergie ou encore la mobilité. Pourquoi ?

    ·      Que faut-il penser de certaines informations selon lesquelles le nouvel échevin de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme souhaiterait autoriser des immeubles à appartements plus haut - un étage de plus - à Visé ?

    ·      Tous les membres du Collège ont-ils une résidence effective sur le territoire de la commune ?

    ·      Tous les membres du Collège seront-ils en mesure de pouvoir alléger leurs obligations professionnelles respectives  afin d’assumer les responsabilités de leurs nouvelles fonctions ?

    ·      Et comment se fait-il que deux candidates MR se sont présentées aux suffrages des électeurs sachant qu’étant membre du personnel communal,  elles ne pouvaient siéger sans quitter l’administration ? Et surtout qu’une fois élues, elles ont renoncé à leur mandat – l’une d’entre elles pour la seconde fois en 6 ans ? Quelles sont les promesses qui leur ont été faites pour obtenir leur candidature ?

     

    Le mouvement Visons DeMAIN et ses conseiller-e-s communaux et de l’action sociale mèneront en tout cas une action décidée durant 6 ans vis-à-vis des autorités communales mais aussi auprès et avec les habitants afin que la transition écologique et la participation des citoyens soient au coeur de la politique locale. Et afin que la commune protège et humanise le cadre de vie, renforce la qualité de vie, la solidarité et le vivre ensemble et fasse de l’éducation, de la culture et de la jeunesse des enjeux clés.

     

    Enfin, Visons DeMAIN relève qu'il manque une troisième femme au sein du Collège pour que le minimum légal - un tiers de mandataires de chaque sexe - soit respecté. Au-delà du problème de contentieux que cela pourrait entraîner, Visons DeMAIN regrette vivement ce pas raté vers la parité.

     

    Caroline Van Linthout

    Martial Mullenders

    Conseillers communaux

     

    *Il est par ailleurs toujours piquant de voir une coalition de partis rouge (socialiste, de gauche) et bleu (libéral, de droite). Preuve supplémentaire que ces pôles idéologiques, jadis structurants du débat politique, fusionnent désormais dans une techno-bureaucratie centriste, qui est au moins douée pour une chose : gérer tant bien que mal et au jour le jour les vicissitudes d’un néolibéralisme à bout de souffle. Les Visétois méritent mieux que ce genre de « politique » à date de péremption dépassée !

    (Communiqué)

  • Marcel Neven arrête la politique

    fullsizeoutput_146f7.jpeg

    Tout d'abord échevin, puis bourgmestre durant 30 ans, Marcel Neven (75) avait annoncé avant les élections qu'il ne se présenterait plus en qualité de mayeur. Il espérait terminer sa carrière politique en occupant un poste d'échevin, de l'enseignement et la culture, par exemple, durant un an ou deux. Mais les instances de son parti en ont décidé autrement, en souhaitant laisser "la place aux jeunes". Marcel Neven se voyait donc conseiller communal. 

    Il a préféré se désister et laisser sa place à son suppléant, Jérôme Simon. L'ancien bourgmestre occupera le poste de Président du nouveau Centre Culturel dont la nouvelle salle de spectacle de la rue de la Chinstrée sera inaugurée début janvier.

    (P.Neufcour)

  • Composition du nouveau Conseil communal de Visé.

    fullsizeoutput_13689.jpeg

    En plus des membres du Collège Communal : Viviane Dessart, Francis Theunissen, Xavier Malmendier, Ernur Colak, Mathieu Ulrici, Julien Woolf et Nadine Lach, le conseil sera également composé de  Jérôme Simon., Véronique Devos et Stephie Dobbelstein. (Marcel Neven s'étant désisté ainsi que Béatrice Crahay et Pascale Otoul, ces deux dernières étant fonctionnaires communaux)

    Les autres conseillers sont pour le PS, Gil Simon, Cédric Papageorgiu, Camille Vandevelde et Marco Giuliani.

    Dans l’opposition, pour OUI Visé, il y a Stéphane Kariger (ex-échevin des Finances), Christine Dessart et Dany Wathelet.

    Pour Ensemble (ex-cdH), Luc Lejeune (ex-échevin de l’Urbanisme), Bernard Aussems (ex-président du CPAS), Patrick Willems (ex-échevin de la Famille) et Martine Lejeune.

    Pour Visons Demain (ex-Ecolo), nous retrouvons Martial Mullenders et désormais aussi Caroline Van Linthout.

    Soulignons également l'entrée du PTB qui se présentait pour la première fois avec Manu Nihon et Bernadette Kinet. (P. Nf)

     

  • Installation du nouveau Conseil communal à Visé

     
     
    Hier soir, la Cité de l'Oie a vu l'installation de son nouveau Collège Communal (photo ci-dessus) ainsi que celle du Conseil.
     
    Une nouvelle coalition (MR-PS), a vu le jour après plusieurs semaines de palabres. Les  élus ont donc prêté serment.
     
    Suite à la scission du MR en deux groupes (mouvement OUI Visé), l'alliance avec Ensemble (ex cdH), pourtant annoncée, n'a pu être maintenue.
     
    La nouvelle majorité a prêté serment ce lundi soir. Une majorité MR-PS obtenue après plusieurs semaines de discussions car aucun des autres partis ne souhaitaient s'allier à l'ancienne majorité. Visons Demain (écolo) a doublé son score en obtenant deux sièges au lieu de un, et le PTB a fait son entrée en obtenant deux sièges également.
     
    Les attributions du Collège
       
    - Viviane Dessart (MR), bourgmestre, gère l’Etat civil, le Jumelage, la Communication et la Citoyenneté,
     
    - Le premier échevin est Francis Theunissen (PS). Il a en charge les Travaux, le Patrimoine communal, l’Entretien, les Plantations, les Voiries et le Logement.
     
    - Le deuxième échevin est Xavier Malmendier (MR) qui s’occupe désormais de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Environnement et Grands Travaux.
     
    - Le troisième échevin est Ernur Colak (PS) qui gère le Développement économique, le Tourisme et le Commerce.
     
    - Le quatrième échevin est un nouveau, Mathieu Ulrici (MR) qui a en charge la Culture et l’Enseignement.
     
    - Le cinquième échevin est un autre nouveau, Julien Woolf (MR) qui s’occupe des Sports et de la Jeunesse.
     
    - La présidence du CPAS échoit à Nadine Lach (PS). Elle gère le CPAS et Clairefontaine, sa maison de repos, ainsi que la Vie sociale et les Finances.
     
    Marcel Neven, ancien bourgmestre, s'est désisté de son poste de Conseiller.
  • Disparition inquiétante à Hermée : avez-vous vu Maria Ribic (64)

     

    a794c91a-f717-11e8-b1a7-b3e05b1ee9bd_web_translate_-16.56493_-176.2129_scale_1.889352_1.889352.jpg

    Elle circule à bord d’une Seat Leon gris clair métallisé immatriculée 1-AJR-002.

     

    B9717814707Z.1_20181203174955_000+GLCCHR6D7.1-0.jpg

    Madame Ribic mesure 1m65 et est de corpulence normale, elle a de longs cheveux brun foncé avec des reflets acajou.

    Au moment de sa disparition, elle portait un imper noir mi-long.

    Témoignages

    Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800/30.300.

    Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.

    Un avis diffusé à la demande du parquet de Liège ce lundi 3 décembre 2018