Vise - Page 5

  • Petits déchets? Utilisez les poubelles, elles ne mordent pas!

    image004.jpg

    En cette période estivale pendant laquelle les autoroutes et routes nationales seront fréquentées par de très nombreux voyageurs, la SOFICO et Wallonie Plus Propre s’associent pour lancer une campagne de sensibilisation à la propreté publique sur le réseau routier, soutenue par Maxime PREVOT, Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière, et par Carlo DI ANTONIO, Ministre wallon de l’Environnement.

    A l’heure des départs en vacances, la SOFICO et Wallonie Plus Propre souhaitent ainsi rappeler aux usagers le bon comportement à adopter pour maintenir propres le réseau routier et les aires de repos : tous les petits déchets générés lors d’un trajet doivent impérativement être conservés dans le véhicule et être jetés dans les poubelles prévues à cet effet sur les aires de repos ou lors de l’arrivée à destination.

    Sur la route, comme à la maison, il est essentiel d’avoir un comportement responsable et respectueux en utilisant les poubelles mises à disposition.

    Ce geste simple permettra non seulement de préserver l’environnement, mais également de diminuer les dépenses publiques : sur une année, 4.300 tonnes de déchets sont collectés et ramassés sur le réseau structurant pour un budget de plus de 6 millions d’€.

    Eviter de de se débarrasser de ses emballages de nourriture et de boissons n’importe où, c’est également veiller à la sécurité de tous, puisque ces déchets sont susceptibles de boucher des avaloirs et donc, d’augmenter le risque d’aquaplanage en cas de fortes pluies.

    Pour rappel, toute personne qui jetterait une canette, un mégot, ou tout autre déchet par la fenêtre de son véhicule s’expose à une sanction de 100 € (montant majoré depuis le 1er janvier 2016).

    Soulignons par ailleurs que l’apport de sacs poubelles contenant des déchets autres que ceux générés lors du trajet (exemple : déchets ménagers) dans ou à côté des poubelles d’une aire autoroutière, s’expose également à une sanction de minimum 150 €.

    La campagne sera visible pendant tout le mois de juillet sur les 300 panneaux qui bordent les a utoroutes et les principales nationales de Wallonie.

  • Le mot du Bourgmestre

     photo-F043.jpg

    Les z'Amis de Zoé remportent le prix « Générations solidaires »

     L'ASBL Générations solidaires, initiée par le journal L'Avenir, a attribué lundi 19 juin les prix récompensant les meilleurs initiatives citoyennes.
    122 projets avaient été retenus en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin. Dix d'entre eux avaient été nominés par le jury et 3 lauréats furent récompensés.

    Les Visétois et plus particulièrement les habitants de Lanaye se réjouiront des résultats puisque c'est l'association les Z'amis de Zoé qui s'est vue décerner le 1er prix pour son projet Centre Zoé 'Vie.
    Rappelons qu'après la création d'un potager en permaculture, les membres du club aspirent à créer un site multi-activités à Lanaye avec notamment pour objectif de voir des jeunes prendre le relais.
    Les z'Amis de Zoé se sont vu remettre un chèque de 10.000 euros. Gageons qu'il sera bien utilisé. Par exemple – et je cite le président - en créant des ateliers pour les jeunes des écoles primaires et des mouvements de jeunesse.
     
    Le 28 juin 2017,
    Marcel Neven,
    Bourgmestre
  • Visé : 680 kg de bouchons en plastique récoltés pour aider à sauver des lévriers en Espagne

    IMG_6899.PNG

    Marie Fromont - Marie Calamity - est l'initiatrice de ce projet. Après avoir constaté par elle même la cruauté dont certaines espèces de lévriers étaient victimes en Espagne, elle a décidé de tout faire pour venir en aide à ces malheureuses victimes de la cupidité des hommes. En effet, si les résultats ne suivent pas lors des courses, certains "participants", sont torturés, battus à mort, privés de nourriture, abandonnés blessés dans la nature...

    Etant institutrice maternelle à l'école communale de Devant-le-Pont et en collaboration avec l'école communale de Richelle, elle a décidé de sensibiliser ses collègues, ses amis, les élèves et leurs parents aux véritables tortures qui étaient infligées à ces races d'animaux (Galgos et Podencos) par une autre race animale : l'homme!

    Et puis l'idée à germé : pourquoi pas ne pas inviter toutes ses connaissances à conserver tout au long de l'année les bouchons en plastique des bouteilles et flacons divers utilisés dans les ménages ? Le prix de rachat est certes extrêmement faible (220 € la tonne), mais tous comptes faits, cela ne coûte rien d'essayer.

    IMG_6903.PNG

    C'est ainsi qu'un jour de la semaine dernière tout ce petit monde s'est retrouvé dans la cour de récréation de l'école pour participer à la pesée de la collecte de cette troisième année d'activité.

    A l'issue de la pesée, les participants ont pu constater que 680 kg avaient été récoltés. Pour avoir modestement participé moi-même à cette opération, je me suis rendu compte du nombre de ces petits bouts de plastique nécessaire pour arriver à 1 kg!

    IMG_6902.PNG

     La récolte a été vendue à la société  Cabka pour la somme de 163,20 € destinés à aider à la construction du refuge de Sophia "El Refugio Escuela" de Seville, en Espagne . 

    La somme peut paraître dérisoire face à l'énergie dépensée :  loin de là! C'est aussi - et peut-être principalement - le symbole de sensibilisation à la cause animale, de preuve de la volonté de tenter de faire changer les choses, mais aussi d'aider.

    Excellente nouvelle : pour l'année scolaire prochaine, l'école de devoirs de Cheratte Haut s'engage également à participer à l'opération!

    Marie adresse un grand "merci" à ses collègues de  primaire, de maternelle, aux dames des garderies, ainsi qu'à toutes les personnes extérieures à l'école :voisins, amis, commerçants (Sun Boulevard, Club sportifs, associations...) .

    thumbnail_IMG_6905.jpg

    Elle tient également à remercier Sébastien, le concierge, Christophe Nottet (qui est aussi l'auteur des photos) et Jean-Paul de "Pod and co" pour la prise en charge et le transport. 

    Vous faites de cette action une grande réussite ! Plus que jamais : L'union fait la force ! 

    (Pierre Neufcour avec Marie Fromont)

  • Gardes médicales des 1 et 2 juillet 2017

    images.jpegMédecin de garde : du lundi au jeudi soir de 19h à 08 h : un seul numéro : 04/379.09.00. 

    Pour leur sécurité, les médecins de garde de la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

    Attention :  un poste de garde médicale est ouvert les week-ends et jours fériés de 08 hr à 20 hr rue Basse-Hermalle n° 2, à côté de la clinique. N° unique pour le médecin de garde : 04/374.09.34. 

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste. 

    PHARMACIES DE GARDE

    Pour toutes gardes entre 9h et 22h : www.pharmacie.be ou www.appl.be

    Pour toutes gardes entre 22h et 9h :

     Appeler le 0903/99.000

     

    - le samedi 1er juillet 2017 : Pharmacie HALFKAN,  rue Justin Sauvenier 59 à Barchon Tél 04/387.50.90

                                            Pharmacie BERNARD, rue Visé-Voie 36 à Oupeye Tél 04/264.21.04

                                     

    - le dimanche 2 juillet 2017 : Pharmacie MULLER, rue Haute 25 à Visé Tél 04/379.12.10

                                     

     

  • URGENT INFORMATION A LA POPULATION

    image_preview.png

    La Ville de Visé tient à vous informer de ce que une enquête publique débute ce 26 juin 2017 dont l’objet est la modification des conditions particulières d’exploitation du permis unique délivré et modifié sur recours à la société SAREC, Quai de l’Ile Quaden à Visé (site de NAVAGNE).

    Cette procédure lancée à l’initiative du Fonctionnaire technique du Service Public de Wallonie en collaboration avec la Ville de Visé, va nous permettre notamment de modifier la nature des déchets acceptés sur le site et la hauteur des matières stockées, en vue de lutter contre les nuisances olfactives et les poussières.

    L’enquête publique dont question se déroule du 26 juin 2017 au 11 juillet 2017 inclus.

    Nous espérons que ces démarches déboucheront sur la fin des nuisances provoquées.

    Ces démarches sont par ailleurs initiées à titre conservatoire, dans l’attente d’une réorientation de l’activité sur le site, annoncée par le demandeur. Toute autre activité fera l’objet d’une procédure d’autorisation (avec concertation et consultation) ultérieure.